Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 20:06

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

  Crète - carte - liens avec les randonnées

Boucle Source d’Achlada - Grotte de l’Anglais – Chemin minoen (Katharo)

 

Cette boucle vous fera découvrir le flanc est du massif du Katharo. Cette zone, autrefois difficilement accessible, a abrité des maquis pendant la dernière guerre mondiale. La région est boisée et possède des sources où l’on pouvait s’approvisionner en eau. Cette balade vous fera découvrir un endroit où peu de touristes s’aventurent et qui offre des très belles vues sur le golfe de Mirambello. Si vous êtes courageux vous pourrez pousser jusqu’au hameau du plateau du Katharo.

 

Départ/Arrivée : route Kritsa- plateau du Katharo (à 6 km de Kritsa)

Circuit Achlada grotte Anglais

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : assez important

Départ/arrivée : 710 mètres à la jonction de la piste de Tapès avec la route du Katharo.

Point le plus haut : 1194 mètres à la jonction du sentier et de la route du Katharo.

Dénivelé positif/négatif total : environ 700 mètres

 

Distance : 14 km

 

Durée : Comptez 5H45 à 6H00 de marche.

Départ (croisement avec la piste de Tapès) – fin de la piste : 2,4 km – 0H35.

Début sentier – Fontaine d’Achlada : 1,7 km – 1H00

Fontaine d’Achlada – Grotte de l’Anglais : 1,8 km – 1H00

Grotte de l’Anglais – jonction avec la route du Katharo : 3,0 km – 1H30

Route du Katharo – Croisement avec  la piste de Tapès par le chemin minoen : 5,1 km – 1H45

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) piste de terre : 8%;  chemin muletier en plus ou moins bon état : 30% ;  sentiers pierreux et mal tracés : 60 % ; route asphaltée 2 %

 

Balisage : Balisage bleu sur le sentier allant jusqu’à Achlada ; Balisage rouge sur la partie Achlada – Grotte – Route du Katharo. Ce balisage est souvent défaillant et difficilement visible. Pas de balisage sur la piste et très peu sur le chemin minoen mais celui-ci est bien tracé et facile à suivre.

 

Température/chaleur : Le parcours est bien ombragé, l’altitude, entre 700 et 1200 m, réduit la température.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucun ravitaillement possible en cours de route. Prendre 2 litres d’eau et un casse-croûte.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : La probabilité de rencontrer quelqu’un sur le sentier est très faible. Evitez de faire cette randonnée seul.

 

Difficulté : (à mon avis)

La principale difficulté de cette balade tient au balisage qui est vraiment très médiocre voire quasi inexistant sur certaines portions. Un bon sens de l’orientation est indispensable. Je me suis promis d’emporter une bombe de peinture lorsque je referai ce parcours.

 

Conseils pratiques

 

Période recommandée : Evitez les journées les plus chaudes si vous êtes sensibles à la chaleur.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais si vous avez emporté une paire de chaussures de randonnée mettez-les, elles vous apporteront plus de confort sur les tronçons pierreux du sentier. Comme toujours, même si le parcours est ombragé, pensez à prendre un chapeau ou une casquette et de la crème solaire.

 

Hébergement/restauration :

Trois tavernes, pas débordées dans le minuscule hameau de Katharo, pratique pour vous désaltérer et casser une petite croûte.

Hébergement : Kritsa dispose de quelques chambres et de très nombreuses tavernes. Bien entendu, Aghios-Nikolaos (au nord) et les localités voisines, de bord de mer, regorgent d’hôtels et de studios à louer.

 

Flore/végétation : forêt de pins et chênes verts, épineux.

 

Faune: RAS

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara

 

 

Le trajet :

En venant d’Aghios-Nikolaos, prendre la route de Kritsa, rentrez dans le village et prendre en direction de Katharo/Kroustas. A la sortie du village prenez à droite en direction du plateau du Katharo. La route est pentue mais elle est entièrement bitumée et peut-être prise par n’importe quel véhicule.

Après 6 km environ vous apercevez sur votre droite une piste avec sur la droite deux iconostases (chapelles miniatures) et sur la gauche un panneau en bois avec un carte. Garez-vous en début de piste sans gêner le passage des pick-up.

Prenez la piste sur la droite à une centaine de mètres vous croisez, sur votre gauche l’embranchement avec le sentier minoen que vous prendrez au retour. Après 1,2 km, dans un grand virage en lacet, vous croisez une piste qui part sur la gauche, vous la prenez et vous la suivez jusqu’au bout, encore 1,2 km environ. Vous passez devant une cabane de berger sur la droite de la piste. Arrivé au bout de la piste, vous continuez tout droit par un sentier qui descend dans une ravine, vous traversez le fond de la ravine et remontez, en direction du nord, dans une forêt de pins. Le sentier est balisé en bleu. Vous débouchez dans une clairière où se trouve les ruines d’une mandra (abris de berger), le balisage est difficile à trouver, vous longer les ruines et vous passez sous un grand arbre qui se trouve derrière la mandra. Vous retrouvez le sentier bien visible et balisé. Vous passez devant un ancien puits presque entièrement comblé. Vous continuez à monter dans un zone boisée puis vous débouchez dans une zone déboisée et plus plate. Vous apercevez un amas rocheux avec un grand arbre isolé. La source d’Achlada se trouve derrière l’amas rocheux. Il vous faudra environ 1H00 pour y parvenir depuis le début du sentier. L’endroit se prête à une petite pause.

Depuis Achlada, il faut repartir vers l’ouest, à travers la zone déboisée, en suivant le balisage bleu. Vous parvenez à une ravine, peu marquée, qu’il faut légèrement remonter puis traverser, attention le sentier n’est pas bien balisé et il faut éviter de continuer trop avant dans cette ravine, si vous ne voyez plus le balisage faites demi-tour et cherchez-le. Vous continuez à progresser dans une zone boisée, vous parvenez ensuite dans une sorte de clairière, les marques sont peu nombreuses puis disparaissent entièrement. Gagnez l’extrémité sud de la clairière, vous distinguez un vague chemin qui continue en direction du sud, vous le prenez sur 200 mètres environ et vous débouchez sur un vaste espace déboisé. Le sentier se poursuit en direction de l’ouest, mais pour atteindre la grotte il faut obliquer sur la droite en montant. Une grande flèche rouge indique l’entrée de la gorge mais elle n’est pas visible du sentier. Il faut environ 1H00 pour atteindre la grotte depuis Achlada essentiellement à cause du mauvais balisage qui retarde votre progression.

Après une halte à la grotte de l’Anglais, il semblerait qu’un soldat anglais s’y soit caché pendant la seconde guerre mondiale, vous redescendez vers le sentier qui traverse la vaste clairière. Le balisage est dorénavant en rouge. Immédiatement après la clairière vous croisez une ravine sur votre droite. Vous la prenez en montant. Vous restez sur la gauche de la ravine car le sentier n’est pas très visible. Il continue sur la gauche de la ravine pour monter sur un plateau caillouteux avec des arbres assez clairsemés. Parvenu sur le plateau, le sentier s’oriente à gauche (vers l’ouest), traverse le plateau en passant à proximité d’une mandra (à droite, en hauteur). Après la mandra, le sentier qui est alors bien visible et toujours balisé en rouge, descend dans une ravine, traverse le lit à sec d’un ruisseau et remonte de l’autre côté. Vous débouchez sur une colline d’où vous avez une très belle vue sur le golfe de Mirambello et sur la montagne. Vous passez devant un espace sommairement aménagé sous un magnifique arbre (j’en ignore le nom) en forme de parasol. Vous apercevez aussi la route du Katharo.  Vous continuez le sentier et descendez dans une nouvelle ravine. Près du fond un rocher porte deux flèches rouges, une indique la direction d’où vous venez, l’autre indique un sentier qui retourne vers la grotte en contournant le plateau. Il est possible de faire une petite randonnée en suivant le sentier bas et en revenant par le chemin décrit plus haut ou inversement. Vous continuez vers le fond de la ravine et parvenez à un muret circulaire qui entoure un gros chêne vert, après le muret le sentier s’oriente à gauche et remonte vers la route bitumée près d’un panneau en bois avec la carte des sentiers. Il faut environ 1H30 pour aller de la grotte à la route.

Vous pouvez aller jusqu’au Katharo en tournant à droite sur la route. Comptez une trentaine de minutes pour parcourir les 2,4 km de route bitumée qui vous séparent des trois tavernes du hameau de Katharo. Si vous souhaitez redescendre tout de suite, tourner à gauche.

Après 200 mètres environ vous apercevez, sur la gauche de la route, un nouveau panneau en bois avec la carte des sentiers. Il indique le début du chemin dit minoen, en fait vénitien.

Le sentier descend fortement en contrebas de la route. Quelques poteaux métalliques ont été installés, ils recevront peut-être un jour un balisage approprié. Le chemin est très bien tracé et encore bien conservé, il se suit donc sans aucune difficulté. Après quelques centaines de mètres, le chemin croise la route bitumée, prenez-la à gauche sur une centaine de mètres. Vous voyez alors, sur la gauche, une aire aménagée avec des bancs pierre et des ampoules électriques. Vous la traversez, le sentier se poursuit après cette aire en direction de l’est. Pendant quelques centaines de mètres le chemin reste en contrebas de la route puis il s’en éloigne.  Il reste très bien tracé, facile à suivre et vous pouvez marcher d’un bon pas. Au fur et à mesure de la descente la forêt s’éclaircit et la pente s’atténue. La fin du parcours s’effectue dans une zone de garrigues avec des herbes aromatiques et des épineux. Le chemin minoen rejoint la piste empruntée au départ. A l’embranchement prendre à droite, vous êtes à une centaine de mètres de la route bitumée du Katharo.

 

Visionner la vidéo du trajet

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche