Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 11:32

Gorge de Périvolakia et Moni Kapsa

A mon humble avis, la gorge de Périvolakia se situe certainement dans le top 5 des plus belles gorges de Crète, d’autant que l’itinéraire proposé constitue une boucle dont le trajet retour offre de magnifiques vues sur la côte et la mer de Libye. Ajoutons que le parcours ne présente pas de difficultés majeures. Elle mérite donc amplement de figurer dans votre sélection de randonnées crétoises.

 

Départ : Le départ s’effectue en bord de mer au pied du Monastère de Kapsa où vécut l’ermite Saint-Joseph Gherondoghiannis (Vieux-jean). Pour s’y rendre en venant d’Iérapétra prendre la route de Sitia et après Analipsi tourner à droite en prenant la route qui longe la mer en direction de Goudouras (et lycée de Versailles en venant de Sitia). Comptez 1H20 depuis Aghios-Nikolaos et 40 minutes depuis Iérapétra.

 

 

Arrivée : Village de Périvolakia, trois retours possibles vers votre magnifique automobile :

 

>redescendre la gorge.

 >prendre le sentier qui passe par le haut de la gorge et redescend vers le Moni Kapsa.

  >vous faire récupérer à Périvolakia par un ami qui ne marche pas.

 

Dénivelés :

 *    positif et négatif : 425 mètres environ.

 

Compte non tenu des dénivelés intermédiaires dus au tracé du chemin.

 

Distance : 11 km 

 

Durée : 4H00 environ (compte non tenu des pauses)

 

Remontée de la gorge jusqu’au village : 2H30, 6 km, 325 mètres ;

Sortie du Village – embranchement avec le sentier du Monastère : 0H30, 2,2 km, 371 mètres ;

Début du sentier vers le Moni-Kapsa – Moni Kapsa : 1H00, 2,3 km, 35 mètres ;

 Monastère/plage départ : 0H05 ; 0,5 km, niveau de la mer.

 

 

Types de voies empruntées : Sentiers pentus et parfois pierreux mais bien tracés: 90 %, piste et route: 10 % (approximativement et en durée de marche)

 

 

Balisage : Losanges jaunes avec un point rouge, ronds à la peinture bleue, flèches rouges et cairns dans la gorge. Marques bleues et rouges et cairns sur le trajet retour.

 

Le balisage rouge a été ajouté à l’ancien balisage bleu, le nouveau balisage a été fait dans le sens de la descente, vous allez donc dans le sens inverse des flèches. Ce nouveau balisage bien visible facilite grandement la progression.

 

 

Température/chaleur : Le bas de la gorge est ombragé à condition de ne pas partir trop tard, cependant il fait chaud sur la côte sud, donc évitez les journées de grosse chaleur si vous y êtes sensibles.

 

Quel temps fait-il en Crète aujourd’hui ? Cliquez sur le lien de la météo grecque :

 

http://www.meteo.gr/waf.asp

     

Eau/ravitaillement en cours de route: Vous aurez la possibilité de vous désaltérer et de casser la croûte à la sympathique taverne de Périvolakia (Apospérida), vous trouverez également de l’eau au monastère.

 

Ceux qui seraient partis de bonne heure et qui ne voudraient pas faire une halte prolongée à Périvolakia pourront trouver deux tavernes à Kalo-Néro.

 

Vertige : Les deux passages qui pouvaient présenter un petit risque ont été sécurisés par des rambardes.

 

Fréquentation du sentier : On rencontre de temps en temps des randonneurs dans cette remarquable gorge.

 

 

Difficulté : (à mon avis)

 

Le sentier a été bien réaménagé en 2011,  les améliorations facilitent grandement la remontée de la gorge.  Quelques raidillons dus à des éboulis à franchir dans la gorge. Une heure de descente ininterrompue pour rejoindre le monastère, mais l’ensemble demeure très faisable même pour des personnes assez peu entrainées à la marche.

 

Hébergement, conseils pratiques :

 

Equipement : Une bonne paire de chaussures de marche sera appréciée, mais des bons joggings sont suffisants. Chapeau, crème solaire et un bon litre d’eau à condition de refaire une provision à Périvolakia.

 

 

Période recommandée : Evitez les grosses chaleurs.

 

Flore : Flore très abondante (14 espèces endémiques, certaines espèces rares), parmi les végétaux les plus abondants : lauriers-roses, thym, arbres à papillons. 

 

Hébergement : Stations touristiques les plus proches Analipsi, Makrighialos et Koutsouras,

 

Baignade : Nombreuses et très agréables plages entre Kalo-Néro et Goudouras.

 

Le trajet :

 En venant d’Iérapétra prenez la route de Sitia (ou inversement), lorsque la route quitte la côte sud pour remonter vers le nord, restez sur la côte sud en prenant en direction de Kalo-Néro, dépassez ce hameau en direction du Moni Kapsa. La gorge démarre au pied du monastère. Laissez votre voiture en face de l’entrée de la gorge à l’ombre des arbres.

 

Le balisage vient d’être refait, il est excellent. Le sentier serpente dans la gorge en franchissant des zones d’éboulis assez pentues mais de courtes durées. Après 35 minutes environ vous parvenez à une échelle que vous gravissez.

 

Le sentier se poursuit alternant des pentes assez raides avec des zones plus plates et des descentes. Deux passages ont été sécurisés par des rambardes constituées par des filins d’acier.

 

Après 1H20 environ (3,7 km) vous sortez de la zone la plus profonde de la gorge. Une petite aire de repos a été aménagée. Un tuyau d’eau et une vanne en principe fonctionnelle sont à proximité.

 

45 minutes plus tard  (5,4 km depuis le début) vous parvenez à un portail fait avec une palette en bois que vous franchissez, vous continuez dans la gorge et vous parvenez à la sortie (5,75 km), il vous reste encore 350 mètres à faire pour parvenir au petit village de Périvolakia où vous pourrez vous restaurer à la taverne Apospérida.

 

Le patron qui a contribué à l’aménagement du sentier pourra vous conseiller sur la suite du parcours.

 

Je vous conseille vivement de prendre l’itinéraire qui revient directement vers le Monastère. De la taverne vous apercevez une inscription « Moni Kapsa only by feet »  vous prenez cette direction. Vous tournez dans la première rue à gauche et vous débouchez sur les champs. Le sentier qui suit d’abord des tuyaux d’irrigation est balisé en bleu et rouge. Il monte sur la droite en venant du centre du village. Il rejoint assez rapidement une piste que vous prenez sur la droite. Des grottes dominent la piste, l’une dans entre elles est censée contenir des peintures rupestres que nous n’avons pas trouvées.  Cependant le point de vue depuis les grottes est assez joli. Si vous en avez le courage, faites le détour en grimpant à travers champs et garrigue, l’aller-retour représente environ 800 mètres et ne vous prendra pas beaucoup de temps.

 

De retour sur la piste continuez en direction de la mer, la piste est parallèle à la gorge et monte jusqu’à 425 mètres environ, vous parvenez à un col d’où la vue est superbe. A ce col prenez, sur votre droite,  le sentier indiqué par des cairns et des marques rouges ou bleues. Ne continuez pas la piste qui devient très mauvaise. Le sentier vous conduira directement au monastère en une heure environ. C’est un ancien chemin muletier bien tracé et facile à suivre. Depuis le sentier vous avez constamment de  belles vues sur la mer. Parvenu au dessus du monastère, prenez à droite en passant devant des citernes en plastique noir. Vous aboutirez à un escalier qui conduit à la grotte de l’ermite Gherondo-Ghiannis. Vous pouvez ensuite revenir vers le monastère en passant par la porte qui donne sur l’escalier de la grotte.

 

La terrasse du monastère est un havre de fraicheur. Elle donne sur un petit potager en contrebas, avec une vue imprenable sur la mer, vous aurez presque envie d’y rester. Vous pourrez vous désaltérer à la fontaine réfrigérée installée par les moines.

 

En sortant par la porte principale du monastère vous débouchez sur une piste cimentée puis sur la route, il vous restera moins de 500 mètres à parcourir pour retrouver votre chère automobile.

 

 




 








ci-dessus, balisage de la gorge;

ci-contre, l'humour ne perd pas ses droits,
cairn sur le chemin retour.





Flore: 


Flore très abondante (14 espèces endémiques, certaines espèces rares), parmi les végétaux les plus abondants : lauriers-roses, thym, arbres à papillons.









    
 

 

 
Ci-dessus, paysage du bas de la gorge avec un cairn.






Ci-contre, l'échelle que l'on atteint après 35
minutes de marche environ.












le chemin franchit des zones d'éboulis.



























Les paroies de la gorge deviennent moins hautes nous approchons du village.


Nous débouchons sur le plateau cultivé qui entoure le pittoresque village de Périvolakia. Le sentier rejoint une route asphaltée qui traverse le village, Prendre sur la droite.







Au centre du village une inscription à la peinture rouge nous indique "Moni Kapsa only by feet", nous suivons ce conseil. Prendre ensuite à gauche un chemin qui longe une canalisation. Aux dernières maison la canalisation part sur la droite avec un balisage de points bleus. Suivre le tuyau.
Ce chemin rejoint une piste qui part vers le sud avec la gorge à sa droite.



Apiculteurs au travail sur le chemin du retour.


Au loin, vue sur l'île de Koufounissi, liaisons possibles à partir de Makrighialos.

   .

vue du monastère depuis la route

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées est
commenter cet article

commentaires

CLEMENT 22/01/2015 18:59

Hello,
Ces gorges paraissent magnifique. Pensez-vous que l'on puisse faire cette rando avec un jeune garçon de 7 ans ? Nous serions hébergés au village d'Analipse en juillet. Merci de vos conseils.

JoëlP 26/05/2013 18:08

On vient de faire ce circuit 39 comme indiqué, gorges et chemin de descente. Votre description est parfaite, rien à dire. Une superbe balade sous un ciel tout bleu. Pas un chat à part deux jeunes
en scooter à l'auberge. Merci pour ce travail de partage.

Yves Vincent 24/09/2011 17:38


GPS-track : http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=1973073


Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche