Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 19:33

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Ano-Assitès-Ghèristi-Rouvas-Zaros (sud-est du Psiloritis)

 

Il y a longtemps que je ne vous avais pas proposé une randonnée longue et nécessitant bonne condition physique, mais celle-ci en vaut la peine.

Elle vous ménera des coteaux plantés de vigne du sud d'Héraklion aux pentes arides du Ghéristi puis à la fraîcheur de la forêt de Rouvas pour rejoindre le charmant village de Zaros en passant par la gorge de Rouvas qui est à mon sens l'une des plus belles de Crète.

Cette marche suit le E4 dans la partie sud-est du massif du Psiloritis. Il faut disposer de deux véhicules ou d’un aimable chauffeur. Vous pouvez aussi vous inspirer de cette randonnée pour en concevoir d’autres.

Par exemple : Aller-retour jusqu’au gite de Prinos (3H45 Aller-retour pour 620 mètres de dénivelé), très beau panorama, pour une difficulté moyenne; Ascension du Gheristi : 1300 mètres de dénivelé positif, 8H30 pour l’aller retour, intéressant uniquement si vous n’avez pas la possibilité de vous faire récupérer à Zaros.

Cet itinéraire coupe aussi la piste qui va de Ghergheri à l’observatoire de Skinakas sur le plateau du Nidha (12 km de piste entre le croisement du sentier et l’observatoire).

 

Départ : Ano-Assitès (face à l’hôtel Prinos)

Arrivée : Zaros (lac de Votomou)

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : Important

Départ: 490 mètres – Ano-Assitès

Point haut : 1660 mètres – point haut du E4- pied du Gheristi (1774 mètres)

Point bas : 400 mètres – Lac de Votomou (Zaros)

Dénivelé positif total : environ 1220 mètres

Dénivelé négatif total : environ 1310 mètres

 

Distance : 22,5 km

 

Durée : Comptez 9H30 de marche

Départ-début du sentier pour le refuge de Prinos : 1H00 ; 3,3 km ; 350 mètres de dénivelé positif ; altitude 840 mètres.

Départ- 1er panneau du E4 sur le plateau du refuge de Prinos : 2H00 ; 4,5 km ; 620 mètres de dénivelé positif ; altitude 1110 mètres.

Départ-point haut du sentier : 4H30 ; 8km ; 1220 mètres de dénivelé positif ; altitude 1660 mètres.

Départ-bas de la ravine avant la jonction avec la piste du Nidha : 6H00, 9,7km ; 330 mètres de dénivelé négatif ;  altitude 1330 mètres.

Départ-jonction avec la piste Gherghèri-Plateau du Nidha : 6H10 ; 10,3 km, altitude 1310 mètres.

Départ-Croisement avec la piste pour la forêt de Rouvas et la chapelle d’Aghios-Ioannis : 6H40 ; 12,9 km ; altitude 1310 mètres.

Départ- Chapelle Aghios-Ioannis : 7H40 ; 17,3 km ; altitude 940 mètres.

Départ- jonction avec la piste du monastère d’Aghios-Nikolaos : 8H50 ; 20,2 km ; altitude 600 mètres.

Départ-Lac de Votomou (Zaros) : 9H30 ; 22,5 km ; altitude 400 mètres.

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) pistes de terre en bon état : 25% ; sentier pierreux, très pentu et parfois peu visible : 55%; sentier assez bien aménagé dans la gorge de Rouvas : 20%

 

Balisage : Balisage assez mauvais, voire très mauvais, avec marques du E4 parfois réduites au seul poteau sans losange, cairns et points rouges ou jaunes et noirs, souvent peu visibles sur la partie Ano-Assitès-jonction avec la piste du Nidha.

Balisage excellent avec points rouges et cairns dans la gorge dans la gorge de Rouvas.

Pas de balisage sur les pistes mais pas d’erreur possible

 

Température/chaleur : Pas d’ombre entre Ano-Assitès et la piste de la forêt de Rouvas. La piste en forêt et la gorge sont par contre bien ombragées. Evitez de faire cette randonnée éprouvante physiquement au plus chaud de l’été ou partez dès les premières lueurs de l’aube.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucune possibilité de ravitaillement entre Ano-Assitès et Zaros. Des fontaines d’eau potable existent sur l’aire de pique-nique aménagée dans la forêt de Rouvas à proximité de la chapelle d’Aghios-Ioannis. Prévoir 2,5 litres d’eau et un casse-croûte.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Vous avez peu de chance de rencontrer âme-qui-vive entre le début du sentier qui mène au refuge de Prinos et la jonction avec la piste du Nidha. Compte tenu de l’état du sentier je vous déconseille fortement de tenter l’aventure seul.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée est assez difficile en raison de l’état du sentier pentu, pierreux, parfois peu visible. Le balisage souvent déficient ralentit la progression entre le gite de Prinos et la jonction avec la piste du Nidha

 

Equipement : De bonnes chaussures sont souhaitables en raison de l’état du sentier. Prévoir un chapeau et de la crème solaire. Une paire de jumelles peut être utile afin de lever l’incertitude sur les marques du E4. Par prudence, prendre une frontale si vous faite la balade en fin septembre ou octobre.

 

Flore/végétation : Oliviers et vigne autour d’Ano-Assitès,  maigre végétation d’épineux et de plantes aromatiques sur les flancs du Ghéristi, dominante de chênes verts dans la forêt de Rouvas, lauriers-roses dans le bas de la gorge.

 

Faune: rapaces,

 

Période recommandée : Mai, juin et début juillet ; mi-septembre et octobre à condition de partir très tôt.

 

Baignade : Pas de possibilité de baignade à proximité. Plages les plus proches vers Matala et Aghia-Galini.

 

Hébergement/restauration :

Hébergement possible à Zaros où vous pourrez apprécier la vie tranquille d’une petite bourgade de moyenne montagne. Je n’ai pas l’habitude de recommander des hôtels ou des tavernes car elles se valent souvent. Je fais une exception pour Zaros où je vous recommande l’hôtel Keramos 00 30 28940 31352 pour son excellent rapport qualité-prix. Le petit déjeuner compris dans le prix de la chambre (38 euros/ 40 en haute saison) vaut à lui seul le détour. Pour le dîner choisissez la taverne η Βεγγερα (Venghera = la veillée) qui se trouve dans la rue principale au centre du bourg et qui sert un menu original, très copieux et excellent à un prix très doux. Les deux établissements sont notés dans le Routard.

 

 

Le trajet :

 D'Ano-Assitès à la Forêt de Rouvas:

Ano-Assites-Rouvas carte

En partant d’Iraklio, prendre la route de Mirès (vallée de la Messara), sortir en direction de Vénérato, prendre à droite en direction d’Ano-Assitès. La petite route « départementale » repasse sous la route nationale Iraklio-Mirès. En arrivant à Ano-Assitès prendre à gauche en direction de Kato-Assitès et d’Aghios-Mironas (pas de pancarte), à quelques centaines de mètres de l’intersection, prendre sur la gauche une petite route bitumée qui va vers l’hôtel « Prinos », une pancarte en bois indique l’hôtel. Vous pouvez garer votre voiture sur le parking qui se trouve en face de l’hôtel.

Continuez à pied par une piste cimentée qui se dirige plein « est » vers les contreforts du Psiloritis. Vous dépassez sur votre gauche une piste indiquant la gorge d’Aghios-Charolambos, vous ignorez cette piste. Vous apercevez clairement un petit plateau à mi-hauteur de la montagne et en regardant bien vous devinez le gîte de Prinos (même nom que l’hôtel), ce plateau, d’où l’on profite d’une très belle vue, sera votre premier objectif. La piste, très pentue, dont une bonne partie est cimentée s’élève en lacets en direction du plateau. Des marques et des flèches de différentes couleurs balisent plus ou moins le chemin. Suivez les flèches jaunes et noires du E4. Vous parvenez à une clôture avec un portail grillagé qui conduit à une bâtisse qui domine la piste, vous continuez sur la piste principale. Vous arrivez à un embranchement, la piste de gauche est indiquée par des flèches bleues, vous l’ignorez et continuez sur la droite toujours en direction du plateau. Après une heure de marche et 3,3 km vous arrivez à la fin de la piste. Vous trouvez quelques abreuvoirs et une carcasse de fourgonnette qui sert de remise à un éleveur.

En bout de piste, vous apercevez une ravine qui part sur la droite en direction du plateau. Un balisage jaune est alors visible. Le E4 suit ici un ancien sentier abrupt mais assez bien dessiné qui monte vers le plateau en suivant la ravine. Il vous faudra ¾ d’heure environ pour parvenir au plateau. Une sente balisée en rouge part sur la gauche et conduit au gite. Il vous faudra repérer le premier poteau du E4 avec son losange jaune sur fond blanc, à l’autre extrémité du plateau par rapport à votre point d’arrivée, et vous diriger vers cette marque que vous atteignez après deux heures depuis le départ.

A partir de cet endroit le balisage principal sera constitué par ces poteaux. Ils sont malheureusement assez éloignés les uns des autres, certains ont perdu leur losange et d’autres ont été détruits. Je vous conseille cependant d’essayer de les repérer pour éviter de vous perdre dans des sentes tracées par les chèvres. Quelques cairns ont été édifiés entre les poteaux et aux endroits où les marques « officielles » du E4 ne sont pas visibles. Une paire de jumelles peut aider à les identifier.

La progression se poursuit sur une sente pierreuse, pentue et peu visible qui emprunte des ravines toujours dans le sens de l’ascension. En se rapprochant du sommet le sentier devient moins pentu, il s’arrondit. Le E4 passe au nord-ouest du sommet du Ghéristi avec un point haut à 1660 mètres. Si vous  souhaitez vous limiter à l’ascension du Ghéristi, il vous faudra prendre une sente, marquée par des cairns, qui part sur la droite. Il faut environ 2H30 pour gravir les 550 mètres de dénivelé qui séparent le plateau où se trouve le gite du point le plus haut du sentier.

Le E4 s’incline ensuite vers le bas et passe à droite d’une petite dépression. Vous apercevez en contrebas les pistes de Ghergheri et de Rouvas vers lesquelles vous devez vous diriger. En cherchant bien vous repérez un poteau du E4 en bordure d’une ravine très pentue qui descend vers un bois de chênes verts. Les cartes indiquent deux chemins, celui que nous avons suivi emprunte la ravine que l’on suit jusqu’au petit bois. La sente est à peine tracée et très pentue mais la roche ne roule pas. Il n’y a pas de balisage dans la ravine. L’autre sentier serait sur la gauche de la ravine en descendant.

En bas de la ravine vous pénétrez dans un petit bois de chênes verts, sur la droite vous apercevez une clôture grillagée et une zone plus ou moins cultivée. Comptez 1H30 pour atteindre la clôture depuis le début de votre descente.

Une piste longe le grillage et rejoint la piste principale Ghergheri-Plateau du Nidha (observatoire). Vous prenez la piste sur la gauche en direction de Ghergheri. Celle-ci, en excellent état, reste à une altitude de 1300 mètres environ pendant 2,5 km que vous parcourez en 1/2H pour atteindre la bifurcation avec la piste de la forêt de Rouvas. La direction de Rouvas est gravée sur une stèle, de l’autre côté de la route une mandra rénovée est entourée d’une clôture.

La piste de Rouvas descend fortement, en larges lacets, vers la forêt dans laquelle vous ne tardez pas à pénétrer.  Il vous faudra une heure environ pour parvenir à la chapelle d’Aghios-Ioannis près de l’aire de pique-nique de la forêt de Rouvas (4,4 km pour 360 mètres de dénivelé négatif).

 

De la forêt de Rouvas à Zaros par la Gorge:

(attention pour des raisons d'encombrement ce plan est présenté avec une rotation de 90° par rapport à la normale - voir direction du nord) 

gorge de rouvas carte

 

Le sentier de la gorge de Rouvas démarre en face de la chapelle, à droite d’une maison forestière en pierres, des pancartes en bois vous indiquent la direction. Le sentier de la gorge est bien aménagé et se suit sans difficultés notables.  Après une cinquantaine de minutes vous sortez de la première partie de la gorge par un sentier dont les rambardes de bois sont partiellement effondrées. Vous apercevez en contrebas une piste qui mène au monastère d’Aghios-Nikolaos. Parvenus à la piste (1H10 depuis Aghios-Ioannis) vous pouvez soit descendre par celle-ci vers le monastère en prenant à droite, soit continuer dans la gorge en prenant sur la gauche, vous franchissez  le lit à sec d’un ruisseau et poursuivez le sentier sur la droite. Le sentier reste bien visible et aménagé, après 1H30 environ vous arrivez au monastère d’Aghios-Nikolaos.

Le sentier franchit une nouvelle fois le fond de la gorge pour remonter sur la gauche en direction de Zaros et du « lac » de Votomos (Votomou au génitif). Le sentier est bien visible et se suit aisément. Après un quart d’heure environ depuis le  monastère vous parvenez au lac de Votomos où vous pourrez vous désaltérer à la terrasse de la taverne qui y est installée.

Vous pourrez soit vous faire récupérer au lac soit poursuivre à pied par la route jusqu’au village de Zaros (1,25 km) où vous trouverez « gite et couvert » pour le soir (voir hébergement).

 

Le parcours en photos:

 

01-Ano-Asites-Zaros

 Piste à la sortie d'Ano-Assitès, en regardant bien on aperçoit le gite de Prinos au bord du petit plateau qui est notre premier objectif.

 02 Ano-Assites-piste-Nidha

 

 Ci-dessus, fin de la piste et ci-dessous, le début du sentier, avec une vue magifique sur la région comprise entre le massif du Psiloritis et celui du Dikti (Lassithi).

  03 Ano-Assites-piste-Nidha 12 c1

 

 

04 Ano-Assites-piste-Nidha

 Le sentier s'élève de façon abrupte en suivant une ravine. 

 05 Ano-Assites-piste-Nidha

 

 06 Ano-Assites-piste-Nidha

   07 Ano-Assites-piste-Nidha

 Arrivée sur le petit plateau où se trouve le gite, vous avez alors  gravi 620 mètres soit la moitié de votre dénivelé total.  08 Ano-Assites-piste-Nidha 23 c1 copie

 A partir du plateau le sentier devient moins facile à suivre, il se réduit souvent à une trace peu visible qui peut se confondre avec des passages de chèvres. Il convient donc de repérer les poteaux du E4 qui malheureusement sont assez éloignés les uns des autres et dont certains sont endommagés.

09 Ano-Assites-piste-Nidha Le sentier s'élève toujours fortement en suivant des ravines. Sur la photo ci-dessus on aperçoit le gite en contrebas.   10 Ano-Assites-piste-Nidha

   11 Ano-Assites-piste-Nidha

  12 Ano-Assites-piste-Nidha

 Vous vous rapprochez du sommet pyramidal du Ghéristi (voir ci-dessous).  13 Ano-Assites-piste-Nidha

   

14 Ano-Assites-piste-Nidha 

16 Ano-Assites-piste-Nidha A proximité du sommet, la pente s'atténue, le E4 contourne la pyramide sommitale du Ghéristi par le nord.

 

17 Ano-Assites-piste-Nidha

 Vous passez alors sur l'autre versant du Ghéristi et découvrez le sud-ouest du massif. Vous traversez une petite cuvette (voir ci-dessus) et vous apercevez la piste de la forêt de Rouvas vers laquelle vous vous dirigez. Sur cette partie du sentier le balisage est très mauvais, mais vous voyez clairement votre destination

 

18 Ano-Assites-piste-Nidha

 Vous suivez une ravine très pentue et pierreuse, sans balisage, qui conduit à une forêt traversée par la piste qui va de Ghergheri au plateau du Nidha. .

  

19 Ano-Assites-piste-Nidha

 

  20 Ano-Assites-piste-Nidha

   21 Ano-Assites-piste-Nidha

Arrivé en bas de la ravine, vous entrez dans le bois de chênes verts, vous trouvez une piste sur la droite qui longe une clôture. Cette piste rejoint la piste du Nidha.    22 Ano-Assites-piste-Nidha

Vous prenez la piste sur la  gauche en direction de Ghergheri (il n'y a pas de pancarte). Vous apercevez  toute une série de sommets du massif du Psiloritis.  

23 Piste-Nidha-A-Ioannis-Rouvas En contrebas de la piste du Nidha vous voyez les lacets de la piste de la forêt de Rouvas. Après avoir peiné sur le sentier vous pouvez marcher d'un pas vif sur la piste qui est en excellent état.

 

24 Piste-Nidha-A-Ioannis-Rouvas

 Exception qui confirme la règle, l'embranchement avec la piste de la forêt de Rouvas est parfaitement indiqué. 

25 Piste-Nidha-A-Ioannis-RouvasLa piste s'enfonce rapidement dans la forêt, vous cheminez toujours d'un bon pas à l'ombre bienfaisante des arbres.  

26 Piste-Nidha-A-Ioannis-Rouvas 

Vous parvenez à la chapelle du bon Aghios-Ioannis (encore une!!!),  dernière la chapelle s'étend une vaste aire de pique-nique très prisée par les crétois qui y montent en pick-up à la saison chaude. Vous pourrez refaire votre provision d'eau aux fontaines où coulent de l'eau de source de Rouvas (en vente dans le commerce et gratuite ici...mais c'est un peu loin pour venir s'y approvisionner régulièrement).

 27 Piste-Nidha-A-Ioannis-Rouvas

Face à l'église un panneau vous indique la direction de la gorge. 

  28 Gorge-Rouvas  Le début du sentier est ombragé. Il est très bien balisé avec des marques de peinture rouge et des cairns.

 

29 Gorge-Rouvas

 

  Le sentier est bien aménagé et se suit aisément, même si certains passages commencent à se dégrader.

 

30 Gorge-Rouvas 

 

31 Gorge-Rouvas

En sortant de la première partie de la gorge, vous apercevez la piste qui conduit au monastère d'Aghios-Nikolaos (encore un!!!). 

 

32 Gorge-Rouvas  Le sentier dont les rambardes sont chancelantes descend fortement vers la piste.

33 Gorge-Rouvas 34 Gorge-Rouvas

 Je vous conseille d'igorer la piste et de continuer par le sentier pour rejoindre le monastère (tournez à gauche à l'embranchement).  35 gorges de Rouwas

  Arrivé au monastère vous retraversez le lit à sec de la rivière, et vous vous dirigez vers le lac de Votomos et vers Zaros, ci-dessous le monastère vu du sentier en direction du lac.

 

36 Gorge de Rouvas  Le sentier débouche au dessus du lac. Vous pourrez vous désaltérer à la taverne qui est installée au bord du lac.

37 Gorge de Rouvas 

  Si vous n'avez pas de chauffeur, il vous faudra une vingtaine de minutes; depuis le lac, pour rejoindre le centre du bourg de Zaros.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche