Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 20:29
du plateau de Paranimfi à Aghios-Ioannis en passant par le sommet du Kofinas et le village de Kapétaniana.
 
 
Nous allons décrire la première journée d’un circuit de deux jours dans les monts Astéroussias (Ori Astéroussion). Cette région est pour moi l’une des plus belles et des plus sauvages de Crète. Elle est d’ailleurs classée en « refuge de la vie sauvage » (katafighio agrias zoïs). Ici, la montagne plonge littéralement dans la mer, aucun grand complexe hôtelier, peu de routes bitumées, quelques hameaux perdus, des moutons, des chèvres, des vautours.......
 
Le circuit décrit peut bien entendu s’effectuer dans les deux sens. Cependant je vous conseille de le faire dans le sens que je décris, vous éviterez la remontée éprouvante d’Aghios-Ioannis à Kapétaniana (surtout s’il commence à faire chaud) et vous bénéficierez, si vous dormez à Aghios-Ioannis, de plus de temps pour profiter de la mer.
 
Départ : Plateau de Paranimfi (embranchement des pistes de Kapétaniana et d’Aghios-Pavlos)
 
Arrivée : Aghios-Ioannis (ou Kapétaniana au choix)
 
 Boucle Asterousion
 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 
La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.
 
Dénivelés : Départ 545 mètres
              Sommet du Kofinas : 1231 mètres
              Kato-Kapétaniana : 713 mètres
              Arrivée, Aghios Ioannis : 2 mètres     
                 Positif cumulé : 740 mètres
              Négatif cumulé: 570 (Kapétaniana) ou 1285 mètres (Aghios-Ioannis)
 
Distance : 16 km (Kapétaniana) ou 24 km (Aghios-Ioannis)
 
Durée : Comptez  de marche 5H20 de marche entre Paranimfi et Kapétaniana et 7H35 jusqu’à Aghios-Ioannis, soit environ 9H00/9H30 compte tenu des pauses.
 
      Jusqu’à Kapétaniana (temps et distances donnés depuis le point de départ, altitude du point intermédiaire)
  Chapelle d'Aghia-Paraskevi - 0H30 - 2,1 km - 650 mètres.   
  Platanias – 0H55 – 3,6 km – 786 m.
  Embranchement de la piste de Koudouma – 1H45 .
  Pancarte au pied du Kofinas –  2H15 - 8.1 km – 1121 mètres.
  Sommet Kofinas – 2H35/2H45 – 8,7 km – 1231 mètres.
  Embranchement (ouest) avec la piste de Kapétaniana (pancarte Kofinas – Iéros Naos Timiou Stavrou) – 3H15 ; 10,2 km ; 1041 mètres.
  Ano-Kapétaniana – 5H20 – 16 km – 800 mètres
     
de Kapétaniana à Aghios- Ioannis : 2H00/2H15 - 8 km – niveau de la mer.
 
    Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses de longue durée.
 
Types de voies empruntées : (en temps de marche) pistes de terre en bon état : 88%; sentier pierreux et très pentu mais bien visible : 12 %.
 
Balisage : Pancartes indiquant le monastère de Koudouma depuis Kapétaniana, Pas de balisage depuis Paranimfi mais une piste facile à suivre, fléchage rouge pour le sentier du Kofinas.
 
Température/chaleur : Le parcours est peu ombragé, exception faite du petit tronçon Aghios-Ioannis/Koudouma (2ème journée). Attention, il fait très chaud sur la côte sud en été, c’est d’ailleurs pourquoi je recommande de faire le trajet dans le sens Kapétaniana-Aghios-Ioannis dès que la température augmente. Par contre le trajet Kapétaniana/Kofinas qui s’effectue entre 800 mètres et 1200 mètres bénéficie d’une température plus clémente.
 
Quel temps fait-il en Crète aujourd’hui ? Cliquez sur le lien de la météo grecque :
voir colonne de droite – liens.
 
Eau/ravitaillement en cours de route: Un kafénio de base à Paranimfi, il faut donc faire vos provisions avant de partir (Aghii-Déka, Charakas ou avant). A Kapétaniana, un kafénio à la sortie ouest du village en fin de route bitumée, très belle vue sur le village et la montagne et prix locaux. Une taverne «  Thalori » qui loue aussi (cher) de vieilles bâtisses de pierre retapées genre rustique crétois. Une pension tenue par des autrichiens. Après le trajet depuis le plateau de Paranimfi une halte sera sans doute la bienvenue au pittoresque hameau de Kapétaniana d’autant qu’après vous descendrez tout le temps jusqu’à Aghios-Ioannis.
 
Vertige : Un ou deux passages sensibles sur le sentier qui mène au sommet du Kofinas, mais rien d’insurmontable.
 
Fréquentation du sentier : Vous croiserez quelques pick-up d’éleveurs sur la piste. Par contre vous ne rencontrerez certainement personne sur le petit bout de sentier qui monte au Kofinas.
 
Difficulté : (à mon avis) Pas de difficultés particulières sur ce trajet dans le sens indiqué.
 

Hébergement, conseils pratiques :

 
Equipement : Une bonne paire de jogging est amplement suffisante, prévoir bien entendu un chapeau, la crème solaire et 1,5 à 2 litres d’eau.
 
Hébergement/restauration : Un kafénio à prix traditionnels à la sortie ouest d’Ano-Kapétaniana (Kapétaniana le haut), une pension (Ano-Kapétaniana, suivez la pancarte) et plusieurs maisonnettes restaurées à Kato-Kapétaniana disposant aussi d’une taverne ( Thalori,  site internet : info@thalori.com, tèl 28930 41762 ) , à noter que les prix pratiqués sont, à mon sens, chers pour la Crète, le lieu et le service.
Des chambres à louer à Aghios-Ioannis, un kafénio traditionnel (O Aetos – l’aigle) où l’on peut manger en bord de plage – téléphoner à  Dhaskalo Manoli 6972316520 qui tient le kafénio pour les locations. Il y a une autre taverne « Ponta » (prononcez Ponda ) qui possède des chambres d’hôtes mais son fonctionnement est épisodique.
Le monastère de Koudouma propose aussi des chambres (cellules), il faut s’adresser aux moines.
 
Période recommandée : Incontestablement le début de saison (avril, mai, juin) ou la fin septembre et octobre. Il faut vous assurer que vous pourrez trouver où dormir à Aghios-Ioannis en fin de saison.
 
Flore/végétation : La chaine des Astérousias est en principe extrêmement aride, cependant en début de saison, surtout les années où la pluviométrie a été abondante comme en 2010/2011,  les montagnes se couvrent de fleurs des champs.
 
Faune: rapaces qui attendent qu’une chèvre ou un mouton fasse une mauvaise chute.....
 
Baignade : Jolies plages à Aghios-Ioannis.
 
 

Le trajet :

20 Kapetaniana-Kofinas
                                                                                 Le Kofinas
 Le point de passage obligé est le village de Charakas (Χαρακας) au sud-est de la plaine de la Messara. Traversez Charakas et prenez la route bitumée qui mène au plateau de Paranimfi. Traversez le hameau de Paranimfi en direction de l’ouest. Vous êtes alors sur une piste qui va en direction de Kapétaniana et de Koudouma. Après 600 mètres environ vous parvenez à un embranchement où vous voyez, sur la droite de la piste, une croix en pierre. La piste qui part sur la gauche conduit à l’église d’Aghios-Pavlos auprès de laquelle vous passerez à votre retour. Laisser votre véhicule près de l’embranchement ou un peu plus loin sur la piste d’Aghios-Pavlos (à un km environ il y a un endroit où l’on peut se garer aisément et d’où l’on jouit d’une très belle vue sur la côte). Si vous vous êtes engagé sur la piste d’Aghios-Pavlos, revenez à l’embranchement à la croix et prenez vers l’ouest en direction de Kapétaniana.
La piste monte de façon régulière, vous croisez d’abord l’église d’Aghia-Paraskévi (sainte Vendredi) puis le lieu dit Platanias (une église, une bergerie, quelques ruines), après  1H45 environ vous arrivez à l’embranchement avec la piste qui descend vers le monastère de Koudouma. Vous êtes à 1040 mètres d’altitude. Peu après l’embranchement de Koudouma vous croisez une piste fermée par un portail grillagé, vous apercevez un curieux rocher qui ressemble à une tête avec un grand nez, vous prenez cette piste qui coupe un peu par rapport à celle qui continue tout droit. Vous parvenez au pied du Kofinas, vous êtes à 1120 mètres d’altitude. Vous apercevez en contrebas un chapelle.
Une pancarte vous indique le sommet à 1231 mètres. Le sentier est très pentu et pierreux mais il est bien balisé et aménagé (escaliers métalliques sur quelques passages). Il faut 20 à 30 minutes pour parvenir au sommet du Kofinas où est érigée une petite chapelle de la Vraie-Croix (Timiou Stavrou). Du sommet vous avez une vue magnifique sur la mer, la chaine des Astérousias, la plaine de la Messara et au loin le Psiloritis.
17 Kofinas
 Vues depuis le sommet du Kofinas, au nord, le Psiloritis , au sud, la mer de Libye.
 
    18 Kofinas
 
 
Vous redescendez par le sentier par lequel vous étiez monté et vous prenez la piste qui passe à droite de la chapelle et se dirige plein nord. Cette piste rejoint après quelques centaines de mètres la piste principale qui va vers Kapétaniana.
La piste descend maintenant vers Kapétaniana que vous atteindrez en moins de deux heures.
23 Kapetaniana
                                                           Kapétaniana 
 
Vous pourrez soit faire halte à Kapétaniana pour la nuit ou pour vous y restaurer (taverne à la sortie ouest du village),  soit descendre vers Aghios-Ioannis (assurez-vous que vous pourrez y dormir, voir téléphone de Manolis).
Pour descendre vers Aghios-Ioannis, traversez Ano-Kapétaniana, tournez à gauche en direction du cimetière, puis prendre la piste qui plonge vers la mer.
Vous parvenez après 3 km environ à un petit plateau où est installée une antenne. Après le plateau, la piste devient plus pentue et descend en lacets étroits. Il n’y a aucune ombre sur le trajet d’où la difficulté de la faire dans le sens de la montée lorsqu’il fait très chaud. Il vous faudra environ deux heures pour descendre d’Ano-Kapétaniana à Aghios-Ioannis.
 
31 b Moni Koudouma-Kapetaniana
                                                La piste d'Aghios-Ioannis 
 
 
En bas de la piste vous apercevez un panneau avec un plan qui vous indique la direction de Koudouma.
Pour l’heure vous prenez à droite en direction du hameau où vous vous assurez du couchage de la nuit. Le kafénio, Aetos, se trouve en bordure de mer, vous pourrez vous rafraichir en prenant un bon bain puis une bonne bière ou un ouzo.
Si vous avez encore de l’énergie, allez voir les ruines du monastère d’Aghios-Ioannis, à moins d’un km à l’ouest du hameau. Elle recèle des fresques intéressantes. Emportez votre frontale. Si vous n’avez plus le courage d’y aller, reportez cette visite au lendemain, la journée sera plus facile.
        
 
Pour visualiser le diaporama, cliquez ci-contre :  
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche