Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 09:56
Le Psiloritis d’ouest en est :
Toumbotos-Prinos – Timios-Stavros – Nidha
 
Cette étape courte en km mais assez longue en temps vous fera gravir le point culminant de la Crète, vous atteindrez en effet le Timios Stavros (Vraie-Croix) plus haut sommet du Psiloritis ou Mont Idha. Vous aurez bien entendu des vues sur les côtes nord et sud de l’île. Au sud vous verrez la plaine fertile de la Messara et au nord la petite chaine des Monts Taléa (Ταλαία Ορη). En juin vous cheminerez encore dans la neige à de nombreux endroits.
 
 
Départ: Gite de Toumbotos-Prinos (Kouroutés)
Arrivée : Plateau du Nidha (parking de la grotte de Zeus – Idheon Andron ).
 
 T-Prinos-Nidha

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 
La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.
 
Dénivelés : positif :  1030 mètres
              négatif : 1190 mètres
              départ : 1512 mètres
              sommet : 2454 mètres
              arrivée : 1366 mètres
 
Distance : 13,6 km
              refuge – sommet (Timios Stavros) : 4,4 km
              sommet – parking Nidha : 9,2 km
 
Durée : Comptez  7H45  de marche
              refuge – sommet : 3H15
              sommet – Nidha : 4H30
 
Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.
 
Types de voies empruntées :
Sentier très pentu, pierreux, très mal aménagé: 98%, un petit bout de piste entre le plateau du Nidha et le début du E4.
 
Balisage : assez facile à suivre, mais il faut être vigilant.
Le balisage intermédiaire est assez bon, quelques hésitations aux croisées de sentier car il n’y a pas d’indications de direction, il est donc indispensable de se munir d’une carte.
Le balisage est constitué de panneaux du E4, de marques blanches et jaunes du E4 peintes et de cairns.
 
Température/chaleur : Le froid plus que la chaleur ;
Il n’y a de l’ombre nulle part, mais, compte tenu de l’altitude, la température n’est pas vraiment un problème.
Il faut faire attention à la météo car le temps change vite et il peut faire très froid. La neige persiste jusqu’à mi-juin au moins, voir la suite.
 
Eau/ravitaillement en cours de route: Pas de ravitaillement et pas d’eau en cours de route. Il faut se ravitailler au plus tard à Fourfouras ou Kouroutès. A noter que le gite devrait être ouvert à compter du mois de septembre 2012 d’après un guide de montagne grec rencontré sur le parcours (à vérifier) . 
 
Vertige : pas de risques particuliers sauf pour les personnes qui y seraient particulièrement sensibles.
 
Fréquentation du sentier : Bien que le sommet du Psiloritis soit l’une des randonnées les plus prisées de Crète vous rencontrez peu de monde, donc évitez de la faire seul.
 
Difficulté : (à mon avis)
Cette randonnée est assez difficile compte tenu du dénivelé et de l’état du sentier  constamment pierreux. La montée est abrupte mais ne présente pas de difficultés particulières. La descente vers le Nidha est plus pénible car le sentier est très pierreux et la dernière partie est franchement mauvaise mais de courte durée.
 

Hébergement, conseils pratiques :

 
Equipement : Se munir d’un chapeau, de crème solaire et de bonnes chaussures. En début de saison n’oubliez pas les vêtements chauds car la neige persiste jusqu’au début du mois de juin, voire au-delà. Prenez au moins deux litres d’eau et un bon casse-croûte.
 
Flore/végétation : Garrigue épineuse clairsemée, pratiquement pas d’arbres.
 
Faune : Le panneau installé à la fin du sentier nous présente un récapitulatif de la faune locale dont le « dangereux » kritikos aghriogatos (chat sauvage de Crète) !!!!!
Vous verrez surtout des chèvres et des moutons, au moins dans la première partie de l’ascension. Plus haut vous observerez des oiseaux de proies,
 
Période recommandée : A mon avis juin à octobre, période où le temps est le plus stable. De toute façon consultez la météo ou renseignez-vous au village avant de partir.
 
Hébergement :
Cette étape est la plus complexe du E4 au niveau de l’hébergement, en effet, le gite de Toumbotos-Prinos est pratiquement toujours fermé. Comme indiqué plus haut il devrait être ouvert en permanence à compter de Septembre 2012 (à vérifier). Pour l’heure, il faut loger à Fourfouras et, soit monter à pied jusqu’au gite, soit s’y faire conduire Je vous donne une adresse à Fourfouras car je n’en ai pas trouvé dans le Routard : WINDY PLACE 28330 41366 ou 6980451247.
Les plus jeunes et les plus en forme peuvent tenter le trajet Kouroutès ou Fourfouras – Nidha en une seule journée, les autres passeront la nuit sur le plateau qui entoure le refuge ou se débrouilleront pour s’y faire conduire.
A l’arrivée, sur le Nidha, il existe une taverne, en assez triste état, qui se trouve sur le parking du Nidha. Elle dispose de deux chambres au confort plus que rudimentaire au prix de 25 euros. Téléphone :  Stélios – 69721 75014. On peut également y manger et refaire sa provision d’eau pour ceux qui campent. Si vous comptez simplement y manger et refaire vos provisions d’eau, il est prudent d’appeler le patron car il rentre le soir sur Anoghia et vous risquez de trouver porte close.
Ceux qui souhaiteraient un meilleur confort et qui sont plus argentés peuvent appeler un taxi qui viendra les chercher d’Anoghia. Le Routard donne plusieurs adresses de petits hôtels. Je vous donne aussi l’hôtel MARINA  28340 31817 ou mobile 69738 41080. Vous demanderez au patron de l’hôtel de vous trouver un taxi pour venir vous chercher et vous ramener le lendemain.
Le gros bourg agricole d’Anoghia est l’Oradour sur Glane de la Crète. Les hôtels et chambres à louer se situent tous dans la partie haute du village. Les restaurants et les boutiques de souvenirs se trouvent dans la partie basse du bourg. Mangez bien entendu du mouton rôti ou de la chèvre, goutez au kokoretsi, sorte de grosse andouillette faite avec des abats de mouton et cuite à la broche et goutez les fromages locaux qui sont excellents.
 

Le trajet :

 
Trois possibilités s’offrent à vous : passer la nuit au gite (il faut camper...au moins jusqu’en septembre prochain), vous faire conduire au gite en 4x4 ou monter depuis le pied du massif et monter en une seule fois, il faut alors gravir 2000 mètres en positif dans la journée et en descendre près de 1200 en négatif....à vous de voir. Dans tous les cas je vous conseille de monter par la piste jusqu’au gite car le E4 est très mal balisé, nous nous sommes égarés et avons erré plusieurs heures.....d’ailleurs les bergers nous avaient déconseillé de tenter l’opération.
01 Toumbotos-Prinos-Nidha
  vue du petit plateau où se trouve le gite
Le gite se trouve sur un petit plateau situé à 1500 mètres d’altitude. Une fois au gite (Katafighio – Καταφύγιο en grec) prenez à droite en regardant vers le massif. Une marque du E4 est fixée sur un gros chêne-vert à quelques mètres du début du sentier. A partir de cet endroit le sentier est bien balisé. Il monte fortement puisque vous ne ferez que 4,4 km pour monter d’environ 930 mètres, mais il est assez facile car les roches sont stables. Pendant toute l’ascension vous aurez de belles vues sur la côte sud et la vallée de la Messara.
09 Toumbotos-Prinos-Nidha
 Le sentier est pentu mais la roche tient bien
 
 
Vers 1850 mètres d’altitude une marque du E4 est fixée à quelques mètres au dessus du sentier et peut vous induire en erreur, en vous retournant vous verrez le sentier bien tracé sur votre gauche, reprenez-le.  Après 2H45/3H00 de marche vous apercevez le sommet de Psiloritis sur votre gauche. Une chapelle en pierre (Timios Stavros – la vraie-croix) qui rappelle les abris de berger (mandras) du plateau du Nidha est construite à son sommet. Le sentier se déporte légèrement sur la droite et passe sur un petit sommet intermédiaire.  Vous redescendez ensuite légèrement pour atteindre la jonction avec le sentier du Nidha que vous prendrez pour poursuivre votre périple. Le sentier est maintenant beaucoup moins pentu et vous permet de souffler un peu.
18 Toumbotos-Prinos-Nidha
 Les derniers mètres avant le sommet
 
Vous arrivez au sommet de la Crète d’où vous apercevez aussi bien la côte nord à l’est de Réthimnon que sud.  Il vous aura fallu environ 3H00/3H15 pour gravir les 930 mètres de dénivelé et les 4,4 km depuis le gite, respectant ainsi la règle des 300 mètres de dénivelé à l’heure. Bien entendu, les jeunes en forme, pourront aller plus vite car le sentier est assez bon.
 
Après une pause méritée et le temps d’un casse-croûte, vous reprenez votre chemin en sens inverse jusqu’au point de jonction des sentiers du gite de Toumbotos-Prinos et du Nidha. Un support de pancartes, sans pancarte, marque la jonction. Prenez à gauche vers le Nidha. En début de saison certaines plaques de neige peuvent obstruer le sentier vous obligeant à prendre certaines précautions pour les traverser ou les éviter. Le début du sentier est en pente assez douce. Vous croisez sur votre gauche un sentier qui permet d’accéder au sommet par la face nord. Après 2 km environ vous arrivez à un petit col avec un gros cairn et un poteau du E4 sans sa marque.  La carte au 1/25000ème indique deux tracés du sentier à partir de cet endroit, n’ayant jamais vu clairement les marques du sentier nord j’ai pris à chaque fois le tracé sud qui suit un fond de ravine.
36 Toumbotos-Prinos-Nidha
 descente dans la neige, on pourrait oublier que nous sommes en Crète fin juin
 
Compte tenu de la neige qui masquait les marques du sentier fin juin, ce choix s’est une nouvelle fois avéré pertinent car il suffit de suivre le fond de la ravine pendant 3,6 km environ, la plupart du temps, on aperçoit le sentier qui continue après les plaques de neige.
45 Toumbotos-Prinos-Nidha
 
 
Vous parvenez à un point bas avec les vestiges d’un panneau de signalisation, vous apercevez une flèche jaune et noire, un cairn et en rouge Nidha, il faut remonter dans cette direction, le dénivelé positif est d’environ 90 mètres. Vous arrivez à un second petit col, le sentier se poursuit en direction de l’est en suivant une ravine moins pentue que la première. Après une bonne heure de descente vous arrivez en vue du plateau du Nidha et commencez la partie la plus délicate du parcours, une descente de 150 mètres sur un chemin très pentu.
64 Toumbotos-Prinos-Nidha
 début de la dernière descente vers le Nidha
 
Le sentier rejoint la piste qui relie le parking à la grotte de l’Ida (grotte de Zeus). Si vous êtes encore en forme tournez à gauche pour monter à la grotte cela vous prendra à peine 10 minutes pour y arriver, autrement dirigez-vous à droite. Vous arrivez à une chapelle, un sentier part de la chapelle pour rejoindre le parking.
68 Plateau Nidha 0511
 Chapelle près du parking du Nidha et de la grotte
 
Ceux qui campent pourront passer la nuit près de la chapelle. Ils pourront se réapprovisionner en eau et diner à la taverne. Les autres goûteront au confort plus que limité des chambres de la taverne ou se rendront à Anoghia pour un hébergement de meilleure qualité.
    
 
Pour visualiser le diaporama, cliquez ci-contre :
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche