Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 17:43
            
GORGE de SARAKINAS (région d’Iérapétra)
Courte mais ......
 
Voilà une randonnée idéale pour les chaudes journées d’été, car la rivière de Mirtos qui traverse la gorge est permanente ce qui est rare en Crète (voir aussi la gorge de Richtis dans ce blog). La gorge est par ailleurs très étroite et l’essentiel du parcours (en temps) s’effectue à l’ombre.
 
Ce tableau idéal doit cependant être tempéré car l’aménagement du parcours est très sommaire et certains passages, notamment ceux des deux dernières cascades, ne sont pas évidents.
 
Le circuit que je propose forme une boucle avec retour par la route qui va de Malès à Mirtos. Cette solution me semble préférable à un aller-retour dans la gorge car il n’est pas facile de voir, dans le sens de la descente, les entailles faites au piolet qui permettent de passer les rochers qui obstruent la gorge. Il faut cependant être capable de franchir les deux derniers obstacles pour pouvoir faire ce parcours en boucle.
 
Ceux qui le veulent peuvent remonter la rivière, ils déboucheront sur une piste qui longe le torrent et aboutit près du village de Christos.
 
Départ/départ : 2 km environ au nord de Mithi (Μύθοι)
 
Sarakinas blog

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.
 
Dénivelés : 110 mètres 
 
Distance : 3,7 km
 
Durée : Comptez  2H00 de marche
 
Bas de la gorge – sortie gorge : 0,75 km ; 1H00.
Sortie de la gorge – jonction avec la route : 1 km ; 0H30
Retour vers le parking à l’entrée de la gorge par la route : 2 km ; 0H30
 
Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses de longue durée.
 
Types de voies empruntées : (en temps de marche) lit de torrent encombré de rochers : 50%; sentier et piste de terre ; 25% ; route bitumée : 25%.
 
Balisage : quelques cairns et des encoches faites au piolet dans la gorge, quelques flèches après la sortie de la gorge mais il suffit de suivre la rivière, vous n’avez pas d’autres choix.
 
Température/chaleur : La gorge est toujours à l’ombre et rafraichie par le torrent. La partie haute, après la sortie de la gorge, longe le torrent et bénéficie de l’ombre de la végétation abondante. La balade peut se faire en toute saison sauf risque de pluies.
 
Quel temps fait-il en Crète aujourd’hui ? Cliquez sur le lien de la météo grecque :
 
http://www.meteo.gr/waf.asp
 
Eau/ravitaillement en cours de route: sans objet
 
Vertige : pas de risque de vertige à proprement parler car vous suivez le lit du torrent, il faut cependant franchir de gros amas rocheux qui obstruent la gorge.
 
Fréquentation du sentier : Le bas de la gorge est très fréquenté, mais peu de gens font le parcours complet.
 
Difficulté : (à mon avis) malgré sa brièveté le parcours est assez difficile surtout pour franchir la principale cascade et pour sortir de la gorge par le haut, les moins téméraires et les moins équipés se contenteront de faire un petit tour au début de la gorge.
 
Conseils pratiques:
 
Equipement : Il vaut mieux être bien chaussé pour faire le parcours complet car il faut franchir de nombreux obstacles. Comme vous serez obligé de vous mouiller les pieds, à un moment ou à un autre, il est fortement conseillé d’emporter une paire de jogging et une paire de chaussettes de rechange. Une corde de 4 à 5 mètres munie d’un anneau vous aidera à franchir les deux derniers obstacles. 
 
Hébergement/restauration : après la balade vous aurez largement le temps de descendre sur Mirtos et ses nombreuses tavernes, Ceux qui voudraient un cadre moins touristique pourront remonter vers Malès et prendre en direction de Christos pour casser la croûte à la taverne Aghia-Paraskévi (Ste-Vendredi) qui offre une magnifique terrasse à l’ombre de platanes séculaires et près d’une source naturelle qui coule en permanence, le tout pour des prix locaux.
 
Période recommandée : Eté et automne, évitez absolument les jours comportant un risque de fortes pluies.
 
Flore/végétation :.pratiquement rien dans la gorge, par contre la sortie haute toujours alimentée par le même torrent est très verdoyante et fleurie.
 
Faune: rien à signaler
 
Baignade : on peut faire trempette sous la cascade du haut de la gorge, autrement il faut redescendre sur Mirtos et ses nombreuses plages.
 
LE TRAJET
 
En venant d’Iérapétra, prendre la direction de Mirtos puis de Mithi ; dépasser le village de Mithi en direction de Malès. A 2 km environ de Mithi, une pancarte en bois indiquant « Sarakinas Canyon » vous désigne l’entrée de la gorge sur votre gauche. Un petit parking juste avant l’entrée de la gorge vous permet de garer votre voiture. Vous vous dirigez ensuite vers une barrière et vous prenez l’escalier qui monte sur la gauche et qui conduit à l’entrée basse de la gorge.
02 Sarakinas-Maurice
 
Il vous faudra traverser à plusieurs reprises traverser le torrent permanent qui coule dans la gorge. Le passage des amas rocheux qui obstruent la gorge est facilité par des entailles faites au piolet (voir photos).
05 Farangui-Sarakinas
  Ci-dessus, entailles permettant de franchir les amas rocheux
 11 Sarakinas-Maurice
    
Après 45 à 50 minutes vous parvenez à la cascade la plus importante de la gorge. Une petite ficelle fixée à un piton est censée aider au franchissement de celle-ci. Je vous conseille vivement de prévoir quelques mètres de corde plus grosse avec un anneau métallique que vous pourrez passer autour du piton pour descendre plus facilement. Vous récupérerez ensuite votre corde en faisant sauter l’anneau au dessus du piton.
  16 Sarakinas-Maurice
     
    Vous êtes presque à la fin de la partie encaissée de la gorge. Il vous reste à sortir. Vous parvenez à une autre cascade, sur la droite de celle-ci un gros rocher porte des entailles faites au piolet. Malheureusement celui qui les a faites devait être très grand car il est difficile de se hisser seul. Pour faciliter la sortie nous avons laissé un morceau de corde qui permet de grimper plus facilement.
  18 Farangui-Sarakinas
Après ce passage le torrent coule dans une petite vallée très verdoyante, un sentier suit le torrent sur la gauche dans le sens de l’amont.
19 Farangui-Sarakinas
  
Le sentier oblique ensuite sur la droite et vous débouchez sur une piste,  des bancs ont été installés en bordure. La piste  traverse un bras du torrent et tourne sur la droite en montant vers la route Malès – Mithi. Vous passez devant un kiosque en bois qui surplombe la vallée. Vous parvenez à la route que vous prenez sur la droite et vous redescendez vers le parking que vous atteindrez en moins d’une demi-heure.
   
 
Pour visualiser le diaporama, cliquez ci-contre :
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées est
commenter cet article

commentaires

Yves Vincent 24/09/2011 17:19


GPS-track : http://nl.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=2015645


did-photo 23/09/2011 13:19


Merci pour ce topo et ces belles photos
La rando a l'air bien sympa
Merci du partage


Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche