Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 11:24

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées  

  

Phare du Cap Aghios-Ioannis (environs d’Elounda)

 

Voici une balade facile pour ceux qui voudraient atteindre la pointe nord-ouest du golfe de Mirambello sans y consacrer trop de temps ou d’efforts.

Pour ceux qui aiment la marche et veulent découvrir des paysages variés j’ai décrit une randonnée formant une boucle, d’une durée de 4H00 pour 14 km passant par le village de Vrouchas et longeant la côte nord pour revenir par le phare et le chemin des éoliennes vers le point de départ. Pour voir cette randonnée cliquez sur le lien suivant:

 

Randonnée en Crète n°3: Entre phare et éoliennes, le cap Aghios Ioannis (nord-est)

 

Circuit court: 

 

Départ/arrivée : Chapelle Aghios-Ioannis (extrémité du parc éolien de Vrouchas) à 25 km environ d’Aghios-Nikolaos.

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes. Je rappelle que mes appréciations personnelles s’appliquent à des adultes ou à des adolescents en condition physique normale. Les distances et les dénivelés vous donnent une idée de la pente. Les photos ont pour objet de vous montrer les paysages mais aussi la nature des sentiers et chemins.

 

Dénivelé : faible

Dénivelé positif et négatif total : 250 mètres.

Cependant la remontée depuis le bord de mer est assez raide.

 

Distance : 5,7 km

 

Durée : Comptez 1H50 de marche plus le temps de baignade si vous souhaitez profiter de la crique.

Chapelle-Phare : 45 mn ;

Phare-Plage : 20 mn ;

Plage-Chapelle : 45 mn

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) sentier 30%, piste en excellent état 70%

 

Balisage : Aucun balisage mais il suffit de suivre la piste et le sentier comme indiqué ci-après.

 

Température/chaleur : Pas d’ombre sur le parcours. Il peut faire très chaud en plein été mais compte tenu de la brièveté du trajet vous devriez pouvoir faire cette balade en toute saison. Les personnes sensibles à la chaleur éviteront de remonter en plein midi pendant les grosses chaleurs.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Pas de ravitaillement, ni d’eau sur le parcours, prendre 0,5 litre d’eau.

 

Vertige : pas de passages vertigineux, les personnes très sensibles feront attention sur le sentier entre le phare et la plage.

 

Fréquentation du sentier : Cette balade est peu connue, mais vous pouvez croiser quelques promeneurs.

 

Difficulté : (à mon avis)

Balade sans difficulté notable. La seule difficulté peut être la remontée vers les éoliennes depuis le phare par fortes chaleurs.

 

Equipement : Une paire de jogging est amplement suffisante, prévoir un chapeau, de la crème solaire et de l’eau surtout s’il fait chaud. Prévoir aussi des affaires de bain si vous souhaiter profiter de la plage.

 

Flore/végétation : Végétation maigrichonne composée d’épineux et de quelques fleurs des zones maritimes arides.

 

Faune: quelques rares oiseaux de mer.

 

Période recommandée : toute l’année.

 

Baignade : profitez de la petite crique située près de la fin de la piste.

 

Hébergement/restauration :

Casser la croûte à Plaka ou prenez un verre dans l’un des kafénia de Vrouchas.

 

 

Le trajet :

Le circuit décrit ci-après est figuré en jaune sur la carte ci-dessous. L’itinéraire en jaune correspond à une partie de la randonnée n°3.

  Vrouchas-Fanari blog circ court

 

 

 

 

Depuis Aghios-Nikolaos, prendre en direction d’Elounda, puis de Plaka. A Plaka, prendre en direction de Vrouchas, après 4 km vous parvenez à un embranchement avec la piste qui mène au parc éolien. Une pancarte indique le parc éolien sur la droite de la route asphaltée. Vous prenez cette piste qui vous offre de très belles vues sur Spinalonga et sur le golfe de Mirambello. Vous passez devant deux petits bâtiments dont une chapelle. Vous continuez vers les éoliennes. A l’embranchement en V de deux pistes, prenez sur la droite, la piste monte fortement pendant quelques dizaines de mètres. Vous parvenez aux éoliennes et vous apercevez au loin la chapelle d’Aghios-Ioannis. Continuez jusqu’à la chapelle et garez-vous.

La piste est fermée par une grille. Suivez la grille sur la droite, vous trouvez un passage pour piétons qui rejoint la piste. Suivez la piste de terre en descendant. Vous arrivez devant une barrière interdisant le passage aux véhicules. Continuez en contournant la barrière. Vous arrivez sur une sorte de terre-plein, une piste, que vous voyez très bien en descendant, part sur la gauche. Vous la suivez. Elle coupe le sentier qui vient de Vrouchas, voir circuit long, et mène au Phare que vous atteignez après 45 mn de marche.

Depuis le phare, prendre le sentier qui contourne le promontoire côté est. Ce sentier n’offre pas de difficultés particulières. Les personnes vraiment très très sensibles au vertige peuvent cependant éprouver quelques difficultés (voir les photos). Il faut au maximum 20 mn pour atteindre une belle petite crique située sous le terre-plein que vous avez traversé à l’aller. Le sentier qui descend à la plage n’est pas très bon, mais court.

De la plage, remontez par le même sentier et poursuivez à gauche, en remontant vers la piste. Vous suivez alors en sens inverse la piste que vous avez prise à l’aller.

 

01 Fanari Akro Ghianni court

  Garez votre véhicule sous la protection du bon Aghios-Ioannis. Passez à droite de la grille pour rejoindre la piste qui descend vers le phare. 02 Fanari Akro Ghianni court

 

 

03 Fanari Akro Ghianni court

  A 500 mètres environ, cette pancarte et une barrière que vous  contournez pour poursuivre votre chemin.

04 Fanari Akro Ghianni court

  Vous apercevez alors le cap Saint-Jean.   

05 Fanari Akro Ghianni court

  Vous prendrez la piste de gauche qui passe sur la côte nord. Au sommet les ruines d'une tour. 

 

06 Fanari Akro Ghianni court  La piste descend vers le phare et croise (ci-dessous) le sentier qui vient de Vrouchas.  07 Fanari Akro Ghianni court

  08 Akro Ghiannis Circ court Kerrou

  La piste arrive pratiquement jusqu'au phare.  09 Fanari Akro Ghianni court

   

10 Akro Ghiannis Circ court Kerrou

Phare vue de l'est.   11 Fanari Akro Ghianni court

 Le sentier contourne ensuite le promontoire en longeant le golfe de Mirambello. 

12 Akro Ghiannis Circ court Kerrou  13 Fanari Akro Ghianni court

 Vous atteignez ensuite une anse avec plusieurs criques. Les deux premières sont accessibles par un sentier qui descend de façon assez abrupte sur la gauche.  14 Fanari Akro Ghianni court

  15 Akro Ghiannis Circ court Kerrou

 Profitez d'une petite baignade en toute liberté. 

16 Fanari Akro Ghianni court

   17 Fanari Akro Ghianni court

 Remontée de la plage vers la piste. 

18 Fanari Akro Ghianni court Végétation au mois de mai. 

19 Fanari Akro Ghianni court

  

20 Fanari Akro Ghianni court

 

   

Repost 0
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:43

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées  

 

du Plateau du Katharo au Lassithi par la gorge de Chavgha

 

Cette boucle vous mènera des confins du plateau du Katharo jusqu’au Lassithi, vous reviendrez à votre point de départ en remontant la gorge de Chavgha. Cette randonnée assez courte en distance est néanmoins assez physique. 

 

 

Départ : Eglise de Timios Stavros  sur le plateau du Katharo (33 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : idem

Autre possibilité :

Départ/arrivée : retenue d’eau Aghios-Konstantinos (je conseille dans ce cas d’effectuer la montée par Aghia-Pélaghia et la descente par la gorge).

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

 La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : moyen

Départ/Arrivée : 1160 mètres

Point bas, retenue d’eau (Aghios-Konstantinos) : 840 mètres

Dénivelé positif/négatif total : environ 360 mètres

 

Distance : 7,7 km

 

Durée : Comptez 3H30 de marche

Départ/Aghia-Pelaghia (Lassithi) : 1H20 , 2,8 km, 876 mètres d’altitude.

Départ/Entrée gorge : 2H00, 4,9 km

Départ/début du sentier remontant de la gorge vers le plateau : 2H30, 6,25 km, 902 mètres d’altitude ;

Départ/ petit plateau intermédiaire dans la remontée depuis la gorge: 3H00, 7km, 1040 mètres d’altitude

Départ/ retour à la pancarte : 3H30, 7,7 km

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) sentier pierreux 55% ; piste pentue, mal stabilisée et glissante, 15% ; lit de rivière 15% ; piste de terre 15%.

 

Balisage : Fléchage rouge ou jaune, quelques cairns, pancartes sur le Lassithi pour indiquer l’entrée de la gorge.

 

Température/chaleur : Le parcours est en partie ombragé. L’altitude abaisse la température de 5 à 6 °C par rapport à la côte. La balade peut donc s’effectuer toute l’année.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Pas de ravitaillement sur le parcours, emportez 1,5 à 2 litres d’eau en saison chaude.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : En dehors de la partie basse du parcours (Lassithi), il y a peu de chances que vous croisiez quelqu’un.

 

Difficulté : (à mon avis)

Malgré la brièveté du parcours, je considère que cette balade est de difficulté moyenne, en effet l’arrivée au plateau du Lassithi s’effectue par un chemin mal stabilisé et assez glissant qui nécessite une certaine prudence. La remontée depuis la gorge de Chavgha vers le plateau est assez pentue. Il est donc préférable d’être en bonne condition physique pour apprécier cette randonnée.

 

Equipement : Des chaussures ayant une bonne adhérence et un bâton de marche seront appréciés sur ce parcours.

 

Flore/végétation : Chênes-verts, épineux,fruitiers et prairies sur le Lassithi 

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : Cette balade peut se faire toute l’année.

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara.

 

Hébergement/restauration :

Toujours trois tavernes à Katharo. Pour ceux qui feraient le parcours depuis le Lassithi, nombreuses tavernes sur le plateau, dont ma préférée, To Chronio, chez Christine et Vassili, à Tzermiado.

 

Le trajet :

Boucle Katharo-Chavgha-blog

Depuis Aghios-Nikolaos, prendre en direction de Kritsa, puis prendre la route du plateau du Katharo. La route asphaltée s’arrête au hameau de Katharo où se trouvent les trois tavernes du plateau. Prenez la piste de terre qui part sur la droite en direction du nord-est (vers le Lassithi). Vous passez devant la chapelle de Katharo, un peu plus loin sur la piste, une pancarte indique Timios Stavros sur la gauche. Le parcours jusqu’à la chapelle est indiqué par des pancartes, il est orienté plein est.

Un peu avant d’arriver à la chapelle de Timios Stavros vous apercevez sur la gauche de la piste une pancarte en bois (voir photo) le sentier démarre à cet endroit. Prenez sur la droite et dépassez légèrement l’église pour aller au point de vue sur la gorge, vous pouvez vous garer à cet endroit.

Revenez à la pancarte et prenez le sentier qui est balisé par des flèches rouges ou jaunes suivant l’humeur du baliseur. Vous croisez le sentier retour sur votre droite (difficilement discernable), vous restez sur le sentier qui est orienté ouest-sud-ouest  Le sentier est clairement tracé. Il suit un ancien chemin muletier  Il  reste aux alentours de 1160 mètres d’altitude pendant une trentaine de minutes, vous parvenez alors à l’extrémité est du plateau du Katharo et vous découvrez 300 mètres plus bas le plateau du Lassithi avec la retenue d’eau d’Aghios-Konstantinos qui vous servira de point de repère pendant votre descente. Le sentier descend en zigzags et devient moins bon. Il est très pentu puisque vous descendez près de 300 mètres en un kilomètre. La dernière portion a été détruite au bulldozer pour laisser place à une piste très pentue, mal stabilisée et glissante. Vous arrivez à la chapelle d’Aghia-Pélaghia qui domine la retenue d’eau après 1H20 de marche.

Pour rejoindre la gorge il faut contourner la retenue d’eau et prendre la piste qui se dirige vers le nord-est. Après la retenue vous trouvez une pancarte qui indique l’entrée de la gorge. Continuez la piste jusqu’à un portail métallique et une installation de captage de l’eau.

Vous remontez alors la gorge pendant 25 à 30 minutes par un sentier assez visible et facile qui traverse deux ou trois fois le lit de la rivière. Il faut faire attention de ne pas rater le sentier qui remonte vers la chapelle de Timios Stavros, il est fléché de jaune et indiqué par quelques cairns. Il part sur la droite du lit de la rivière dans le sens de la montée. L’altitude de départ du sentier est de 900 mètres environ.

Un autre chemin continue dans le fond de la gorge et remonte aussi vers le plateau mais vous aboutiriez vers le hameau de Kopraki à 4 km environ de votre voiture.

Le chemin est pentu mais assez bien tracé, il se monte aisément si vous êtes en forme. En 30 minutes environ vous parvenez à un petit plateau découvert, situé à 1040 mètres d’altitude. Traversez ce plateau, le sentier continue dans la forêt en faisant un coude sur la gauche. Cette portion du sentier est moins bien tracé, suivez bien le balisage. Le sentier zigzague dans la forêt, vous avez encore une centaine de mètres de dénivelé à gravir. Vous rejoignez le sentier de départ à proximité du panneau de bois.

Il ne vous reste plus qu’à regagnez votre 4x4 toutes options et à retournez vers Katharo où vous pourrez faire travailler une des trois tavernes du hameau.

 

 

01 Katharo-Chavgha

  Vues de la gorge depuis le point de vue situé près de l'église de Timios Stavros.02 Katharo-Chavgha

        

03 Katharo-Chavgha

     Pancarte de bois au début du sentier.04 Katharo-Chavgha

Le début du sentier est balisé en jaune ou rouge, il est bien visible. 

05 Katharo-Chavgha 

06 Katharo-Chavgha Après une trentaine de minutes vous découvrez le plateau du Lassithi.   07 Katharo-Chavgha

 Pendant toute la descente vous aurez la retenue d'eau d'Aghios-Konstantinos en point de repère.

08 Katharo-Chavgha  Prudence sur ces caillaisses mal stabilisées.   09 Katharo-Chavgha

Après avoir dépassé Aghia-Pélaghia, vous contournez la retenue d'eau pour rejoindre la piste qui conduit à l'entrée de la gorge. 10 Katharo-Chavgha

  La direction de la gorge est bien indiquée. 11 Katharo-Chavgha

Franchissez le portail et prenez le sentier qui se trouve d'abord à gauche du lit de la rivière, puis retraverse celle-ci vers la rive droite en montant. 12 Katharo-Chavgha

 

 13 Katharo-Chavgha

Après une trentaine de minutes, le sentier grimpe en lacets étroits le long de la paroi de la gorge.  14 Katharo-Chavgha

     15 Katharo-Chavgha

 

16 Katharo-Chavgha   17 Katharo-Chavgha

Vous parvenez à un petit plateau assez dégagé, que vous traversez pour entrer dans la forêt où le sentier zigzague jusqu'au sommet où vous atteignez le plateau du Katharo.  18 Katharo-Chavgha

    19 Katharo-Chavgha

  A nouveau en terrain presque plat, vous allez récupérer votre véhicule.

20 Katharo-Chavgha

 

 

 

 

Repost 0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 15:14

 

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

de Malès jusqu’au plateau du Katharo

et du Katharo à Kritsa par le chemin minoen

Cette randonnée vous mènera du sud de l’île au nord en passant par le plateau du Katharo qui se situe à une altitude moyenne de 1100 mètres. Elle vous fera parcourir le chemin minoen (en fait vénitien) qui relie le Katharo au gros bourg de Kritsa près d’Aghios-Nikolaos. Le Katharo ressemble au Lassithi, mais en plus sauvage, la végétation faite d’arbres fruitiers des zones tempérées (pommiers, poiriers...) tranche avec celle des plaines côtières. Le plateau n’est pratiquement pas habité l’hiver, il n’y a pas de vrais villages, l’habitat dispersé sur l’ensemble du plateau n’est utilisé qu’à la belle saison.

.Cette randonnée qui part du sud de l’île pour rejoindre Kritsa à 10 km d’Aghios-Nikolaos peut être divisée en deux parties : Malès-Katharo et Katharo-Kritsa, en effet depuis le Katharo, il est possible de rejoindre le plateau du Lassithi de différentes manières, donc l’une où l’autre des parties de cet itinéraire pourra vous servir si vous souhaitez rejoindre le Lassithi depuis Malès ou Kritsa ou revenir en sens inverse dans le cadre d’une randonnée de deux ou trois jours. Il est également possible de rejoindre la forêt de Selakano et le E4 en prenant une piste qui coupe le chemin décrit dans la présente randonnée.

Pour faire la présente randonnée dans sa totalité,  il est préférable d’avoir un chauffeur qui vous déposera à Malès et vous reprendra à Kritsa.

 

Départ : Malès (40 km d’Aghios-Nikolaos et 28 km d’Iérapétra)

Arrivée : Kritsa (10 km d’Aghios-Nikolaos)

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : assez important

Départ : 435 mètres Malès

Arrivée : 240 mètres sortie Kritsa vers Aghios-Nikolaos

Point le plus haut : 1210 mètres col nord du plateau du Katharo.

Dénivelé positif total : environ 760 mètres

Dénivelé négatif total : environ 1050 mètres

 

Distance : 25 km

 

Durée : Comptez 7H30 de marche

Malès /Plateau du Katharo : 1H50 – 6,2 km ;  altitude : 1148 mètres ; dénivelé : 613 mètres;

Traversée du plateau jusqu’à Katharo : 1H50 ; 6,7 km ;

Katharo/début du sentier minoen (par la route): 0H35 ; 2,6 km ;

Sentier minoen jusqu’au pont (jonction avec la route): 2H45 ; 7,2 km ;

Pont/bas du village de Kritsa : 0H30 ; 2,2 km.

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) piste de terre avec quelques portions cimentées 47,5% ;  chemin muletier en plus ou moins bon état : 37,5%, route asphaltée et escaliers 15 %

 

Balisage : quelques marques rouges et poteaux métalliques sur la partie haute du chemin minoen, aucun balisage ailleurs.

 

Température/chaleur : Le parcours est partiellement ombragé, l’altitude réduit la température sur le plateau. La première partie de la montée vers le plateau peut être un peu difficile pour les personnes sensibles à la chaleur.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Repas et approvisionnement en eau possible à Katharo (3 tavernes), il est également possible de s’approvisionner à une fontaine d’eau potable qui se trouve en bordure de piste, 1,7 km environ avant d’arriver au hameau de Katharo en venant de Malès.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : On croise quelques agriculteurs et quelques touristes en 4x4 sur le plateau. La piste Malès/Katharo est très peu fréquentée. Dans sa partie basse, elle passe cependant devant quelques maisons habitées épisodiquement. Le chemin minoen, comme tous les sentiers, est très peu fréquenté.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée est assez longue et le dénivelé est important mais elle ne présente aucune difficulté particulière. Les portables passent presque partout. Elle peut s’effectuer seul(e) sans danger. Comme toujours dans les balades en Crète, un minimum de sens de l’orientation est requis car la signalétique n’est pas le point fort de nos amis.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais de bonnes chaussures sont appréciables notamment pour la descente par le chemin minoen. Ne pas oublier un chapeau,  la crème solaire et 1,5 à 2 litres d’eau.

 

Flore/végétation : Cette randonnée vous fera découvrir les différents types de végétation et de cultures de la Crète. Au départ, vers Malès, vous progresserez dans les oliveraies qui s’étagent sur les flancs de la montagne jusqu’à 700 mètres d’altitude environ. Vous verrez apparaitre progressivement les arbres fruitiers en commençant par les amandiers ainsi que la vigne. Après 800 mètres vous rentrerez dans des forêts de pins ou de chênes-verts. Sur le plateau du Katharo l’olivier ne pousse pas, il fait trop froid l’hiver, par contre pommiers et poiriers abondent. Ici pas besoin de serres pour cultiver les légumes, ils poussent en plein champs. Le flanc nord-est du plateau, vers Kritsa, est plus aride, après la forêt, en dessous de 800 mètres, les épineux dominent, c’est le domaine des chèvres et des moutons. En arrivant vers le bourg de Kritsa vous apercevez la plaine qui l’entoure, elle est entièrement couverte d’oliviers.

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : Evitez les journées les plus chaudes si vous êtes sensibles à la chaleur.

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara ou à Mirtos si vous venez de la côte sud.

 

Hébergement/restauration :

Trois tavernes, pas débordées dans le minuscule hameau de Katharo, pratique pour vous désaltérer et casser une petite croûte.

Hébergement : Kritsa dispose de quelques chambres et de très nombreuses tavernes. Bien entendu, Aghios-Nikolaos (au nord) et les localités voisines, de bord de mer, regorgent d’hôtels et de studios à louer. Iérapétra et Mirtos, au sud, sont également bien pourvues en chambres à louer.

 

Le trajet :
Malès-Kritsa itinéraire

En venant d’Aghios-Nikolaos, prendre la route de montagne à droite à l’entrée d’Istro, vous traversez le village de Kalo Chorio « bon village », vous prenez ensuite en direction de Prina, Kalamafka, Anatoli et Malès. Vous sortez de Malès en direction de Christos, à 1km environ, une piste cimentée part sur la gauche, il n’y a pas de panneau indicateur, mais de l’autre côté de la route une pancarte vous indique en grec qu’il est interdit de déposer des ruches sans autorisation !!!! vous prenez la piste qui monte fortement en direction du nord. A 500 m environ, une pancarte vous indique Aghios-Fanourios sur une piste qui part sur la gauche, vous ignorez cette piste (elle rejoint la forêt de Sélakano) et continuez sur la piste du Katharo qui est cimentée sur les parties les plus pentues.

Après environ 45 mn de marche (2,5 km) vous parvenez à un embranchement. Une pancarte indique tout droit : Rouso Ksilo – Aghios-Spiridona (ΡΟΥΣΟ ΞΥΛΟ -  ΑΓΙΟ ΣΠΙΡΙΔΟΝΑ), vous prenez à gauche  (pas de pancarte).

Vous parvenez à un petit hameau de quelques maisons entourées de cultures. Vous dépassez ce hameau et vous arrivez à un embranchement (3,4 km depuis votre départ et 885 mètres d’altitude environ), la piste de gauche s’oriente vers le bas, une pancarte indique ΑΓ. ΦΑΝΟΥΡΙΟΣ (Aghios-Fanourios) elle permet soit de revenir vers Malès, soit de rejoindre le village et la forêt de Sélakano, vous ne la prenez pas et continuez sur la droite en montant.

Peu après, la piste rentre dans une forêt de pins, vous traversez une clairière avec une petite maison en pierres et une vigne. Au bout d’une heure trente depuis Malès (5,3km et 1090 mètres d’altitude) vous arrivez à un nouvel embranchement, une piste part sur la droite vers Prina (c’est le E4), bien entendu pas de pancarte, vous continuez, plein nord, en montant vers le Katharo.

Quelques minutes plus tard la piste se divise en deux, vous continuez par la piste de droite, l’autre se termine en cul-de-sac. Après 1H50 depuis Malès, vous parvenez à un col à 1.148 mètres d’altitude environ et à 6,250 km du départ. Vous voyez sur la droite de la piste une barrière grillagée avec un verger. Un ruisseau à sec traverse la piste. Sur la gauche de la piste vous avez de belles vues sur la forêt de Sélakano au sud-ouest.

Vous êtes maintenant sur le plateau du Katharo, vous continuez sur la piste de terre. Une vingtaine de minutes plus tard vous dépassez une petite chapelle sur votre droite et après 30 minutes vous parvenez à l’embranchement de Kroustas (8,5 km depuis le départ), deux pancartes illisibles sont à la fourche formée par les deux pistes. Vous continuez tout droit. La piste qui part sur la droite, en sens inverse, va à Kroustas (voir ma balade Katharo-Kroustas).

Encore 30 minutes et vous parvenez à un nouvel embranchement qui peut vous poser un problème de choix, vous apercevez un petit promontoire rocheux (voir photos) avec quelques maisons, continuez sur la piste qui passe à gauche de ce promontoire entre les maisons. Une vingtaine de minutes plus tard (3H25 et 11,2 km depuis le départ) vous parvenez à une fontaine d’eau potable sur la droite de la piste.  Il vous reste moins de 2 km à parcourir pour atteindre le hameau de Katharo et ses 3 tavernes. Vous aurez alors parcouru 12,9 km en 3H40 environ.

Après une halte éventuelle, vous reprenez votre chemin en empruntant la route bitumée qui part du Katharo vers Kritsa. Vous franchissez le col à 1210 mètres, vous passez devant un premier panneau d’information en bois qui indique l’entrée d’un sentier qui part à gauche et conduit à une grotte (grotte de l’Anglais) utilisée par les résistants durant la seconde guerre mondiale, vous dépassez ce point et continuez sur quelques centaines de mètres pour parvenir en trente minutes à un second panneau du même type qui marque le début du sentier « minoen ». Il vous faudra une demi-heure environ pour parcourir les 2,6 km de route qui séparent le hameau du début du sentier.

Le sentier part sur la gauche de la route dans le sens de la descente. Les premiers mètres sont défigurés par des détritus jetés depuis la route. Le chemin est assez pentu, il est bien tracé et se distingue aisément. Le sentier ombragé s’enfonce dans une forêt de chênes-verts. Quelques poteaux métalliques sans marque laissent entrevoir un balisage futur. Après une vingtaine de minutes le sentier croise une première fois la route. Prenez à gauche, 200 mètres plus loin vous apercevez une aire aménagée sur la gauche de la route, le sentier longe cette aire et se poursuit vers le bas, il est balisé de points rouges sur quelques centaines de mètres, on croise aussi quelques poteaux métalliques.  Le chemin est en bon état, parfois très large pour un chemin muletier, il se suit aisément, il reste ombragé. Le sentier évite les nombreux lacets de la route asphaltée. Au fur et à mesure de votre progression le sentier devient moins pentu et vous sortez e la forêt pour entrer dans une zone plantée d’arbustes et d’épineux. Le sentier rejoint une piste de terre que vous prenez sur la droite. Vous êtes à moins de 200 mètres de la 2ème jonction avec la route asphaltée. Vous voyez sur la gauche de la piste deux iconostases et, sur la droite, un panneau d’information en bois qui se trouvent à la jonction avec la route asphaltée. Il vous aura fallu environ 1H50 depuis le début du sentier  pour parvenir jusqu’à ce point.

Vous remarquez deux arbres de l’autre côté de la route, c’est à dire vers la mer, légèrement à gauche. Passez entre ces deux arbres et dirigez vous à droite du bosquet d’arbres situé vers la mer à une dizaine de mètres. Le sentier minoen redémarre de cet endroit. Il est assez encombré de végétation mais bien visible. Il rejoint la route en coupant un grand lacet. Vous prenez alors la route vers la droite, dans le sens de la descente, pendant quelques centaines de mètres. Vous apercevez sur la droite de la route, une bergerie qui ne fait pas honneur au respect de l’environnement tant elle est entourée de vieilleries et de détritus, immédiatement après l’enclos de la bergerie, vous voyez une piste, vous la prenez, le sentier redémarre au bout de celle-ci (50 mètres environ), il est en assez bon état mais assez pentu par endroits, il évite plusieurs lacets. Vous recroisez la route et apercevez Kritsa, le chemin se poursuit de l’autre côté de la route pratiquement en face de votre point de jonction. Vous apercevez un muret de séparation de terrasse, le sentier se trouve derrière ce muret. Vous coupez un grand lacet. Vous apercevez la route asphaltée en contrebas, pour la rejoindre, il vous faut prendre un sentier dans les oliviers, sur la droite du chemin minoen. La jonction avec la route ce fait à l’endroit où celle-ci passe sur un petit pont. Il vous aura fallu environ 2H45 pour descendre le chemin minoen soit 7,2 km pour 730 mètres de dénivelé.

Vous avez alors deux possibilités, prendre la ravine qui passe sous le pont et descend en ligne droite sur Kritsa, soit prendre la route bitumée sur la gauche. Très franchement, ayant fait les deux trajets je vous conseille la route car la progression dans la ravine n’est pas aisée et ne vous fait pas gagner de temps. En moins d’un quart d’heure vous arrivez aux premières maisons de Kritsa. Vous passez une iconostase sur la droite de la route et vous prenez une ruelle en escalier qui descend vers le centre du village. Vous ne tardez pas à rejoindre la rue des boutiques et des tavernes où vous pourrez vous restaurer et vous désaltérer.

    01 Males-Katharo

  Village de Christos, vu de la piste,  02 Males-Katharo

 Amandier et massif du Dikti en arrière plan,   03 Males-Katharo

 Village de Malès et mer de Libye, 

04 Males-Katharo

  Oliveraie proche de l'embranchement Rouso Ksilo/Katharo (prenez à gauche),  05 Males-Katharo

  hameau situé après l'embranchement,  06 Males-Katharo

    07 Males-Katharo

    08 Males-Katharo

Vue sur la mer de Libye, juste avant l'embranchement vers Aghios-Fanourios et la forêt de Sélakano, prenez à droite dans le sens de la montée.  09 Males-Katharo

  La piste pénètre alors dans une dorêt de pins.   10 Males-Katharo

  Vous traversez une clairière avec une vigne.

11 Males-Katharo

    12 Males-Katharo

  Embranchement avec le E4 en direction de Prina, continuez tout droit en montant, vous êtes très proche du col du Katharo.   13 Males-Katharo

  Vue sur la forêt de Sélakano et le Dikti depuis le col.   14 Males-Katharo

  Premiers pas sur le plateau, la piste franchit un ruisseau à sec et longe un verger.   16 Katharo 0710

  Vues du plateau, vignes et arbres fruitiers.17 Katharo 0710

    18 Katharo 0710 Passez à droite de ce petit piton, entre les quelques maisons.   19 Katharo 0710

20 Katharo 0710   Hameau de Katharo où vous pourrez vous restaurer et vous rafraichir.    22 Katharo 0710 Depuis le haut du chemin minoen, vue sur le golfe de Mirambello....     23 Chemin Katharo-Kritsa   24 Chemin Katharo-Kritsa

  Le chemin dont certaines portions sont encore en bon état.

25 Chemin Katharo-Kritsa

 Le massif du Katharo vu depuis le chemin.

26 Chemin Katharo-Kritsa  En descendant la végétation devient moins dense, 26 Chemin Katharo-Kritsa  27 Chemin Katharo-Kritsa  28 Chemin Katharo-Kritsa Le chemin rejoint la piste de Tapès, à proximité de la jonction avec la route asphaltée.   41 Aghios-Theologos-Kritsa

  Le chemin minoen redémarre après la route, passez entre les deux arbres et dirigez-vous à droite du bosquet d'arbres situé à une vingtaine de mètres.   42 Aghios-Theologos-Kritsa

La seconde partie du chemin est en moins bon état que la première mais le chemin reste bien visible.  43 Aghios-Theologos-Kritsa

Chemin avant la jonction avec la route asphaltée, prenez le sentier qui descend dans les oliviers jusqu'à un petit pont. 44 Aghios-Theologos-Kritsa

  Continuez par la route jusqu'à Kritsa.

45 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

   46 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

  Ruelles qui descendent vers le bas du village. 

47 Chemin Katharo-Kritsa 

 

 

 

 

Repost 0
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 20:16

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Gorge de Ksérokambos

 

La gorge que nous allons parcourir aujourd’hui est tellement méconnue qu’elle ne porte pas le même nom d’une carte ou d’un guide à l’autre. Tantôt gorge de Ziros, tantôt de Chamaitoulo, tantôt de Ksérokambos...... Compte tenu de la proximité géographique et de la notoriété, j’ai retenu Ksérokambos. Cette gorge est à la fois très sauvage et assez facile à parcourir car elle est traversée par un vrai chemin. Contrairement à beaucoup de gorges la progression ne s’effectue donc pas dans le lit de la rivière. Le lieu est particulièrement aride, ici point de lauriers-roses ni d’arbres à papillons mais du thym et des épineux. Les parois abruptes laissent apparaitre de nombreuses grottes. Il est difficile de faire une boucle, il faut donc, soit faire l’aller-retour par la gorge, ce qui est assez facile, soit laisser une voiture à Chamaitoulo.

 

Départ : à 2 km de Ksérokambos en direction de Ziros (74 km d’Iérapétra et 47 km de Sitia en passant par Ziros)

Arrivée : hameau de Chamaitoulo à 9,5 km par la route en direction de Ziros.

                        

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : modéré

Départ/Arrivée : 65 mètres

Point haut : Hameau de Chamaitoulo : 540 mètres

Dénivelé positif/négatif total : environ 500 mètres

 

Distance : 10,6 km (AR)

 

Durée : Comptez 3H15 de marche (1H45 aller/ 1H30 retour)

Départ- Fontaine : 1H25 – 3,8 km

Départ – Chamaitoulo –1H45 – 5,3 km

Retour : 1H30  

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) sentiers non balisés mais bien visibles 90%, piste de terre 10%.

 

Balisage :

Pas de balisage, le sentier est ancien chemin muletier, même s’il est parfois un peu envahi par la broussaille, il reste bien visible sur tout le parcours.

 

Température/chaleur : La chaleur sera votre seule ennemie sur ce parcours. Le vent qui souffle parfois très fort vous apportera un peu de fraicheur mais vous donnera très soif.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: La vanne de la fontaine était cassée, donc pas d’eau. Chamaitoulo est pratiquement inhabité, donc pensez à prendre de l’eau en quantité suffisante (1,5 litres minimum en saison chaude) même si le parcours vous semble bref.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Je serais étonné que vous rencontriez quelqu’un sur le parcours....dommage pour les autres car il y a peu de choses à faire à Ksérokambos et cette balade vous fera tout particulièrement apprécier un bon bain sur l'admirable plage de Ksérokambos.

 

Difficulté : (à mon avis)

En demi-saison vraiment aucune difficulté, car la pente du chemin est régulière et l’on grimpe  presque sans s’en apercevoir les 500 mètres de dénivelé. En saison chaude, attention à la chaleur si vous y êtes sensibles.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes.

 

Flore/végétation : Végétation rabougrie d’épineux égayée par les touffes bleues du thym. Ksérokambos (champs sec) porte bien son nom.

 

Faune: J’ai l’impression que même les rapaces ont déserté l’endroit

 

Période recommandée : Demi-saisons ou de très bonne heure en été afin de profiter de l’ombre de la gorge. Si vous n’êtes pas sensible à la chaleur vous pouvez tenter le coup tout le temps car l’effort physique n’est pas intense.

 

Baignade : Il serait criminel de ne pas profiter des magnifiques plages de Ksérokambos qui ne sont pas encore défigurées par des rangées de parasols. Autrefois repère de naturistes, le lieu évolue, de nombreuses villas pour touristes se construisent mais le charme demeure.

 

Hébergement/restauration :

Nombreuses tavernes éparpillées dans ce qui n’est toujours pas un village. Les chambres à louer ne manquent pas. Ksérokambos me semble un lieu très agréable pour y passer la journée, j’ai cependant une préférence pour Zakros, qui est un vrai village, ou pour Kato-Zakros comme halte pour la nuit.

 

 

Le trajet :

Gorge Kserokambos copie

Que vous souhaitiez faire l’aller simple ou l’aller-retour, je vous conseille de faire la balade dans le sens de la montée.

Si vous disposez de deux voitures laissez un véhicule à proximité de hameau perdu de Chamaitoulo (Χαμαιτουλο), pas facile de se garer sur la route Ziros/Ksérokambos, dirigez-vous vers le hameau et laissez votre voiture à l’embranchement avec la première piste de terre sur la droite ou prenez cette piste et garez-vous sur le bord de celle-ci.

Dans tous les cas, continuez vers Ksérokambos, la route descend en lacets impressionnants vers la mer dans un environnement aride.  Après 9,5 km, juste avant Ksérokambos, la route croise le bas de la gorge. Vous pouvez vous garez aisément sur le bord de la route. Prenez la piste qui se trouve sur la droite, en montant, du lit à sec de la rivière. Après 300 mètres environ, le chemin démarre sur la gauche et passe  sur l’autre rive de la rivière.

Le sentier est clairement tracé et vous n’aurez aucune peine à le suivre. Il ne rencontre aucun obstacle : amas rocheux, cascades à sec ou éboulis. Les bordures en pierre de l’ancien chemin muletier sont souvent visibles. Vous continuez votre progression en remontant la gorge pendant environ 3,5 km (1H20/1H30 de marche) Vous arrivez alors à une fontaine en pierre sur la rive droite en montant, vous êtes à 490 mètres d’altitude environ. La vanne était cassée, donc pas d’eau à cette fontaine. La gorge se continue vers le nord-ouest mais le sentier traverse le lit de la rivière pour se diriger sud-ouest vers le hameau de Chamaitoulo. Il reste bien visible. Vous ne tardez pas à voir une barrière grillagée sur votre droite. Vous arrivez en vue du hameau, vous passez plusieurs barrières et rejoignez une piste après avoir franchi une porte en grillage. Vous apercevez sur votre droite une petite bâtisse en parpaings de ciment. Vous prenez sur la gauche, vers la route bitumée, en passant devant une aire de battage et une retenue d’eau, puis une autre cabane en parpaings sur la gauche. Vous continuez la piste qui rejoint la route d’accès à Chamaitoulo qui se trouve sur votre droite (20 minutes environ depuis la fontaine). La route principale se trouve à quelques centaines de mètres.

Si vous n’avez pas de seconde voiture il ne vous reste plus qu’à redescendre, mais ce n’est pas désagréable car cela vous donne une autre vision de la gorge avec la mer au loin. Vous mettrez environ 1H30 pour redescendre depuis le hameau et 1H15 depuis la fontaine.

 

01 kserokambos 0907 001

 Chamaitoulo vu de la route, (laissez un véhicule à proximité du hameau si vous ne souhaitez pas faire l'aller-retour par la gorge). 

02 Kserokambos 1009

 L'impressionnante route en lacets qui descend vers Ksérokambos. 03 Chamaitoulo 0710

 La piste qui se dirige vers le bas de la gorge. 

04 Chamaitoulo 0710

  Le sentier, bien visible s'enfonce dans la gorge.

05 Chamaitoulo 0710 

06 Chamaitoulo 0710  07 Chamaitoulo 0710

  08 Chamaitoulo 0710Après 1H20/1H30 vous arrivez auprès d'une fontaine en pierres construite dans la gorge.

09 Chamaitoulo 0710

 La gorge se prolonge vers le nord-ouest, mais le sentier traverse le lit de la rivière pour s'orienter sud-ouest vers le hameau de Chamaitoulo. 10 Chamaitoulo 0710

Vous parvenez rapidement à proximité d'une barrière en grillage. Le chemin est bien visible. Il péntre dans les champs entourant le hameau.11 Chamaitoulo 0710Jonction entre le chemin et la piste,  vous prenez la piste sur la gauche en direction de la route bitumée. 

12 Chamaitoulo 0710

Retenue d'eau que vous croisez sur le bord de la piste à côté d'une aire de battage. 13 Chamaitoulo 0710

 Piste qui démarre juste avant le hameau, pour rejoindre la gorge. 14 Chamaitoulo 0710

  Piste cimentée qui rejoint le hameau de Chamaitoulo. 

15 Chamaitoulo 0710

 Vues de la gorge dans le sens du retour.

16 Chamaitoulo 0710

  17 Chamaitoulo 0710

  18 Chamaitoulo 0710

  

19 Chamaitoulo 0710

 Ci-dessous, port naturel de Ksérokambos et en arrière plan la gorge. 

20 Kserokambos 1009

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées est
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 14:46

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Gorge d’Andrianos (est du plateau du Lassithi)-mise à jour 26/05/2013   

 

C’est une randonnée sportive, qui nécessite une assez bonne condition physique, que je vous propose aujourd’hui. Elle vous fera descendre la gorge d’Andrianos (ou Adrianos selon certaines cartes). Cette randonnée vous procurera certainement beaucoup de plaisir car l’endroit est l’un des plus sauvages de Crète. Il faut cependant disposer de deux véhicules ou d’un chauffeur car l’aller-retour par la gorge me semble très difficile et que la distance par la route entre le point de départ et le point d’arrivée est de 17 km. Une boucle au départ d'Aghia-Sofia est possible mais le chemin d'accès à Andrianos est très mal balisé et je crains d'égarer mes fidèles lecteurs..... ce qui nuirait à la réputation de mon blog.

 

 

Départ :  Hameau d’Andrianos (25 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : 1,5 km à l’ouest du petit village de Katéridès sur la route du Lassithi depuis Aghios-Nikolaos.

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : moyen

Départ : Andrianos 495 mètres

Arrivée : à la jonction avec la route asphaltée (à proximité de Katéridès) : 165 mètres

Dénivelé négatif: environ 330 mètres (mais ce dénivelé ne tient pas compte des dénivelés intermédiaires)

 

Distance : 9,7 km

 

Durée : Comptez 4H15 de marche

Andrianos/passage à la corde : 1H00

Andrianos/ croisement piste et réservoir d’eau : 3H00

Andrianos/ pont (jonction avec la route) : 4H15

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses de longues.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) 95% lit de rivière pierreux  et encombré de gros blocs rocheux, un à-pic de 5 mètres doit être franchi avec une corde, 5% piste.

 

Balisage : Aucun balisage, ce qui ralentit considérablement la progression car il vous faudra chercher les meilleurs passages pour franchir les blocs rocheux. Par contre vous suivez constamment le lit de la rivière jusqu’au pont situé à proximité de Katéridès où vous rejoignez la route asphaltée. Vous ne pouvez donc pas vous tromper.

 

Température/chaleur : Le parcours est ombragé sur sa quasi-totalité, la marche peut donc s’effectuer toute l’année sauf bien entendu en cas de risque de fortes pluies.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Ni épicerie, ni kafénio à Andrianos et bien entendu rien dans la gorge. Emportez 2 litres d’eau et quelques gâteaux secs ou équivalents.

 

Vertige : quelques passages délicats notamment la descente à la corde.

 

Fréquentation du sentier : Cette gorge est peu connue, il est donc fort peu probable que vous croisiez quelqu’un pendant la randonnée.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée est assez difficile en raison de l’absence de sentier et des nombreux blocs qui encombrent la gorge. Le passage à la corde peut rebuter certains randonneurs. Evitez de faire la marche seul(e), les portables ne passent pas au fond de la gorge et vous seriez piégé si vous faisiez une chute.

 

Equipement : De bonnes chaussures ne marche sont souhaitables. Une corde peut aussi être utile pour descendre les sacs, rassurez les membres du groupe qui auraient un peu peur de descendre par la corde et surtout au cas où la corde installée à demeure ne serait plus en bon état.

 

Flore/végétation : Peu de végétation en haut de la gorge, ensuite la végétation classique des gorges crétoises avec une dominante des lauriers-roses.

 

Faune: rapaces dont j'ai remarqué qu'ils tournent autour des visiteurs..... je plaisante!!! 

 

Période recommandée : Evitez absolument les jours où des risques d’orages ou de fortes pluies sont annoncés par la météo.

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara.

 

Hébergement/restauration :

Rien de notable à proximité. Il faut soit remonter plus haut sur la route du Lassithi (L’agréable hameau d’Exo-Potamoi, par exemple) ou redescendre vers Aghios-Nikolaos.

 

 

Le trajet :
Andrianos réel modif copie 

Laissez un véhicule à proximité du point d’arrivée qui se trouve à 1,5 km environ après Katéridés, petit village situé à une dizaine de km d’Aghios-Nikolaos sur la route du Lassithi. La jonction se fait à un pont qui enjambe le lit de la rivière.

Continuez en direction du plateau du Lassithi. Dépassez le village de Kato-Amigdali, une petite route part sur la gauche en direction d’Andrianos, attention la pancarte est peu lisible. Vous arrivez à un embranchement et vous prenez à gauche. Vous entrez dans le hameau d’Andrianos où vous vous garez, choisissez un endroit où vous ne gênez pas, le mieux est de demander aux villageois qui sont comme toujours très accueillants.

Continuez vers l’entrée de la gorge en prenant la piste qui se trouve dans le prolongement de la route, puis continuez votre chemin en prenant le lit de la rivière.

L’absence de balisage vous oblige à chercher les meilleurs endroits pour franchir les passages délicats, vous passez donc fréquemment d’une rive à l’autre de la rivière.

Au bout d’une heure environ vous arrivez à un à-pic de 5 mètres qui ne peut être franchi qu’avec une corde. Ce passage est le plus impressionnant, mais ce n’est pas le plus difficile à franchir. Assurez-vous de la solidité de la corde installée à demeure. Si sous avez une corde descendez sacs et bâtons pour être plus libres de vos mouvements.

La gorge s’élargit légèrement et la végétation devient plus abondante. La progression dans le lit de la rivière demeure lente, il est parfois nécessaire d’emprunter d’étroites sentes le long des parois de la gorge. Après deux nouvelles heures de marche (3H00/3H15 depuis le départ) la gorge s’élargit nettement et vous apercevez un réservoir en ciment ainsi que des poteaux électriques. Vous prenez la piste à droite du réservoir, elle vous mène plus bas dans la gorge en vous évitant quelques centaines de mètres dans le lit de la rivière. La piste se termine en cul de sac et vous devez poursuivre dans le lit de la rivière. La progression est plus aisée mais il reste encore des blocs de rochers à franchir.

Après une demi-heure, vous parvenez à un point où la route du Lassithi domine la gorge, certains amis de la nature n’ont rien trouvé de mieux que de jeter des détritus : vieux frigos, vélos etc. sur plusieurs dizaine de mètres dans le fond de la gorge !!!! Une fois passé cet endroit vous franchissez plusieurs barrières grillagées, signe que vous approchez de la « civilisation » vous croisez une petite maison en ciment et une piste. Si vous prenez la piste sur votre gauche vous parvenez en 300 mètres à la route bitumée. En continuant tout droit par la rivière vous atteignez, à 600mètre environ, un pont sous lequel vous passez pour remonter, à droite, vers la route à 1,5 km environ du village de Katéridès.

 

01Andrianos Mike 0710Dernière maison d'Andrianos.

02 AndrianosPiste qui conduit vers la gorge.

03 AndrianosVous prenez le lit de la rivière, que vous suivrez jusqu'à la fin de la randonnée. 04 Andrianos

Le chemin n'est pas tracé, il vous faudra chercher les meilleurs passages..... 05 Andrianos

 

06 Andrianos07 Andrianos Mike 0710 

08 Andrianos Mike 0710Après une heure de marche, vous parvenez à un à-pic de 5 mètres environ, vérifiez bien la résistance de la corde..... 09 Andrianos Mike 0710

  10 Andrianos Mike 0710

  11 Andrianos Mike 0710

 La progression continue dans le lit de la rivière, par des passages souvent étroits.

12 Andrianos Mike 0710 

13 Andrianos 

14 Andrianos

 15 Andrianos Mike 0710

 

16 Andrianos 

17 Andrianos Mike 0710 

18 Andrianos

 

 19 Andrianos

 

20 AndrianosAprès 3H00/3H15 environ depuis Andrianos, vous parvenez à un endroit où la gorge s'élargit. Une piste arrive sur la gauche.  21 Andrianos

Vous prenez sur la droite du réservoir en suivant le lit de la rivière. Après 600 mètres environ la piste s'arrête et vous devez continuer dans le lit de la rivière.

La progression devient plus facile que dans la première partie. 

23 AndrianosVous passez par un point où certains jean-foutre ont jeté des détritus, puis vous passez quelques barrières grillagées avant d'arriver à une cabane en ciment. 24 AndrianosVous pouvez soit rejoindre la route en prenant la piste qui monte sur la gauche, soit poursuivre sur  650 mètres par le lit de la rivière pour atteindre le pont et la jonction avec la route asphaltée.

25 Andrianos 

26 AndrianosVous parrvenez au pont, vous passez dessous et remontez sur la droite.

27 Andrianos 

 

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 09:22

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Cet article annule et remplace la randonnée n°4 précédemment publiée, en donnant un circuit court pour la visite de la gorge de Kritsa. Un circuit long et varié est décrit dans la randonnée n° 58.

  

Gorge de Kritsa (express)

 

Afin de faire plaisir aux gens pressés et à ceux qui se contentent d’une petite promenade avant d’aller boire un ouzo,  je livre dans cet article qui vous permettra de découvrir le bas de la gorge de Kritsa tout en vous laissant du temps pour visiter les environs et notamment le site de Lato.

 

Je décris également une seconde possibilité (voir en fin d’article) qui consiste à remonter la gorge jusqu’à la piste de Tapès mais sans remonter jusqu’à ce village, cette balade prend environ 2H45.

 

Départ : entrée de la gorge de Kritsa (11 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : idem

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : faible

Départ/Arrivée : entrée de la gorge : 230

Altitude de la sortie de la gorge : 360

Dénivelé positif/négatif total : environ 150 mètres

 

Distance : 4,4 km

 

Durée : Comptez 1H45 de marche

Entrée gorge/ 1ère sortie : 1H00 (2,2 km)

Sortie : retour à l’entrée par le sentier : 0h45 (2,2 km)

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) lit de rivière pierreux 60%, piste de terre 20% et chemin muletier avec quelques passages envahis par la végétation 20%.

 

Balisage : Points rouges et cairns dans la gorge, pas de balisage sur la piste, pancarte à l’entrée du sentier.

 

Température/chaleur : Le parcours est ombragé dans la gorge et sur le sentier. Compte-tenu de la faible durée du parcours celui-ci peut se faire toute l’année sauf en cas de risque de fortes pluies.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: sans objet, prenez 0,5 litre d’eau.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : On rencontre parfois quelques touristes, voire des groupes, dans la gorge.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette balade ne présente aucune difficulté majeure, il faut cependant être en mesure de franchir quelques passages avec de gros rochers, voir les photos.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais de bonnes chaussures sont appréciables pour la remontée de la gorge.

 

Flore/végétation : Peu de végétation dans le bas de la gorge, oliveraies sur la piste, épineux sur le sentier.

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : Evitez absolument les jours où des risques d’orages ou de fortes pluies sont annoncés par la météo.

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara.

 

Hébergement/restauration : Une foule de tavernes agréables à Kritsa. Hébergements à Aghios-Nikolaos, Istro ou Elounda.

 

 

Le trajet :

 Gorge de Kritsa blog

 

légende:

En rouge, circuit court;

En blanc, circuit long;

En jaune jonction avec la route de Lato;

X = croisement ou embranchement

 

 

  

A l’entrée de Kritsa, prendre la route de Lato sur 500 mètres. La route passe sur un petit pont qui enjambe le lit de la rivière. La piste de terre qui mène à la gorge démarre sur la gauche, immédiatement après le pont, une pancarte indique la direction de la gorge. Après 350 mètres, une pancarte vous indique l’entrée de la gorge, un petit sentier descend sur la gauche vers le lit de la rivière. Vous pouvez vous garer à proximité du sentier.

Le balisage est composé de points rouges et de cairns, mais il suffit de suivre le fond de la gorge. La première partie de la gorge est souvent très étroite, à certains endroits il est possible de toucher les deux parois en écartant les bras. Il faut parfois passer sur de gros rochers pour progresser.

Après une petite heure dans la gorge vous sortez de la partie la plus étroite et la plus impressionnante de la gorge. Sur votre droite vous apercevez une oliveraie, une pancarte indique la 1ère sortie de la gorge.  Vous passez sous les lauriers-roses et pénétrez dans une oliveraie. Vous apercevez les restes d’une citerne en ruines et un puits désaffecté. Vous prenez la piste qui sort de l’oliveraie en montant. Vous ignorez une première piste sur votre gauche et continuez en montant. Après 600 mètres environ vous ignorez une seconde piste qui part sur la gauche. Encore 300 mètres et vous apercevez sur votre droite une pancarte jaune avec une flèche rouge qui vous indique le sentier qui vous permet de rejoindre l’entrée de la gorge et votre merveilleux coupé sport. Le sentier est ancien chemin muletier quelque peu envahi par la végétation en certains points. Il est cependant bien visible. Après 700 à 800 mètres il rejoint une piste que vous prenez vers le bas   

 

Si vous continuez la piste (trajet jaune) vous rejoignez  la route asphaltée à 1,2 km environ du site de Lato (voir lien ci-dessous).

Crète - villes et sites n°7 : Kritsa et le site dorien de Lato

 

 

 

Variante sortie 2 :

 

Durée totale : 2H45

Entrée gorge/ 1ère sortie : 2,2 km - 1H00

1ère sortie/2ème sortie : 2,2 km : 45 mn

2ème sortie/ retour départ : 3 km – 1H00

Dénivelé positif/négatif total

 

Distance totale : 7,4 km

 

Dénivelé positif/négatif total : 210 mètres

 

Trajet 2 :

Au lieu de sortir comme indiqué ci-dessus, poursuivre dans la gorge. Celle-ci est moins accidentée que dans le bas et la progression est plus facile. Vous poursuivez votre parcours, vous passez un premier grillage et après ¾ d’heure environ vous parvenez à un second grillage. Vous apercevez deux pancartes sur la droite de la gorge en montant, l’une indique Tapès, par une piste, et l’autre Kritsa. Vous prenez en direction de Kritsa par un ancien chemin muletier qui part en direction du sommet de la gorge, ce chemin est orienté sud-sud-est. Le début est en assez bon état. Le balisage est constitué de cairns assez rapprochés. Le sentier est bien visible. Vous parvenez assez vite en haut de la gorge et vous avez de belles vues sur celle-ci. La qualité du chemin se dégrade mais il reste bien visible. Vous redescendez en direction d’une piste de terre qui rejoint la route de Kritsa à Lato. Vous suivez cette piste pendant 15 mn environ et vous apercevez sur votre droite une pancarte jaune avec une flèche rouge qui vous indique le sentier qui vous permet de rejoindre l’entrée de la gorge et votre modeste véhicule de location (même sentier que décrit plus haut).

 

 

 

 

Si vous souhaitez faire la gorge dans sa totalité reportez vous à ma randonnée 58 (boucle Kritsa-Tapès-Chemin minoen) .
Randonnée en Crète n°58: Boucle gorge de Kritsa - Tapès - chemin minoen

01 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

 Village de Kritsa et ci dessous, entrée de la gorge. 02 gorges de kritsa-tapes-aghios giannis 001

Début du sentier, balisage par cairns et points rouges. 

  03 Kritsa-Tapès

 

05 Kritsa-PDPK-0707 002 09 Kritsa-Tapès  

 

 Cheminenement dans la gorge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08 Kritsa-PDPK-0707 025

 

10 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

 

12 maguy bateau et kritsa 018 

13 Kritsa-Tapès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une heure dans la gorge, celle-ci s'élargit et vous parvenez à la 1ère sortie, indiquée par une pancarte jaune. 14 Gorge Kritsa sortie 1 Vous prenez la piste qui sort de l'oliveraie en montant. Cette piste assez pierreuse au début conduit à l"entrée du sentier qui vous ramène à l'entrée de la gorge. Faire attention la pancarte jaune se trouve sur la droite de la piste. 

 01 Gorge Kritsa sortie

Le sentier est bien tracé, mais parfois envahi de végétation.  

02 Gorge Kritsa sortie 1 

03 Gorge Kritsa sortie 1 

04 Gorge Kritsa sortie 1 Il débouche sur une piste qui descend vers l'entrée de la gorge.

 05 Gorge Kritsa sortie 1

 

   Sentier retour à partir de la 2ème sortie:

 

201 sortie 2 Kritsa

 Seconde sortie de la gorge, piste de Tapès et sentier de retour vers Kritsa.

 202 sortie 2 Kritsa

 Le début du sentier offre de belles vues sur la gorge.

 

203 sortie 2 Kritsa

  

204 sortie 2 Kritsa La première partie du chemin muletier est en bon état.

 

205 sortie 2 Kritsa

 

Au sommet de la gorge le sentier s'incline vers la mer, Il est dégradé par l'érosion mais reste bien visible. Vous apercevez la piste que vous allez emprunter pour rejoindre le parcours retour de la sortie 1. 

 

 

Repost 0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 20:01

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

  Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Cet article annule et remplace la randonnée n°4 publiée dans ce blog. Celle-ci fait désormais l'objet de deux articles: la gorge de Kritsa proprement dite (circuit court) qui sera publiée sous le n°4 et la boucle ci-après sous le n°58  .

  

Boucle Kritsa-Tapès par la gorge-route du Katharo-chemin minoen - Kritsa (environs d’Aghios-Nikolaos)

 

.Il est difficile d’imaginer un parcours plus varié sur une aussi courte distance. Cette très agréable randonnée, que je n’ai trouvée dans aucun guide, vous fera tout d’abord remonter la gorge de Kritsa,  étroit boyau entre des parois à pic, qui s’évase ensuite en une ravine fleurie bordée de quelques oliveraies. Arrivés au pittoresque village de Tapès nous prendrons une piste de terre qui nous fera parcourir les pentes du flanc est du Katharo, jusqu’à 700 mètres d’altitude environ. Parvenus à la jonction avec la route asphaltée qui monte au plateau du Katharo nous aurons une vue panoramique sur le golfe de Mirambello. Nous reviendrons sur Kritsa en empruntant le chemin minoen (en fait vénitien, mais la légende prétend qu’il existait déjà du temps des Minoens). Nous rentrerons dans Kritsa par des ruelles en escalier méconnues des touristes qui arpentent la rue des boutiques de souvenirs. 

 

Départ : Parking de Kritsa (10 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : idem

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : moyen

Départ/Arrivée : 265 mètres (point bas entrée de la gorge : 230)

Village de Tapès (bas) : 510 mètres

Point haut : 710 mètres à la  jonction entre le sentier et la piste du Katharo

Dénivelé positif/négatif total : environ 700 mètres

 

Distance : 17,2 km

 

Durée : Comptez 5H45 de marche

Départ du parking Kritsa/ entrèe gorge : 15 mn (1km)

Départ/ 1ère sortie de la gorge : 1H15 (3,2 km)

Départ/ sortie  de la gorge à Tapès : 2H30 (6,4 km)

Tapès/ croisement avec la route du Katharo : +1H45 (+5,9 km soit 12,5 km)

Croisement route du Katharo/parking Kritsa : +1H30 (+ 4,7 km soit 17,2 km)

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) lit de rivière pierreux 40%, piste de terre en bon état 30%, chemin muletier 15% ; route asphaltée 15%.

 

Balisage : Points rouges et cairns dans la gorge, pas de balisage ailleurs

 

Température/chaleur : Le parcours est ombragé dans le bas de la gorge. Sur la piste et le sentier l’ombre est rare. Evitez de faire la boucle complète au moment des grosses chaleurs si vous êtes sensibles à celles-ci.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Un kafénio aux prix prohibitifs à Tapès....mais quand on a soif, on ne compte pas. Emportez 1,5 à 2 litres d’eau et quelques gâteaux secs ou équivalent

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : On rencontre parfois quelques touristes, voire des groupes, dans la gorge. Pour les pistes, comme d’habitude, vous pourrez croiser un ou deux pick-up d’agriculteurs. Vous pourrez également rencontrer quelques bergers. La route asphaltée du Katharo n’est pas très fréquentée, mais les quelques pick-up qui descendent du plateau vous prennent volontiers en stop si vous êtes seul..

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée est de difficulté moyenne en raison de sa durée et de la nature du sentier dans la gorge. Cependant les personnes  habituées à la marche l’apprécieront car elle ne comporte aucune difficulté technique et elle offre d’une grande diversité de paysages et de chemins.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais de bonnes chaussures sont appréciables notamment pour la remontée de la gorge. Ne pas oublier un chapeau et la crème solaire.

 

Flore/végétation : Végétation très variée, la partie haute de la gorge est très fleurie (lauriers, arbres à papillons....), sur la piste oliveraies, chênes-verts, sur le chemin minoen : épineux, thym

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : Evitez les journées les plus chaudes si vous êtes sensibles à la chaleur. Evitez absolument les jours où des risques d’orages ou de fortes pluies sont annoncés par la météo.

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara.

 

Hébergement/restauration :

Un kafénio à Tapès et une foule de tavernes agréables à Kritsa.

 

 

Le trajet :
kritsa-boucle blog

Garez-vous au parking qui se trouve à l’entrée de Kritsa en venant d’Aghios-Nikolaos. Revenez ensuite sur vos pas, pour rejoindre l’embranchement en direction du site archéologique de Lato (150 mètres environ), puis prendre la route de Lato sur 500 mètres. La route asphaltée passe sur un petit pont qui enjambe le lit de la rivière. La piste de terre qui mène à la gorge démarre sur la gauche, immédiatement après le pont, une pancarte indique la direction de la gorge. Après 350 mètres, une pancarte vous indique l’entrée de la gorge, un petit sentier descend sur la gauche vers le lit de la rivière.

Le balisage est composé de points rouges et de cairns, mais il suffit de suivre le fond de la gorge. La première partie de la gorge est souvent très étroite, à certains endroits il est possible de toucher les deux parois en écartant les bras. Il faut parfois passer sur de gros rochers pour progresser.

Après une heure dans la gorge (1H15 depuis le parking) vous sortez de la partie la plus étroite et la plus impressionnante de la gorge. Sur votre droite vous apercevez une oliveraie, une pancarte indique la 1ère sortie de la gorge. (Voir ma balade n°4 : Kritsa-express) pour la description du sentier qui vous ramène au début de la gorge.

Vous continuez votre progression en direction de Tapès en suivant le lit de la rivière, la gorge s’élargit et se transforme en ravine très fleurie avec quelques oliveraies. Après une heure de marche (2H15 depuis le départ) et après avoir passé un grillage vous trouvez, sur la droite de la rivière,  une piste avec un portail métallique. Vous suivez cette piste sur quelques centaines de mètres, après avoir franchi un second portail métallique, vous allez trouver un sentier balisé en rouge qui part sur la gauche de la piste en direction du village de Tapès. Ce sentier est peu visible et mal tracé, il vous faudra donc faire attention. Le sentier est très pentu et étroit. Après 10 mn environ, il rejoint une piste de terre que vous prenez sur la droite pour arriver à la première maison du village. Une ruelle part sur la gauche en montant, vous la prenez et vous rejoignez la route asphaltée. Les deux tables du kafénio se trouvent sur votre gauche. Vous êtes à 511 mètres d’altitude environ. Il vous aura fallu environ 2H30 pour rejoindre ce point.

Pour continuer votre randonnée, prendre en direction du centre du village de Tapès dont vous voyez l’église depuis la route. A 150 mètres environ vous trouvez, sur votre gauche, une petite ruelle qui monte entre quelques maisons. Prenez cette ruelle, elle vous mènera à la piste qui relie Tapès à la route du Katharo. A la jonction, prenez la piste sur la gauche c’est à dire vers le sud-sud-ouest. La piste monte lentement et vous offre de belles vues sur le golfe de Mirambello et sur les montagnes. Après une vingtaine de minutes vous parvenez à un carrefour de pistes avec une iconostase sur la gauche et une maisonnette sur la droite, continuez tout droit sur la piste principale. La piste s’incline vers le bas et rejoint le lit de la rivière de Kritsa à 580 mètres d’altitude. Vous atteignez la jonction avec la rivière après 50 mn de marche depuis Tapès. Maintenant la piste s’oriente dans le sens de la montée en lacets étroits. Vous restez sur la piste principale, Vous ignorez une piste qui part sur la gauche vers une chapelle et une piste qui part sur la droite vers des bergeries. Après 1H45 depuis Tapès vous apercevez deux iconostases sur la gauche de la piste et un panneau d’information en bois sur la droite, vous êtes arrivés à la jonction avec la route du Katharo vers 710 mètres d’altitude.

Pour revenir vers Kritsa, je vous propose de prendre le chemin dit minoen qui coupe les lacets de la route asphaltée. Les entrées de ce chemin ne sont pas indiquées, par contre il est facile à suivre une fois trouvé. Depuis le point de jonction, vous remarquez deux arbres de l’autre côté de la route, légèrement à gauche. Passez entre ces deux arbres et dirigez-vous à droite du bosquet d’arbres situé vers la mer à une dizaine de mètres. Le sentier minoen démarre de cet endroit. Il est un peu envahi par la végétation mais demeure bien visible, vous le suivez aisément. Il rejoint la route en coupant un grand lacet. Vous prenez alors la route vers la droite, dans le sens de la descente, pendant quelques centaines de mètres. Vous apercevez sur la droite de la route, une bergerie qui ne fait pas honneur au respect de l’environnement tant elle est entourée de vieilleries et de détritus. Immédiatement après l’enclos de la bergerie, sur la gauche, vous voyez une piste, vous la prenez, le sentier redémarre en bout de celle-ci (50 mètres environ), il est en assez bon état mais assez pentu. Il  évite plusieurs lacets. Vous recroisez la route et apercevez Kritsa, le chemin se poursuit de l’autre côté de la route pratiquement en face de votre point de jonction. Le sentier se trouve derrière un muret en pierres de séparation de terrasse. Vous coupez un grand lacet. Vous apercevez la route asphaltée en contrebas, pour la rejoindre, il vous faut prendre un sentier dans les oliviers, sur la droite du chemin minoen. La jonction avec la route ce fait à l’endroit où celle-ci passe sur un petit pont. Vous avez alors deux possibilités, prendre la ravine qui passe sous le pont et descend en ligne droite sur Kritsa, soit prendre la route bitumée sur la gauche. Très franchement, ayant fait les deux trajets je vous conseille la route car la progression dans la ravine n’est pas aisée et ne vous fait pas gagner de temps. Après 1H20 environ depuis la jonction avec la piste de Tapès, vous arrivez aux premières maisons de Kritsa. Vous passez une iconostase sur la droite de la route et vous prenez une ruelle en escalier qui descend vers le centre du village. Vous ne tardez pas à rejoindre la rue des boutiques et des tavernes où vous pourrez vous restaurer et vous désaltérer avant de rejoindre votre voiture au parking.

 

01 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

 

02 gorges de kritsa-tapes-aghios giannis 001

 Entrée de la gorge de Kritsa en venant de la route de Lato. 

03 Kritsa-Tapès

 

05 Kritsa-PDPK-0707 002 

 Ci-dessus, premiers pas dans la gorge et exemple de balisage.

 

  

 

 

   

 

 

Progression dans la partie étroite de la gorge ...... parfois encombrée par de gros rochers. 

 

 08 Kritsa-PDPK-0707 025

   

10 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

  09 Kritsa-Tapès

    11 Kritsa-Tapès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

12 maguy bateau et kritsa 018  13 Kritsa-Tapès

Il vaut mieux ne pas être surpris par l'orage dans le bas de la gorge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une heure de marche environ dans la gorge et 2,2 km depuis l'entrée,vous parvenez à la première sortie, voir description de cette partie dans ma randonnée n° 4 "Kritsa-express"

    

14 Gorge Kritsa sortie 1

La gorge s'élargit et devient très fleurie, la progression continue dans le lit de la rivière mais devient plus aisée.  17 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen  

18 Kritsa-PDPK-0707 008Encore une petite heure de marche depuis la 1ère sortie et vous parvenez à la piste de Tapès qui part sur la droite de la rivière en montant. 21-a Kritsa-PDPK-0707 010

Vous franchissez deux portails métalliques et vous prenez un sentier balisé de rouge mais peu visible et étroit qui monte vers Tapès, si vous poursuivez la piste vous arrivez à la route à l'est de Tapès ce qui rallonge un peu le trajet. 

21-b Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen 

22 Kritsa-PDPK-0707 011 Ci dessus , premières maisons de Tapès

23-a Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoenLa piste qui rejoint la route du Katharo, vous offre de belles vues sur le golfe et le massif du Thripti à l'est.

23-b Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoenAprès 40 minutes sur la piste vous croisez une iconostase, la vallée de la rivière de Kritsa est en contrebas de la piste qui offre de belles vues sur le massif du Katharo.

24 gorges de kritsa-tapes-aghios giannis 013La piste traverse le lit de la rivière de Kritsa. 

26 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoenAprès 1H30 depuis Tapès vous apercevez la route du Katharo,  deux iconostases et un panneau d'orientation (ci-dessous).

27 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoenRepérez bien les deux chênes-verts, passez entre les deux et dirigez-vous vers la droite du bosquet suivant, vous trouverez le chemin "minoen".

28 Aghios-Theologos-KritsaLe chemin n'est pas balisé mais comme il est encore assez bien conservé, il est facile à suivre.

29 Aghios-Theologos-Kritsa

 Le chemin coupe la route à trois reprises. Vous apercevez Kritsa en contrebasde la ravine.

30 Aghios-Theologos-KritsaEn bout de parcours, le chemin longe une oliveraie et une barrière grillagée sur la gauche. Il faut prendre le sentier étroit qui passe entre les oliviers pour rejoindre la route à la hauteur d'un petit pont. Prenez ensuite la route pour descendre vers Kritsa, sauf si vous êtes un fanatique des sentiers, dans ce cas prenez la ravine qui démarre après le pont. Le sentier est mauvais et n'offre pas d'intérêt particuliers.

32 Aghios-Theologos-Kritsa 

33 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen Kritsa vue de la route,  34 Aghios-Theologos-Kritsa

 Premières maisons du bourg de Kritsa.  35 Boucle Kritsa-rte Katharo-Chemin minoen

 

Dépassez une iconostase qui se trouve sur votre droite en descendant, et prenez les ruelles en escalier qui descendent, sur la gauche, vers le bas du bourg où se trouvent commerces et tavernes. 

J'espère que cette randonnée vous aura donné autant de plaisir qu'à moi et aux amis que j'ai entraînés sur ces chemins.

 

 

Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 19:31

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Forêt de Kroustas (est du Katharo)

Mise à jour du 30/08/2012 

 

Cette balade, très peu connue, vous fera découvrir une magnifique forêt (il en reste peu en Crète) située sur le flanc est du plateau du Katharo. Cet endroit fut un refuge de la résistance crétoise pendant la seconde guerre mondiale. Vous marcherez donc sur les traces des andartès (résistants). La végétation et l’altitude apportent une fraîcheur bienvenue aux heures chaudes de l’été. Le lieu se prête également à un agréable pique-nique sous les arbres.

 

Départ  : à 5 km de Kroustas sur la route du Katharo (20 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : idem

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelé : modéré

Départ/Arrivée : 790 mètres

Point haut : 1135 mètres à la  jonction entre le sentier et la piste du Katharo

Dénivelé positif/négatif total : environ 400 mètres

 

Distance : 8,8 km

 

Durée : Comptez 3H00 de marche

Départ- bergeries : 0H55 – 2,3 km

Départ – aqueduc : 1H30 – 3 km

Départ – jonction avec la piste du Katharo (Achlada) : 1H50 – 3,7 km

Retour à l’aire de pique-nique – 3H00 - 8,8 km.  

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) sentier correctement balisé et facile :  33%, sentier balisé mais nécessitant plus d’attention, car plus accidenté : 33%, piste de terre en excellent état : 30%, route asphaltée : 4%.

 

Balisage :

Le balisage rouge du sentier a complètement disparu, cependant le sentier est suffisament visible pour pouvoir être suivi sans trop de difficultés . Pas de balisage sur les pistes de terre, ni aux jonctions pistes/sentiers.

 

Température/chaleur : L’ensemble du parcours est ombragé. Par ailleurs l’altitude rafraichit la température. Cette balade peut s’effectuer toute l’année.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Une fontaine d’eau potable au point de départ (maison forestière). Pas de possibilité de ravitaillement en cours de route, mais compte-tenu du parcours un litre d’eau est amplement suffisant.

 

Vertige : Aucun passage à risques à mon sens. Le passage de l’aqueduc (voir photo) peut être délicat pour les personnes qui seraient extrêmement sensibles au vertige.

 

Fréquentation du sentier : Les sentiers sont peu fréquentés, nous n’avons rencontré personne. Pour les pistes, comme d’habitude, vous pourrez croiser un ou deux pick-up d’agriculteurs. Vous pourrez également rencontrer quelques bergers.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette balade de durée assez courte est une véritable balade « plaisir » sans aucun passage désagréable. Comme toujours, un minimum de sens de l’orientation est utile.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais de bonnes chaussures sont appréciables notamment pour la remontée du ruisseau qui est pentue et pierreuse.

 

Flore/végétation : Végétation très variée et abondante : Pins, chênes-verts, lauriers-roses

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : .Toute l’année

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos, à Amoudara et à Istro 

 

Hébergement/restauration :

Il y a deux tavernes à Kroustas, mais vous pouvez aussi emporter un pique-nique et vous installer sur les tables mises à votre disposition par la municipalité, dans un agréable endroit ombragé avec une fontaine d’eau potable bien fraîche, près de votre point de stationnement.

 

 

Le trajet :

Kroustas-foret modif copie

En voiture, depuis Aghios-Nikolaos prendre en direction de Kritsa. Dans le village de Kritsa tourner en direction de Kroustas et de Katharo, puis sur la gauche en direction de Kroustas. Traversez le village de Kroustas. Près de la sortie du village, 200 mètres environ après l’église, prenez sur la droite une route qui longe l’école communale (Δημοτικό Σχολείο) en direction du plateau du Katharo et de Malès, si vous dépassez l’école revenez en arrière. Le début de la route est cimenté et/ou bitumé. Poursuivez cette route sur 5 km environ. Vous passez d’abord devant une chapelle moderne sur la gauche de la route puis vous arrivez devant une maison forestière en pierre avec des tables de pique-nique en bois, à gauche de la route. Garez-vous à cet endroit vous pourrez y pique-niquer à votre retour si le cœur vous en dit. Vous êtes à 790 mètres d’altitude.

Continuez à pied, sur la route asphaltée, en direction du Katharo pendant 8 à 10 minutes. Vous voyez alors une citerne en ciment avec un tuyau en plastique noir sur la gauche de la route. Le sentier démarre immédiatement après la citerne sur la gauche.

Le sentier est un ancien chemin muletier bien tracé et facile à suivre qui s’enfonce dans la forêt en montant vers le plateau du Katharo. Les marques rouges ont disparu, par bonheur la structure du sentier reste bien visible. Au bout d’une demi-heure environ vous débouchez sur une zone plus plate bordée à gauche par une ravine fleurie.

Après une cinquantaine de minutes depuis le départ vous arrivez en vue de quelques constructions (bergeries) (lieu-dit ΚΟΡΑΚΙΑ) qui bordent une zone cultivée, pour l’essentiel en vignes. Le chemin aboutit à une bergerie entourée d’un grillage. Contournez le grillage sur la droite pour rejoindre une piste en terre.

Prenez la piste sur la droite pendant une dizaine de minutes. Vous aboutissez à un radier correspondant à un ruisseau très fleuri au printemps qui traverse la piste. Il vous faut remonter ce ruisseau en prenant sur votre droite. Le début du sentier est peu visible. Prenez au plus près du ruisseau sur sa rive gauche dans le sens de la montée. Ce passage est celui qui nécessite le plus d’attention car le sentier est mal tracé.Le balisage ayant disparu vous pouvez aussi remonter par le lit du ruisseau. 

Après une vingtaine de minutes (1H30 depuis le départ) vous arrivez à un mini aqueduc, vous sortez du lit du ruisseau en montant sur la doite et vous franchissez l'aqueduc. Vous suivez ensuite la canalisation en ciment, vous apercevez une piste inutilisée située au dessus de la canalisation. Arrivé sur la piste, vous apercevez à 15 mètres environ un arbre assez grand sur la gauche de la piste en montant. Le sentier se poursuit dans le sens de la montée, sur la gauche de la piste, juste après cet arbre. La structure du sentier est encore bien visible. Vous  apercevez enfin un carrefour de pistes vers lequel vous vous dirigez. La fin du sentier, avant le croisement, est fortement ravinée par les pluies

Après 1H50 de marche depuis le départ, vous parvenez à un carrefour de pistes en terre. Vous êtes à 1.135 mètres d'altitude environ. L’une des pistes monte vers le Katharo et l’autre, avec une pancarte qui indique ΒΟΛΑΚΑΣ ΣΤΟΥ ΣΚΩΤΟΜΕΝΟΥ ΠΙΝΑΚΑΣ, descend vers quelques constructions dispersées dans une zone cultivée. Vous prenez la piste principale (Katharo) dans le sens de la descente vers Kroustas, c’est à dire sur la gauche.

Quelques centaines de mètres plus loin vous croisez une table de pique-nique en pierre, construite sous un arbre, où vous jouissez d’un magnifique panorama sur la forêt et le golfe de Mirambello.

La piste continue dans la forêt. Vous parvenez à un croisement avec la piste de Malès. Vous prenez sur la gauche vers Kroustas.  Vous avez de jolies vues sur la ravine qui se trouve sur la gauche de la piste. Vous arrivez à la route asphaltée. L’aire de pique-nique n’est plus très loin.

 

01 Kroustas-Katharios-Lakkos

Maison frorestière et aire de pique-nique, point de départ de la randonnée.

02 Kroustas-Katharios-Lakkos

Réservoir en ciment, point de départ du sentier, à gauche de la route.

 

03 Kroustas-Katharios-Lakkos

Vues du sentier qui monte vers le Katharo à l'ombre des chênes-verts. 

 04 Kroustas-Katharios-Lakkos

 

05 Kroustas-Katharios-Lakkos Petit plateau avant d'arriver aux bergeries de Korakia.   06 Kroustas-Katharios-Lakkos

 Les bergeries apparaissent à l'extrémité du plateau. Vous arrivez devant un enclos grillagé que vous contournez sur la droite jusqu'à la piste.

 

07 Kroustas-Katharios-Lakkos

 Vous prenez la piste sur la droite. 08 Kroustas-Katharios-Lakkos

La piste est traversée par un ruisseau (à sec)  dont le lit est fleuri de lauriers-roses. Le sentier peu visible démarre sur la rive droite dans le sens de la montée (vers l'amont).

09 Kroustas-Katharios-Lakkos

Le sentier est mal tracé, le balisage rouge est actuellement effacé.

10 Katharo Lakkos Gérard-Annie 0610 

11 Kroustas-Katharios-LakkosAprés 1H30 environ, depuis le départ, vous parvenez à un petit aqueduc que vous franchissez.  12 Katharo Lakkos Gérard-Annie 0610

Vous suivez ensuite la vieille canalisation en ciment.13 Kroustas-Katharios-LakkosVous atteignez ensuite  une piste désaffectée située au dessus de la canalisation. 14 Katharo Lakkos Gérard-Annie 0610

 

16 Kroustas-Katharios-LakkosVous remarquez un arbre assez grand sur la gauche de la piste, le sentier se poursuit en montant à droite de l'arbre.

17 Kroustas-Katharios-Lakkos  18 Kroustas-Katharios-Lakkos

Après 1H50 environ, vous parvenez à un croisement de pistes. Sur votre droite s'étend une petite zone cultivée avec quelques habitations de bergers et d'agriculteurs.

Si vous continuez la piste principale en montant vers le Katharo, vous parvenez à un panneau marqué ΑΧΛΑΔΑ puis à une petite église.

Le chemin de retour s'effectue en prenant la piste principale vers le bas.  19 Kroustas-Katharios-Lakkos

Sur le chemin du retour vous profitez de belles vues sur la forêt etle golfe de Mirambello. 20 Kroustas-Katharios-Lakkos

Vous croisez rapidement un point panoramique où une table de pique-nique en pierre à été construite.  

21 Kroustas-Katharios-Lakkos

  

22 Kroustas-Katharios-Lakkos

Puis vous apercevez en contrebas la piste qui conduit au village de Malès au sud -est du massif du Dikti.

Au carrefour prenez à gauche vers Kroustas.   

23 Kroustas-Katharios-LakkosDepuis la piste vous apercevez le ruisseau que vous avez remonté et le petit plateau où se trouvent les bergeries.

24 Kroustas-Katharios-Lakkos

La piste croise la ravine que vous suivez depuis quelques temps. Vous êtes presque arrivés.

25 Chemin des Andartès G et ADe retour à la maison forestière, vous pouvez vous livrer aux joies du pique-nique et récupérer les quelques grammes que vous aviez perdus.

 

 

 

 

Repost 0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 10:41

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées  

 

Kavoussi-Mélissés-Thripti-Vronda-Kavoussi (nord-est de l'île)

 

 

Voici une randonnée assez longue mais sans difficultés majeures qui vous fera faire une très belle boucle sur le flanc nord du massif du Thripti. Cette randonnée est en quelque sorte la version longue de la balade autour de Kavoussi que j’ai décrite sous le n° 21 dans ce blog. Outre les environs immédiats de Kavoussi, elle permet de découvrir le "plateau de Thripti" au climat tempéré par l'altitude avec ses arbres fruitiers, ses vignes et ses troupeaux. Les vues sur le golfe de Mirambello et les montagnes sont magnifiques. Vous passez également par le petit site minoen de Vronda qui était une nécropole.

 

Point de départ et d'arrivée : Village de Kavoussi, sur la route de Sitia à 25km à l'est d'Aghios Nikolaos et à 20 km d'Iérapétra.

A la sortie du village, vers Sitia, sur la gauche de la route principale, vous trouverez un petit parking où vous pourrez laisser votre voiture. Les bus de la KTEL desservent aussi le village depuis Aghios Nikolaos ou Sitia.                         

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : assez élevé

Départ/Arrivée : 100 mètres

Point haut : 860 mètres

Dénivelé positif/négatif total : environ 760 mètres, compte non tenu des dénivelés intermédiaires, au demeurant peu importants.

 

Distance : environ 25/26 km

 

Durée : Comptez 7H30 de marche

Départ- remontée du chemin muletier de la gorge d’Avgho - jonction avec la piste de Mélissés : 0H40

Départ – chapelle de Mélissés – 1H10

Départ – hameau abandonné de Tsamandis – 2H40

Départ – hameau de Drakalevri – 3H40 - 12 km

Départ – Taverne du village de Thripti – 4H20 - 15 km environ

Thripti – col, début du sentier vers Vronda – 1H00

Thripti – fin du sentier, jonction avec la piste – 2H00

Thripti - . Village de Kavoussi – 3H10

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses. Ajoutez  1H30 pour les pauses et une halte repas à la taverne du village.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) sentiers parfois envahis par la végétation (portion retour Thripti-Vronda) 25% et pistes de terre en bon état 75%.

 

01-Melisses 0908 055

Balisage : Pas de balisage dans la gorge d’Avgho, mais le sentier qui est un ancien chemin muletier se distingue très nettement. Le sentier Thripti-Vronda est également un ancien chemin muletier, il est chichement balisé par des points rouges, il est envahi par la végétation en certains endroits et nécessite un peu plus d’attention. Pour les pistes il faut savoir lire une carte et suivre les instructions données dans ce blog.

 

 

 

 

 

 

  

 

31 Thripti-Vronda-Kavoussi

 

 

ci-dessus, pancarte à la sortie de Kavoussi,  ci-contre, exemple de balisage du sentier entre Thripti et le site de Vronda.

 

 

 

Température/chaleur : Très peu d’ombre, donc partir tôt en été. La partie du trajet sur le « plateau » de Thripti se situe à plus de 800 mètres et bénéficie donc d’une température plus modérée.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Le seul point de ravitaillement est la Taverne « To Provarma » du village de Thripti où je vous conseille de faire halte.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Les sentiers sont, comme souvent, peu fréquentés. Pour les pistes, comme d’habitude, vous pourrez croiser quelques pick-up d’agriculteurs. Vous pourrez aussi apercevoir quelques agriculteurs travaillant dans leurs vignes ou avec leurs bêtes, notamment à Mélissès et Drakalevri.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée ne présente aucune difficulté majeure hormis sa durée et la chaleur si vous partez tard. La remontée de la gorge d’Avgo étant assez rude vous avez, en effet, intérêt à la faire à une heure où le chemin est encore à l’ombre.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais de bonnes chaussures sont appréciables notamment sur les sentiers. Si la température le permet un pantalon solide de marche peut être utile dans la descente. Bien entendu chapeau, crème solaire et 1,5 à 2 litres d’eau.

 

Flore/végétation : Végétation variée et abondante : vigne, fruitiers, thym.....

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : .Toute l’année

 

Baignade : La plage la plus proche est celle de Tholos (Kavoussi).

 

Hébergement/restauration :

Pas d’hébergement et une seule taverne sur le plateau de Thripti.

Offre abondante à Aghios-Nikolaos, Istro, Iérapétra, plusieurs tavernes et quelques petites structures sur Kavoussi, Pachia-Ammos ou Monastéraki.

 

Trajet:

  Kavousi-Melisses-Thripti-Vronda copie

 

 

Après avoir garé votre voiture au parking situé à la sortie est du village de Kavoussi, prenez la piste cimentée qui se trouve sur la droite de la route.  Une grande pancarte indique Thripti 17 km. Suivez cette piste sur 200 mètres environ et prenez la piste qui part sur la  gauche en direction de l’entrée de la gorge en passant dans une oliveraie. Après 200/300 mètres vous arrivez au début du chemin muletier qui monte fortement sur votre gauche. Soyez attentif pour trouver l’entrée du sentier, ne continuez pas dans le fond de la gorge, la piste finit en cul-de-sac.

Le chemin muletier est en bon état mais l’ascension peut être pénible en plein soleil car la pente est forte surtout au début.

Le chemin rejoint la piste du Thripti en haut de la gorge que vous atteignez au bout de 40 mn environ. Prenez la piste sur la gauche, vers le nord-est. Elle monte plus modérément vers le hameau de Mélissès. Dans un lacet une piste part vers le nord en direction de quelques bâtisses, ne prenez pas cette piste. Continuez en montant la voie principale, vous croisez une petite église d’où l’on jouit d’une belle vue, elle est située sur le gauche de la piste (à 30 mn de la jonction environ).

Dans un lacet étroit, situé légèrement plus haut, part une piste vers Bembonas et Chrissopighi que vous ignorez. Vous restez sur la piste qui monte fortement, en lacets étroits, suivant une direction sud. Après une heure trente environ depuis le départ vous apercevez sur un rocher une pancarte indiquant la taverne « to Provarma » (το Προβαρμα) Thripti, vous êtes sur le bon chemin, vous croiserez plusieurs de ces pancartes sur votre route.

Vous arrivez en vue du hameau abandonné de Tsamandis en contrebas de la piste (2h40 de marche). Après Tsamandis vous ignorez une piste qui part sur la droite puis une autre qui part sur la gauche dans un lacet. La piste chemine maintenant aux alentours de 800 mètres, Vous arrivez au hameau, habité à la belle saison, de Drakalevri, vous ignorez deux pistes qui partent sur la gauche. Vous poursuivez sur la piste principale qui s’oriente plein ouest jusqu’à un embranchement où vous apercevez une plaque de pierre avec indiqué « Papoura – Tsamandi » et une pancarte de notre brave taverne. Prenez en direction de la taverne. Le chemin s’oriente alors vers le sud et descend vers le village de Thripti. Vous ne tardez pas à pénétrer dans le village par une ruelle en sens interdit !!!!! Continuez cette ruelle jusqu’à la taverne que vous atteignez après environ 4H20 de marche.

 

Au retour, revenez vers l’embranchement de Tsamandi puis prendre la piste qui s’oriente vers le nord en direction d’une maison neuve isolée en bord de piste. Dirigez-vous vers cette maison et continuez la piste qui monte modérément vers le nord. Après environ 1H00, vous arrivez à un col, situé à 800 mètres environ, où voyez d’abord un arbre isolé sur votre droite, le chemin retour plonge vers la mer à gauche de cet arbre.  

Le sentier suit d’abord une ravine en descendant en pente assez raide vers la mer. Il offre alors des vues somptueuses sur Kavoussi, la mer et le golfe. La pente du sentier s’atténue lorsqu’il entre dans une zone où des terrasses ont été bâties. Les épineux encombrent parfois le sentier. Suivez bien les quelques marques rouges et évitez de vous engager dans des sentes de chèvres. Les vestiges de l’ancien chemin demeurent suivez-les.  Après une heure de descente vous débouchez sur une piste qui se situe au dessus du petit site archéologique de Vronda, ancienne nécropole minoenne.

Suivez la piste qui contourne le site. Des pancartes explicatives sont installées à côté des vestiges mis à jour. Elles rappellent notamment les objets qui ont été découverts à Vronda. La piste descend vers Kavoussi.

A deux km environ du site vous croisez sur votre droite une piste qui mène vers le fameux olivier bimillénaire, si vous avez encore de l’énergie allez le voir il est à 200/300 mètres de l’embranchement.

Descendez ensuite en suivant la piste vers le parking ou coupez en prenant un sentier qui part sur la gauche et suit une ancienne canalisation en ciment et des tuyaux d’irrigation modernes en plastique noir. Ce sentier, balisé de marques bleues et rouges, raccourcit le trajet et conduit au centre du village où vous pourrez boire une bonne Mithos à l’ombre des platanes de la place centrale.

 

02 Kavoussi-Mélissès-Thripti

A la fraiche, vers le début du chemin muletier.

03 Kavoussi-Mélissès-Thripti

 Le début du chemin est très pentu. 

04 - Melisses P-D0707 002  Il dévoile de belles perspectives sur Kavoussi.

05-Melisses P-D0707 003 

06-Melisses P-D0707 005 

Le chemin est assez bien conservé et la progression est aisée.

 

   

 

 

 

 

 

   

En contrebas , la piste qui traverse la gorge.

 

 

 

07-Melisses 0908 035

Vue depuis la chapelle de Mélissès.

08 Kavoussi-Mélissès-ThriptiMélissès vue de la piste

09 Kavoussi-Mélissès-ThriptiLe golfe de MIrambello et le Dikti depuis la piste. 

10 -Kavoussi-Mélissès-Thripti

Pancarte de la taverne de Thripti qui vous sera bien utile et ruches...

12 Kavoussi-Mélissès-ThriptiImpressionnantes pistes de montagnes, ci-dessous, la piste qui va vers Chrissopighi.  13 Kavoussi-Mélissès-Thripti )

 

14 Kavoussi-Mélissès-Thripti  

15 Kavoussi-Mélissès-Thripti

  

  Ci -dessus le hameau abandonné de Tsamandis

 

 

 

 

 

Un platane d'âge respectable......

 

 

   

 

 

 Ci-dessous, le hameau de Drakalevri.

 

  

16 Kavoussi-Mélissès-Thripti

 

17 Kavoussi-Mélissès-Thripti 

 

Embranchement vers Thripti, où il nous faudra revenir sur le chemin du retour,

 

 

 

 

 

 

 

Peu après l'embranchement la piste s'incline fortement vers l'entrée du village de Thripti.

    18 Col Thripti-Thripti

 

 

 

  20 -Col Thripti-Thripti La taverne qui nous a fourni ses pancartes..... 

21 Thripti-Vronda-Kavoussi Maison isolée sur le chemin du col. 

22-Col Thripti-Thripti 3 

23 Kavoussi-col thripti

 Arrivée au col, côté Thripti.....

24 -Kavoussi-col thripti 27

 et coté mer.....

25 Thripti-Vronda-Kavoussi Passé le col le chemin s'incline fortement en se dirigeant vers une ravine....il est balisé chichement de marques rouges.

26 Thripti-Vronda-Kavoussi  27 Thripti-Vronda-Kavoussi

 

28 Kavousi-Thripti  29 Thripti-Vronda-Kavoussi

 Après avoir traversé la ravine le chemin serpente au milieu de terrasses bâties au flanc de la montagne.

30Thripti-Vronda-Kavoussi Le chemin rejoint une piste au dessus du site minoen de Vronda.  32 Thripti-Vronda-Kavoussi

  33 Kavousi-Thripti 008

 Vue du site et exemple de panneau d'information sur les fouilles.

34 Kavousi-Thripti 024Ci-dessous rue centrale du village de Kavoussi.  35 Kavousi-Thripti 029

  

 

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées est
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 11:50

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Circuit Gorge d’Imbros – Gorge d’Asfendos

 

 

Cette boucle vous fera découvrir deux très belles gorges, complètement différentes l’une de l’autre, en vous évitant d’avoir à faire un aller-retour dans la même gorge.  Le parcours total représente 29 km, mais vous avez la possibilité de réduire cette distance à 18 km en prenant un taxi d’Imbros à Asfendos.

 

Départ : Village de Komitadès  à 6 km à l’est de Chora-Sfakion

Arrivée : idem

 

Pour ceux qui souhaiteraient se limiter à la gorge d’Imbros, voir les conseils en fin d’article.
Facteurs influant sur la difficulté de la randonnée:

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés (solution taxi entre Imbros et Asfendos) : modéré

Départ/Arrivée : 160 mètres à Komitadès

Remontée de la gorge d’Imbros depuis Komitadès jusqu’à la route : 600 mètres positifs

Descente de la gorge d’Asfendos jusqu’à Aghios-Nektarios : 635 mètres négatifs

Liaison Aghios-Nektarios/Komitadès : 140 mètres positifs et 60 mètres négatifs

 

Rajoutez 340 mètres positifs et négatifs si vous faites la liaison Imbros-Asfendos à pied par la route.

 

Distance : 18 km (liaison taxi) ou 29 km (total).

 

Durée : Comptez 6H00 de marche dans la version avec liaison en taxi.

Remontée de la gorge d’Imbros : 2H30 (7,8 km)

Descente de la gorge d’Asfendos jusqu’à Aghios-Nektarios : 2H30  (5,6 km).

Liaison à pied par la route entre Aghios-Nektarios et Komitadès : 1H00 (4,7 km)

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Rajoutez 2H00/2H30 et 11km pour la liaison à pied par la route entre Imbros et Asfendos.

 

Types de voies empruntées  (en temps de marche) : liaison Imbros-Asfendos en taxi -  sentier bien balisé et facile 42% (gorge d’Imbros), sentier bien balisé mais pentu 42% (gorge d’Asfendos), route asphaltée 16% (retour Aghios-Nektarios/Komitadès)

.

Les 11 km de liaison entre Imbros et Asfendos s’effectuent sur une route asphaltée en bon état.

 

Balisage :

Les entrées haute et basse de la gorge d’Imbros sont très clairement fléchées, une fois dans la gorge le sentier est très visible et facile à suivre. Pour la gorge d’Asfendos, le balisage qui était quasi inexistant en 2009, vient d’être très bien refait, il se compose de flèches vertes  et de ronds ou carrés verts sur fond blanc.

 

Température/chaleur : La gorge d’Imbros est profonde et étroite, il y a donc de l’ombre une bonne partie de la journée. La gorge d’Asfendos est ombragée par endroit. Les routes sont sans ombre. L’altitude abaisse la température en haut des gorges et sur la route Imbros/Asfendos.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Tavernes à Komitadès et Imbros. Rien à Asfendos et Aghios-Nektarios. Prendre 1,5 litres d’eau et des biscuits. Prendre un casse-croûte et deux litres d’eau si vous décidez de faire la liaison Imbros-Asfendos à pied.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : La gorge d’Imbros est très fréquentée surtout dans le sens de la descente (moins que Samaria mais tout de même ..). Il y a peu de chance que vous rencontriez quelqu’un dans la gorge d’Asfendos, donc évitez de la faire seul, on ne sait jamais....

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée est à la portée d’un randonneur moyen sous réserve de faire la liaison Imbros-Asfendos en voiture. Dans le cas contraire le dénivelé approche 1000 mètres et la distance à parcourir est de 29 km, il vaut donc mieux éviter de choisir cette solution si vous n’êtes pas en forme.

 

Equipement : des joggings sont amplement suffisantes pour la remontée et a fortiori la descente de la gorge d’Imbros. Sans être indispensable de bonnes chaussures vous apporteront un meilleur confort pour la descente de la gorge d’Asfendos car le sentier est bon mais  pentu et pierreux.

 

Flore/végétation : Végétation très différente d’une gorge à l’autre. L’univers d’Imbros est minéral, alors que la végétation d’Asfendos est fleurie et variée.

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : Toute l’année

 

Baignade : Il y a de très belles plages à Frango-Kastello, si vous décidez de visiter le château après votre balade. Vous pouvez aussi revenir à Chora-Sfakion qui dispose de deux plages dont une très agréable.

 

Hébergement/restauration :

Tavernes à Komitadès et Imbros où vous pourrez notamment vous désaltérer après la remontée de la première gorge et prendre de l’eau si vous en manquez. Hébergement et restauration à Chora-Sfakion et à Frango-Kastello.

 

 

Le trajet :

Nota : Pour ceux qui désirent faire le circuit complet mais en prenant un moyen de locomotion entre Imbros et Asfendos, il est indispensable de remonter la gorge d’Imbros en premier car il n’y a aucune possibilité de trouver facilement un moyen de transport depuis Asfendos.

Il est également fortement conseillé de passer la nuit précédente à Chora-Sfakion ou dans un des villages de la plaine qui entoure Frango-Kastello, afin d’être au bas de la gorge d’Imbros vers 8H00.

 Imbros-Asfendou cor

 

Remontée de la gorge d'Imbros: 

L’entrée de la gorge d’Imbros est abondamment fléchée et plusieurs parkings vous permettent de garer votre voiture. Le sentier suit le lit à sec de la rivière au fond de la gorge et ne présente aucune difficulté. Il n'y a donc pas lieu de donner plus de détails. Imbros est avec Samaria et Aghia-Irini une des trois gorges payantes de Crète. Les tickets sont vendus en haut de la gorge, vous paierez donc en sortant la somme de 2 euros.

Imbros-Asfendos:

En haut de la gorge, après le poste de contrôle des tickets, dirigez-vous vers la première taverne qui se trouve à la sortie de la gorge, en bord de route. Le sympathique patron passera quelques coups de fil pour vous trouver un taxi pendant que vous prendrez un rafraichissement. Il vous en coûtera environ 20 euros.

Si vous décidez, en randonneur pur et dur, de faire la liaison à pied, prenez la route asphaltée vers le nord en direction de Rethimno pendant 1,5 km, puis prenez à droite la route d’Asfendos et Kallikratis (cette portion de route fait partie du E4).

Descente de la gorge d'Asfendos:

Une fois à Asfendos, traversez le hameau en direction de Kallikratis et prendre à droite la dernière petite route en fin de hameau. Allez jusqu‘au bout de cette route (200/300 mètres environ) vous trouvez sur un poteau puis sur arbre les premiers balisages verts et blancs du sentier (voir photo dans ce blog). Demandez au chauffeur de vous amenez jusqu’au début du sentier.

Le balisage est désormais bien fait, suivez le donc avec attention. Le sentier emprunte le fond de la gorge au début mais il s’en éloigne assez rapidement pour être le plus souvent à mi-pente.

Vers la fin de la gorge vous passez un portail en ferraille, le sentier entre rapidement dans une zone cultivée et longe une bergerie en parpaings. Le sentier devient piste agricole et rejoint le village d’Aghios-Nektarios un peu avant l’église principale.

Bas de la gorge d'Asfendos (Aghios-Nektarios) - Parking de Komitadès:

Prenez la route asphaltée à gauche en direction de Komitadès où vous avez laissé votre somptueuse berline.

 

Gorge d’Imbros seule :

Pour ceux qui ne se sentiraient pas suffisamment en forme pour faire ce trajet où qui n’auraient pas le temps, il est possible de faire uniquement la gorge d’Imbros.

Je conseille alors de prendre un car pour se faire déposer en haut de la gorge. Depuis Chora-Sfakion, se renseigner auprès du marchand de journaux, mini-market qui se trouve entre les tavernes après le parking. La liaison Komitadès/Chora-Sfakion peut se faire à pied (6 km) ou en taxi (voir avec les tavernes). Voir aussi les cars KTEL (publics) depuis Rethimno.

 

  GORGE d'IMBROS

01 Imbros

 Chemin menant à l'entrée de la gorge.

02 Imbros

 premiers pas dans la gorge.....

03 Imbros 

04 ImbrosAprès une heure de marche, vous passez  devant un point de contrôle des tickets...personne..., vous n'êtes pas sauvés, un autre cerbère veille en haut de la gorge!!!!

05 Imbros La gorge se rétrécit plusieurs fois, jusqu'à devenir très étroite....

06 Imbros

 

07 Imbros

Elle s'élargit puis se resserre à nouveau. 

08 Imbros

 

09 Imbros 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 10 Imbros

Le premier qui m'envoie comme commentaire, tiens deux ânes!!!! verra de quel bois je me chauffe.

11 Imbros

Sur plusieurs tronçons l'ancien chemin est bien conservé. Rappelons que la gorge était la principale voie d'accès terrestre au pays sfakiote, d'où la préservation d'une certaine autonomie au temps de la" turcokratia" (domination turque).

12 Imbros 

13 Imbros

 Une maison d'Imbros apparait, le haut de la gorge approche.  14 Imbros

 Point de contrôle vu du sentier menant à la première taverne.

15 Imbros

 Accès à la gorge depuis la route de Rethimno.

16 Imbros 

GORGE d'ASFENDOS

17 Asfendou 0610

 Début du sentier, près de la dernière maison du village d'Asfendos.

 18 Asfendou 0610

 

19 Asfendou 0610 Le sentier bien tracé est assez pentu.  20 Asfendou 0610

 

21 Asfendou 0610

 22 Asfendou 0610

 Plus large que celle d'Imbros,  la gorge offre de superbes vues sur la mer.

23 Asfendou 0610

 

24 Asfendou 0610

 

 25 Asfendou 0610

 

26 Asfendou 0610

 Les paroies montrent de nombreuses grottes, des restes de murs démontrent qu'elles ont été utilisées par l'homme. 

27 Asfendou 0610

 

28 Asfendou 0610 Après une heure et vingt minutes environ vous passez devant une citerne en ciment, vous êtes à peu près au milieu de votre descente.

29 Asfendou 0610

 

30 Asfendou 0610

 

31 Asfendou 0610

  32 Asfendou 0610

 N'oubliez pas de refermer le portail après votre passage.

33 Asfendou 0610

 Retour à la civilisation au milieu des oliviers et près d'une bergerie.

34 Asfendou 0610 

 FRANGO- KASTELLO.

Le site de Frango-Kastello à quelques km d'Aghios-Nektarios constitue un excellent point de chute pour vous restaurer et vous baigner.

 35 Frango-Kastello

 

36 Frango-Kastello

 37 Frango-Kastello

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées ouest
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche