Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 09:07

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Katharo-Balade des Fontaines naturelles

  

La découverte des fontaines, qui n’ont rien d’extraordinaire, n’est qu’un prétexte pour sillonner  le flanc Est du Katharo. Cette randonnée très agréable vous fera parcourir des paysages variés avec de magnifiques vues sur le golfe de Mirambello et sur le massif du Katharo, par des sentiers bien balisés et en partie ombragés.

 

Départ : à 6 km de Kritsa sur la route du Katharo (15 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : idem

                       

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : modéré

Départ/Arrivée : 700 mètres

Point bas franchissement de la 1ère ravine : 580 mètres

Point haut : fontaine d’Achladas : 934 mètres

Dénivelé positif/négatif total : environ 400 mètres

 

Distance : 11,7 km

 

Durée : Comptez 4H00 de marche

Départ- franchissement 1ère ravine : 0H50 – 3,1 km

Départ – embranchement des 4 pistes (iconostase et maison) : 1H10 – 4,3 km

Départ – fontaine de Voïna : 2H00 – 6,6 km

Départ – fontaine d’Achlada – 2H30 – 7,6 km

Départ – jonction entre le sentier bleu et la piste : 3H30 – 9,3 km

Arrivée : 4H00 – 11,7 km.  

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses.

 

Types de voies empruntées : (en temps de marche) sentiers bien balisés 50% et pistes de terre 50%.

 

Balisage :

Balisage sous forme de flèches rouges sur le sentier de Voïna à Achlada,  points bleus sur le sentier  Achlada-piste. Pas de balisage sur les pistes de terre.

 

Température/chaleur : Sentiers assez ombragés. Peu d’ombre sur les pistes.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Ne comptez pas sur les fontaines en raison des pollutions par les chèvres et les moutons. Prenez 1,5 litres d’eau et quelques gâteaux secs.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Les sentiers sont peu fréquentés, nous n’avons rencontré personne. Pour les pistes, comme d’habitude, vous pourrez croiser un ou deux pick-up d’agriculteurs notamment sur la partie en direction de Tapès.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette balade de durée moyenne est une véritable balade « plaisir » sans aucun passage désagréable. Un minimum de sens de l’orientation est utile.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, mais de bonnes chaussures sont appréciables notamment sur le sentier bleu qui est pentu et pierreux.

 

Flore/végétation : Végétation très variée et abondante : oliviers, amandiers, pins, sapins, cistes.

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : .Toute l’année

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Aghios-Nikolaos ou Amoudara.

 

Hébergement/restauration :

Istro, Aghios-Nikolaos etc. vous n’aurez que l’embarras du choix pour l’hébergement. Kritsa regorge de tavernes qui se valent, nous avons cependant une préférence pour « To Konaki » à l’entrée du village côté Aghios-Nikolaos. Vous pouvez aussi décider de remonter la route bitumée jusqu’au plateau de Katharo où il y a trois tavernes au hameau qui se trouve en fin de route bitumée.

 

 

Le trajet :

En voiture, depuis Aghios-Nikolaos prendre en direction de Kritsa. Dans le village de Kritsa tourner en direction de Kroustas et de Katharo, puis sur la droite en direction du plateau de Katharo. La route, très pentue, monte en lacets et s’élève rapidement au dessus du village. Après 5 km environ vous voyez sur votre droite une iconostase (chapelle miniature) que vous dépassez, 900 mètres plus loin la route devient moins pentue et vous avez de belles vues sur le golfe. Sur la droite, une large piste part en direction de Tapès, sur la droite de la piste vous voyez une belle iconostase avec une plus petite à côté et sur la gauche un panneau de bois avec une carte touristique.

Katharo-Pighes modif copie

Parquez-vous à proximité de l’iconostase et prenez la piste plein ouest. La piste descend gentiment dans un premier temps. Vous restez sur la piste principale et vous arrivez à un premier embranchement avec une piste qui part sur la gauche en montant, c’est par là que vous reviendrez. Vous continuez sur la piste principale qui s’incline plus fortement, en s’orientant vers l’est et qui descend en lacets étroits vers le fond d’une ravine (c’est le début de la gorge de Kritsa). Vous ignorez une piste qui part sur la droite en remontant légèrement vers une chapelle. Après cinquante minutes de marche, la piste franchit le fond de la ravine qui constitue le point bas du parcours et commence à remonter.

Vingt minutes après le fond de la ravine vous parvenez à un embranchement avec 4 pistes. Sur la gauche vous voyez une petite maison de berger en ciment et sur la droite une iconostase. Prenez la piste, sur la gauche, qui monte fortement en direction du nord/nord-ouest en longeant une ravine à gauche de la piste. Continuez cette piste qui vous conduit en contournant la ravine vers la première fontaine de notre parcours (Voïna) que vous atteignez après 50 minutes depuis l’embranchement. A la fontaine prenez sur la gauche en direction de la forêt. La piste de droite mène à une maison de berger. Vous apercevez des marches de pierre grossières qui marquent le début du sentier. Celui-ci est fléché en rouge. Il est clairement visible et bien entretenu. Il monte de façon soutenue vers le sommet de la forêt. Vous débouchez alors dans un espace découvert et vous apercevez une paroi rocheuse avec un grand arbre isolé. Vous vous dirigez en direction de cet arbre au pied duquel se situe la seconde fontaine (Achlada) que vous atteignez 30 mn après la première. L’ombre de l’arbre vous offre un endroit idéal pour faire une halte, d’autant que le paysage est grandiose.

Le sentier maintenant orienté sud est balisé par des points bleus, il est moins bien dessiné et plus difficile, que le précédent. En partant d’Achlada, vous remarquez deux sapins un peu chétifs en limite du pseudo plateau qui entoure la fontaine. Le sentier passe entre ces deux arbres et descend de façon abrupte au milieu d’une forêt de sapins. Vous ne tardez pas à longer une barrière en grillage, sur votre gauche. Ne perdez pas de vue le balisage bleu qui est assez bien fait. Vous traversez le lit à sec d’un petit ruisseau, vous passez devant les ruines d’un puits et arrivez dans une sorte de clairière où se trouvent les ruines de deux mandras (maisons de bergers) en pierre. Traversez la clairière en longeant les ruines et continuez le sentier toujours balisé en bleu. Vous franchissez le fond d’une ravine plus marquée que la précédente. Le sentier remonte et débouche assez rapidement sur une piste qui passe devant une cabane de berger équipée d’une antenne télé. Continuez cette piste qui rejoint celle que nous avons prise au départ.

A la jonction avec la piste de Tapès, prendre sur la droite pour rejoindre votre véhicule.

Bonne balade

 

01 Katharo-Chavgha

 Iconostase à l'embranchement entre la piste et la route asphaltée du Katharo. 

02 Katharo-Boïna-Achlada

 La piste traverse le fond de la 1ère ravine qui continue en donnant la gorge de Kritsa (voir balade)

Randonnée en Crète n° 4: Gorges de Kritsa-Tapès-route du Katharo (centre-est)

03 Katharo-Boïna-Achlada La piste monte en direction de Tapès.  04 Katharo-Boïna-Achlada

 Vous arrivez ensuite à l'embranchement de 4 pistes avec une iconostase sur votre droite et une bâtisse sur la gauche. Vous prenez la piste de gauche qui se dirige vers le haut de façon assez forte.  05 Katharo-Boïna-Achlada

 

06 Katharo-Boïna-Achlada Vous dominez maintenant la piste que vous avez empruntez depuis votre départ.

07 Katharo-Boïna-Achlada Vous avez de belles vues sur le Katharo.

08 Katharo-Boïna-Achlada Vous contournez une deuxième ravine qui rejoint la première.

10 Katharo-Boïna-Achlada Vue sur les terrasses qui précèdent la source de Voïna. 11 Katharo-Boïna-Achlada

 Fontaine de Voïna.

12 Katharo-Boïna-Achlada

Début du sentier, bien tracé qui conduit à la fontaine d'Achlada (balisage rouge).

15 Katharo-Boïna-Achlada Vous débouchez sur un espace découvert et vous apercevez un grand arbre au pied de gros rochers, la seconde fontaine (Achlada) se situe à cet endroit.

16 Katharo-Boïna-Achlada 

18 Katharo-Boïna-Achlada Fontaine d'Achlada.

19 Katharo-Boïna-Achlada Votre ragard embrasse l'est du golfe, avec au loin le Thripti.

20 Katharo-Boïna-Achlada Un amandier ragougri vous indique la direction que vous allez suivre, vers le bord du petit plateau sur lequel vous vous trouvez.

 21 Katharo-Boïna-Achlada

 Le sentier passe entre ces deux sapins avant de s'enfoncer dans la forêt.

22 Katharo-Boïna-Achlada Le sentier balisé de bleu est moins facile à suivre que le premier. Ne perdez pas de vue le balisage.

23 Katharo-Boïna-Achlada

 

25 Katharo-Boïna-Achlada

 Vous parvenez à une première ravine que vous traversez, le sentier se poursuit et passe devant les ruines d'un puit .....

26 Katharo-fontaines-kerrou Vous parvenez en peu de temps à une clairière où se trouve les ruines de deux mandras. Vous traveresez la clairière en longeant le ruines. Le sentier continue ensuite vers le fond d'une nouvelle ravine. 27 Katharo-Boïna-Achlada

  28 Katharo-Boïna-Achlada (51)

 Après avoir traversé le fond de cette ravine le sentier remonte en direction d'une piste.

30 Katharo-Boïna-Achlada

 

32 Katharo-Boïna-Achlada Vous rejoingnez la piste et passez devant une cabane de berger "moderne" avec antenne télé.

33 Katharo-Boïna-Achlada

 Vous poursuivez votre chemin sur cette piste jusqu'à sa jonction avec la piste de Tapès que vous prenez sur la gauche en direction de votre belle automobile. 

  

 

Repost 0
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 08:36

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Kroustas – balade dans le vallon de Trachinos (environs d'Aghios-Nikolaos)

 

Dans la série des petites balades à proximité d'Aghios-Nikolaos, je vous propose aujourd'hui d'explorer les environs du pittoresque village de Kroustas. C'est un endroit  peu fréquenté par les touristes à quelques encablures d’Aghios-Nikolaos. Revers de la médaille, la première partie du sentier est envahie par les épineux et les mollets s’en souviennent.

 

Départ : Sortie-est du village de Kroustas (15 km d’Aghios-Nikolaos)

Arrivée : idem

                         

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : faible

Départ/Arrivée : 500 mètres au village de Kroustas qui constitue le point haut du parcours

Dénivelé positif/négatif total : environ 270 mètres

 

Distance : 5,5 km

 

Durée : faible ;

Comptez 2H30 de marche car la progression dans le vallon est lente.

Départ- fin du premier sentier (jonction piste) : 1,9 km environ 1H00 (repère 1 sur la carte)

Départ – jonction entre le chemin muletier Kalo-Chorio/Kroustas : 4 km environ 2H00 (repère 2 sur la carte)

Départ/Eglise principale de Kroustas : 5,5 km, environ 2H30

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos,

 

Donc idéal pour une petite balade avant d’aller vous baigner et casser la croûte.

 

Types de voies empruntées : Sentier mal entretenu et envahi par la végétation 30%, sentier aisé et chemin muletier 35%,  piste de terre 35%.

 

Balisage :

Balisage sous forme de points bleus sur les parties sentiers. Pas de balisage sur les pistes de terre.

 

Température/chaleur : Sentier assez ombragé.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucune possibilité mais comme il s’agit d’un parcours assez bref une gourde d’eau est suffisante.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Le sentier est très peu fréquenté, le chemin muletier est certainement plus fréquenté mais nous n’avons rencontré personne. Pour les pistes, comme d’habitude, vous pourrez croiser quelques agriculteurs.

 

Difficulté : (à mon avis)

La principale difficulté de cette balade est due au mauvais état du sentier qui permet de traverser le vallon dans le sens du départ, notamment au fait qu’il est envahi par des buissons d’épineux. Un minimum de sens de l’orientation est utile.

 

Equipement : des joggings sont suffisantes, un pantalon solide peut se révéler utile si vous avez les mollets sensibles, une gourde d’eau.

 

Flore/végétation : Végétation très variée et abondante, arbres fruitiers, oliviers, très fleurie au printemps

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : Toute l’année

 

Baignade : Les plages les plus proches sont à Istro mais vous pouvez aussi retourner sur Aghios-Nikolaos ou Amoudara.

 

Hébergement/restauration :

Istro, Aghios-Nikolaos etc. vous n’aurez que l’embarras du choix pour l’hébergement. Istro offre une kyrielle de tavernes de part et d’autre de la nationale Aghios-Nikolaos/Sitia-Iérapétra. Le village de Kroustas possède deux tavernes, l’une à côté de l’église, l’autre à l’entrée du village vers Kritsa. Nous avons une petite préférence pour la seconde. Kritsa regorge aussi de tavernes qui se valent.

 

 

Le trajet :

Trachinos modif copie

Depuis Aghios-Nikolaos, prendre la route de Kritsa. Entrez dans le bourg de Kritsa, puis prendre en direction de Kroustas après être passé devant une église assez grande située à droite dans la rue principale du bourg. Traversez Kroustas en direction de Prina. Vous passez devant l’église principale du village entourée d’un petit square. Peu après sur votre droite apparait l’école primaire de Kroustas (Dhimotiko Skolio) . Garez-vous à proximité. Notre balade démarre par la rue qui se trouve en face de l’école, c’est à dire sur la gauche, l’atelier d’un carrossier est situé au croisement de cette rue avec la route de Prina. 

Après 10 minutes de marche vous pouvez prendre un sentier sur la gauche, juste avant un réservoir d’eau, il coupe un virage de la piste.

Après 20 minutes vous arrivez à une sorte de « rond point » où vous trouvez un cairn à gauche puis un à droite. Le sentier démarre à cet endroit, sur la droite, il est balisé avec des points bleus que l’on distingue parfois difficilement à cause de la végétation qui envahit le sentier. Le sentier serpente vers le bas en pénétrant dans le vallon de Trachinos. Vous parvenez au lit à sec du torrent que vous traversez, le sentier continue sur l’autre rive. Vous passez une première porte en fil de fer et commencez à remonter en longeant une barrière en fil de fer. Après 150 mètres environ vous parvenez à une seconde porte. Faites attention car cette « porte » n’est pas très visible. Vous la franchissez et vous traversez le lit d’un ruisseau. Le chemin continue vers le haut. Il est maintenant moins encombré. Vers le haut du vallon vous passez à côté d’une barrière orientée perpendiculairement au sentier, vous tournez à droite et vous débouchez dans une zone  plantée d’oliviers.

Vous êtes arrivés au repère 1 de la carte, à 1,9 km environ de votre point de départ et après 1H00 de marche (on avance lentement dans le vallon), vous prenez la piste de terre en tournant sur la gauche, c’est à dire vers l’est. Vous cheminez alors au milieu des oliveraies. Il n’y a plus de balisage.

Vous prenez la deuxième piste sur votre gauche. Vous pénétrez dans les champs. Le balisage bleu reprend. Vous franchissez plusieurs murets de soutènement des terrasses puis vous suivez une terrasse sur quelques dizaines de mètres. Arrivé au bout de la terrasse, le sentier s’oriente brusquement à gauche. Suivez bien les marques bleues, ne descendez pas.  Continuez le sentier jusqu’à ce que vous parveniez au croisement avec le chemin muletier qui va de Kalo-Chorio  (nord-est) à Kroustas.

Prenez le chemin muletier sur la gauche pour revenir vers Kroustas. Ce chemin est en bien meilleur état que le premier et la progression est aisée. On distingue l’ancien empierrage en de nombreux endroits. Le chemin redescend en lacets dans le vallon qu’il franchit à nouveau avant de remonter sur l’autre versant du vallon.

Le chemin muletier rejoint la piste de terre au repère 2 de la carte, soit après 2H00 de marche depuis votre départ, pour une distance de 4 km....et oui !!! Vous prenez la piste sur votre gauche. Vous êtes alors un peu plus bas que lorsque vous étiez rentré dans le vallon. Il n’y a plus de balisage. Continuez sur  la piste dans le sens du retour. Vous pénétrez dans le village, vous pouvez varier votre trajet en vous repérant sur l’église.

 

01 Kroustas vallon de Trachinos

Ci-dessus, vue du village depuis le début de la piste.

Ci-dessous, une des anciennes aires de battage que vous croisez aux alentours du village.

02 Kroustas vallon de Trachinos

 

03 Kroustas vallon de Trachinos

Ci-dessus, vue du village qui est construit sur un promontoir rocheux.

04 Kroustas vallon de Trachinos

Une vocation rentrée d'agriculteur crétois..... pas toujours facile.

05 Kroustas vallon de Trachinos 

06 Kroustas vallon de Trachinos Début du sentier qui coupe le vallon,

07 Kroustas vallon de TrachinosLe sentier est assez visible, mais très encombré par les épineux.

08 Kroustas vallon de Trachinos

Le sentier coupe le lit à sec du torrent et continue immédiatement en face.

10 Kroustas vallon de TrachinosFaites bien attention à ne pas rater la seconde porte de grillage à 150 mètres environ de la première.

11 Kroustas vallon de TrachinosA la sortie du vallon vous débouchez sur le sommet faiblement arrondi d'une vaste colline, vous apercevez à l'est le massif du Katharo qui occupe le nord-est du Lassithi. 12 Kroustas vallon de Trachinos

Vous êtes maintenant pour quelques centaines de mètres sur une piste au milieu des oliveraies. 13 Kroustas vallon de Trachinos

Vous prenez la deuxième piste sur votre gauche et pénétrez  dans les champs en suivant le sentier, vous avez une vue sur l'ouest du golfe.  14 Kroustas vallon de Trachinos

 Le sentier, marqué de points bleus, franchit plusieurs murets de terrasse. 15 Kroustas vallon de Trachinos

 En bout d'une terrasse vous avez une vue panoramique sur l'est du golfe de Mirambello, avec le village d'Istro.

16 Kroustas vallon de Trachinos

 Vous obliquez vers l'ouest et vous ne tardez pas à rencontrer l'ancien chemin muletier qui va de Kalo-Chorio à Kroustas. 17 Kroustas vallon de Trachinos

 Vous pénétrez à nouveau dans le vallon qui prend des allures de gorge. 18 Kroustas vallon de Trachinos

 Vous franchissez à nouveau le lit du torrent à sec. 19 Kroustas vallon de Trachinos

 Vue du sentier bien tracé que vous venez de descendre.

20 Kroustas vallon de Trachinos

Vous reprenez ensuite la piste en direction du village. En passant vous admirez un miracle de la recherche agronomique moderne: l'arbre à bières ou Μιθόδεντρο. 21 Kroustas vallon de Trachinos

 

  

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 09:57

 

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Sentier muletier de Kalo-Chorio

 

 

Voici une balade pour tous ceux qui savent marcher, pas besoin d’être un randonneur averti et d’avoir l’équipement complet du vieux campeur pour faire cette boucle qui vous entrainera sur les hauts du village de Kalo-Chorio au centre du golfe de Mirambello sur lequel vous aurez de magnifiques vues. L’idéal est sans doute de faire cette promenade au printemps lorsque les fleurs des champs tapissent les sentiers, mais même en saison chaude elle vous semblera agréable car, fait rare en Crète, une bonne partie du parcours est ombragée.

 

Départ : Route Istro-Méséléri/Prina, 1 km après le village de Kalo-Chorio,(14 km d’Aghios-Nikolaos).

Arrivée : idem

                         

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : faible

Départ/Arrivée :  95 mètres à début sentier

Point le plus haut du parcours : 340 mètres

Dénivelé positif/négatif total : environ 250 mètres

 

Distance : 6,5 km

 

Durée : faible ;

Comptez 2H00 de marche

Départ-portail métallique sur le sentier muletier : 0H30

Départ /Embranchement sentier piste Méséléri/Kalo-Chorio : 1H00

Départ/Eglise Timios Stavros (vraie-croix) : 1H50

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, compte non tenu des pauses (rajoutez une petite demi-heure notamment si vous vous arrêtez à l’église).

Donc idéal pour une petite balade avant d’aller vous baigner et casser la croûte.

 

Types de voies empruntées : Chemin muletier parfois un peu envahi par la végétation 50%, piste de terre 50%.

 

Balisage :

Pas de balisage mais facile à suivre si vous suivez bien les indications.

 

Température/chaleur : Beaucoup d’ombre (pour la Crète), donc pas de problème même en été.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucune possibilité mais, comme il s’agit d’un parcours bref, une gourde d’eau est suffisante.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Le chemin muletier est très peu fréquenté, concernant la piste vous croiserez peut-être un agrotis (agriculteur) dans son 4x4 rouge si c’est un vieux, noir si c’est un jeune.... (faites le test ...).

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée ne présente aucune difficulté. Un minimum de sens de l’orientation est utile.

Des chaussures de jogging feront l’affaire.

Peut se faire seul sans problème.

 

Flore/végétation : Végétation très variée et abondante, arbres fruitiers, oliviers, très fleurie au printemps

 

Faune: RAS

 

Période recommandée : .Toute l’année

 

Baignade : Les plages les plus proches (3km) sont à Istro.

 

Hébergement :

Istro, Aghios-Nikolaos etc. vous n’aurez que l’embarras du choix. Istro offre une kyrielle de tavernes de part et d’autre de la nationale Aghios-Nikolaos/Sitia-Iérapétra.

 

 

Le trajet :

Depuis Aghios-Nikolaos, prendre la route nationale et direction de Sitia et d’Iérapétra, à l’entrée du village d’Istro, prendre la route de Méséléri/Prina sur votre gauche. Vous entrez dans Kalo-Chorio.

Peu après Kalo-Chorio, après un virage assez brusque vous apercevez une pancarte indiquant l’église de Tamios Stavros. Garez-vous immédiatement avant le virage sur une sorte de parking.

kalo chorio photo modif

 

Suivre, en montant, le chemin à droite du lit du torrent, Continuez tout droit, la piste se transforme en chemin muletier que l’on suit facilement même s’il est parfois envahi par la végétation ce qui retarde la progression. Au bout de 30 minutes (1,2km) vous arrivez à portail métallique.

Le sentier s’incline vers la gauche et débouche dans une zone cultivée où se trouve un embranchement avec 3 pistes de terre (45 mn depuis le départ).

Prendre celle de droite sur une centaine de mètre avant de tourner à gauche dans un vallon planté d’oliviers. Le chemin herbeux passe devant une ruine à droite et peu après une autre à gauche. On a alors un beau panorama sur Aghios-Nikolaos.

Le chemin s’incline brusquement sur la gauche, le suivre jusqu’à une piste en terre (Kalo-Chorio/Méséléri), tourner à gauche, c’est à dire vers Kalo-Chorio, la piste serpente dans une forêt de pins. (1H00 depuis le départ, 2,4 km). Il n’y a bien entendu aucune pancarte, les agriculteurs qui empruntent ces pistes savent où ils vont !!!

Après 25 mn depuis l’embranchement, vous passez devant une sorte de chalet sur la droite de la piste. Vous poursuivez la descente. En sortant de la forêt on passe dans une zone avec des oliviers, des amandiers et des caroubiers. Vous passez devant deux constructions récentes dont une avec une terrasse et vue panoramique sur la baie. La piste est cimentée en quelques points.

Vers la fin vous apercevez l’église de Timios Stavros sur la gauche. Il faut faire un détour si vous voulez la visiter. L’endroit vaut le coup plus pour le panorama que pour la qualité architecturale de l’église.

La piste débouche sur la route bitumée à gauche du lit du torrent, à l’endroit où vous avez laissé votre magnifique automobile.

 

1 Kalo Chorio chemin muletier

  Début du chemin muletier sur la rive droite de la rivière

2 Kalo Chorio chemin muletier  J'ai oublié ma débroussailleuse......., mais ça passe tout de même......

3 Kalo Chorio chemin muletier 

4 Kalo Chorio chemin muletier 

5 Kalo Chorio chemin muletier........ quelques tronçons encore en bon état....il faudrait faire quelque chose pour sauver ces vieux chemins, vous ne pensez-pas???

6 Kalo Chorio chemin muletier......au détour du chemin, splendide vue sur l'église de Timios Stavros et sur l'ouest du golfe de Mirambello.....

7 Kalo Chorio chemin muletier

Malgré la végétation le sentier reste bien visible, ci-dessous,

  Monsieur Maurice toujours galant tient le portail (enfin la grille) pour les dames.

8 Kalo Chorio chemin muletier

Après avoir atteint une sorte de plateau planté d'oliviers, nous passons près de ruines, celui qui m'enverra comme commentaire: "tient deux vieilles ruines" aura affaire à moi!!!!!

Derrière, les contreforts du plateau du Katharo.

9 Kalo Chorio chemin muletier

 

10 Kalo Chorio chemin muletier

  Ci-dessous vue sur le golfe en direction d'Istro....

11 Kalo Chorio chemin muletier......  et ici en direction d'Aghios-Nikolaos

 12 Kalo Chorio chemin muletier

 La piste serpente dans une forêt de pins....

13 Kalo Chorio chemin muletier

 L'église de Timios Stavros (la vraie-croix) avec le nord du massif du Dikti, dont le plateau du Katharo et plus loin celui du Lassithi.

14 Kalo Chorio chemin muletier

vue sur Kalo-Chorio et au loin sur Istro.... 15 Kalo Chorio chemin muletier

 

16 Kalo Chorio chemin muletier 

Ci-après, quelques fleurs des sentiers et des champs......

 

je ne suis certain que des cistes, donc si des experts peuvent m'aider à trouver les noms français....

 

F1 Kalo Chorio chemin muletier

  F3 Kalo Chorio chemin muletier 

F4 Kalo Chorio chemin muletier 

F5 Kalo Chorio chemin muletier  ci-dessus, cistes.

F6 Kalo Chorio chemin muletier

 

F7 Kalo Chorio chemin muletier

    Ci-dessus : Sauge (merci Michèle qui a répondu à mon appel).

F8 Kalo Chorio chemin muletier )  Ci-dessus : Mauve (merci Michèle qui a répondu à mon appel).

 

Repost 0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 16:47

 

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 

Crète - carte - liens avec les randonnées

 

de Kato-Zakros à Ksérokambos

 

 

Cette balade emprunte un chemin côtier et vous offre de magnifiques vues sur la côte et les plages de Kato-Zakros et Ksérokambos

 

Départ : Plage de Kato-Zakros

Arrivée : Route bitumée Ksérokambos-Zakros (à la sortie nord-est de Ksérokambos)

zakros-kserokambos-blog modif copie 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : faibles

Le départ et l’arrivée se situent au niveau de la mer.

Dénivelés positif/négatifs cumulés : environ 100 mètres

 

Distance (aller) : 8 km environ jusqu’à l’entrée nord-est de Ksérokambos.

 

Durée : moyenne ;

Comptez 2H30 de marche aller, soit 5H00 si vous faites l’aller-retour

 

Types de voies empruntées : sentier pierreux (85% du temps de marche), assez peu « marchant », roches coupantes, surtout au départ de Kato-Zakros, mais qui s’améliore en progressant vers Ksérokambos, plage et piste de terre, 15% du temps.

 

Balisage : Excellent sur la partie sentier, le balisage est constitué de points rouges.

Absence de balisage avant et après le sentier.

 

Température/chaleur : Absolument aucune ombre sur le sentier, il peut donc faire très chaud en plein été d’autant que vous progressez pratiquement au niveau de la mer dans le coin le plus sec de Crète.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucune possibilité d’approvisionnement sur le sentier.

 

Vertige : Pas de passages sensibles. Le sentier franchit 5 petites ravines, dont deux présentent un dénivelé significatif.

 

Fréquentation du sentier : Pour deux balades effectuées sur se sentier, je n’ai rencontré personne. Cependant la balade est assez connue, donc il n’est pas certain que vous ne voyiez personne.

 

Difficulté : (à mon avis)

Le parcours ne présente pas de difficultés physiques particulières, Le sentier est très bien balisé. La balade peut se faire seul, faites cependant attention où vous mettez les pieds en raison de la nature du terrain, en début de parcours notamment.

 

Equipement : Chapeau, crème solaire, eau et de préférence une bonne paire de chaussures.

 

Flore/végétation : Le sentier progresse au pied de falaises rocheuses, au milieu d’une lande d’épineux rabougris et de thym, sans arbres. D’ailleurs Ksérokambos veut dire champ sec en grec....l’endroit mérite bien son nom, même si l’adduction d’eau moderne permet maintenant quelques cultures autour du « village ». A l'automne, les tiges graciles et fleuries des scilles maritimes envahissent cependant la lande.

 

Faune: Quelques rares oiseaux marins qui essaient de se nourrir avec les quelques poissons rescapés de la méditerranée orientale.

 

Période recommandée : Printemps et automne, cependant le parcours n’étant pas très physique, cette randonnée doit pouvoir se faire même en été à condition d’éviter les jours les plus chauds et en partant de bonne heure.

 

Baignade : Plages au départ et à l’arrivée. Il y a plusieurs plages à Ksérokambos, la plus grande qui se trouve au sud du « village » est encore fréquentée par des naturistes.

 

Hébergement :

Attention, Ksérokambos et Kato-Zakros ne sont pas des villages à proprement parler. Si vous devez faire des provisions, pour un pique-nique par exemple, faites vos courses au village de Zakros (à 7km de Kato-Zakros).

Kato-Zakros offre plus de possibilités d’hébergement et surtout de restauration que Ksérokambos. Les 6 ou 7 tavernes sont groupées en bord de plage et sont ouvertes en avril et en octobre, ce qui n’est pas le cas pour toutes celles de Ksérokambos.

Ksérokambos présente un habitat dispersé, éparpillé sur 2 km environ.

Si vous faites l’aller-retour et que vous envisagez de déjeuner au restaurant, je vous conseille donc de faire le trajet dans le sens Ksérokambos-Kato-Zakros, surtout en début ou fin de saison.

 

 

Le trajet :

 

Pour un départ de Kato-Zakros : garer votre voiture sur le parking qui se situe sur la plage, avant de pénétrer dans le « village ». Longer la plage vers le sud en vous dirigeant vers la falaise. Vous passez une rivière qui, sauf périodes de pluie, n’arrive pas jusqu’à la mer. Quelques bateaux sont tirés sur la plage près d’une cale de halage. Une minuscule pancarte vous indique le début du sentier. A partir de ce point le balisage, fait de points rouges, est parfait. Ce fait est assez rare en Crète et mérite d’être souligné. Donc, laissez-vous guider jusqu’au bout du sentier qui est matérialisé par un portail métallique que vous n’oublierez pas de refermer. Depuis le parking jusqu’au portail la distance est de 6,4 km.

Ce portail donne dans un champ, continuez le sentier jusqu’à une piste en terre que vous suivez, sur la gauche, en direction de trois résidences secondaires récentes, passer devant ces trois maisons, poursuivez cette piste jusqu’à la route bitumée que vous prendrez sur la gauche si vous souhaitez atteindre Ksérokambos.

 début sentier Ksérokambos copie

Pour un départ de Ksérokambos : le début du sentier est plus difficile à trouver. Si vous venez du sud, traversez complètement le village, qui s’étend sur près de 2 km. Prendre la dernière piste en sortant vers Zakros. Garez-vous au début de la piste et continuez votre chemin à pied. Je vous donne, ci-dessus, une carte détaillée réalisée à partir de Google Earth qui devrait vous permettre de trouver sans problème le début du sentier.

 

Ci-dessous, départ sur la plage de Kato-Zakros.

01 Zakros-Kserokambos

Une petite pancarte indique le début du sentier, 

02 Kato-Zakros-Kserokambos

 

  Le balisage, fait de points rouges, devient ensuite excellent.

03 Kato-Zakros-Kserokambos

 Le début du parcours s'effectue sur un terrain aux pierres coupantes 04 Zakros-Kserokambos

  Il faut grimper sur la falaise.

05 Kato-Zakros-Kserokambos La vue sur Kato-Zakros, la plage, l e site minoen et la fin de la gorge des morts est superbe.

 06 Kato-Zakros-Kserokambos

  Vous traversez la première petite ravine du parcours.

07 Kato-Zakros-Kserokambos

  Le sentier devient plus aisé. En automne les scilles maritimes dressent leurs fleurs délicates sur la garrigue desséchée.

 08 Kato-Zakros-Kserokambos

 

09 Kato-Zakros-Kserokambos

  De nombreuses grottes sont visibles sur les flancs de la falaise qui domine la guarrigue. 

10 Kato-Zakros-Kserokambos  Vous apercevez les îlots de Ksérokambos.

11 Kato-Zakros-Kserokambos 

12 Zakros-Kserokambos

  Le franchissement des ravines requiert un minimum d'attention.

14 Zakros-Kserokambos 

15 Zakros-Kserokambos 

16 Zakros-KserokambosAu printemps, la guarrigue est parsemée des touffes jaunes des genêts  et bleues-violettes du thym.  17 Zakros-Kserokambos

 

18 Zakros-KserokambosQuelques rares  oiseaux marins se reposent avant d'aller chercher leur maigre pitance dans les eaux dépeuplées de la Méditerranée.

19 Zakros-KserokambosDernière ravine à franchir..... 

21 Zakros-Kserokambos

 

22 Zakros-Kserokambos

 

23 Zakros-Kserokambos

 Les premières maisons de Ksérokambos sont maintenant bien visibles. 24 Zakros-Kserokambos

 

Le portail marquant la fin du sentier est franchi, le balisage disparait....vous reporter au plan.  

25 Zakros-KserokambosEn passant devant les trois maisons, vous vous extasiez devant ce beau geste en faveur de l'environnement.

26 Zakros-Kserokambos En quittant Ksérokambos en direction de Ziros, vous découvrez l'ensemble du site.

27 Kserokambos 1009 

  

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées est
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 19:38

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

  Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Gorge de Koutsouras ou gorge des papillons

 

Cette balade m’a été indiquée par un des aimables internautes qui consultent mon blog. Elle est considérée par certains sites comme l’une des plus connues et des plus belles de Crète, j’ai donc voulu combler une de mes graves lacunes puisque je ne la connaissais pas encore. Les principales difficultés de cette randonnée sont :

- le caractère fantaisiste du balisage ;

- l’absence d’entretien du sentier.

Si vous avez un bon sens de l’orientation et que vous ne craignez pas d’écorcher vos remarquables mollets athlétiques aux épineux qui envahissent le sentier, tentez l’expérience. La gorge est très fleurie en début de saison, mais elle n’est pas plus belle que les autres gorges de la région (Pefki, Kritsa, Zakros, Périvolakia ou Richtis).

 

Départ : Parc municipal (koinotiko parko) de Koutsouras à 20km à l’est d’Iérapétra

Arrivée : Route de Mavros Kolimbos à Oreino (à 3km environ au sud d’Oreino)

 plan Koutsouras blog

Retour par la route, environ 10 km pour rejoindre votre véhicule, mais vous aurez de fortes chances de trouver un véhicule pour vous prendre en stop. Si vous êtes un peu maso, vous pouvez bien entendu faire l’aller-retour par la gorge.

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : moyen

Dénivelé positif jusqu’à la jonction avec la route d’Oreino : 395 mètres

Dénivelé positif total : environ 600 mètres compte tenu des aléas du sentier (estimation)

Dénivelé négatif total : environ 200 mètres (estimation).

 

Distance :  9 km environ

 

Durée : moyenne ;

Comptez 3H00/4H00 de marche suivant la facilité avec laquelle vous trouverez votre chemin

Parc municipal de Koutsouras – église d-Andrianos 1H10

Eglise d’Andrianos – Eglise de Afendis Christos: 1H40

Afendis Christos – route : 0H20

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos. Prenez néanmoins une marge d’incertitude compte-tenu des problèmes de balisage.

 

Types de voies empruntées : mauvais sentier et fond de rivière, 75% du temps, pistes  bonnes et mauvaises, 25% du temps.

 

Balisage : Très mauvais

Balisage fait de flèches jaunes et de points rouges sur les parties « sentier ».

Pas de balisage ou quelques rares flèches jaunes sur les parties « piste ».

Aucun balisage aux croisements.

 

Température/chaleur : Peu d’ombre sur le sentier, mais il est toujours possible de s’arrêter à l’ombre en bordure de sentier.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucune possibilité d’approvisionnement, sauf l’eau du ruisseau en début de saison mais je vous déconseille d’en boire.

 

Vertige : Possibilité de vertige sur le pont, prendre alors le chemin qui franchit la ravine par le lit du ruisseau. Dans la première partie du trajet, difficulté possible de franchissement de l’échelle de bois dont plusieurs marches sont cassées.

 

Fréquentation du sentier : Nous n’avons rencontré personne sur le sentier dont l’état montre qu’il est très peu fréquenté. Quelques agriculteurs aperçus de loin à Andrianos et possibilité de rejoindre la route depuis ce minuscule hameau.

 

Difficulté : (à mon avis)

Le parcours ne présente pas de difficultés physiques particulières, il n’est cependant pas très aisé contrairement à ce que prétendent certains sites et guides de randonnées car le sentier n’est absolument pas entretenu, buissons et arbustes l’envahissent. Une échelle de bois qui permet de franchir un passage délicat dans la première partie a été remplacée en 2011. Le balisage est mal conçu et parfois carrément faux voir la description du trajet ci-dessous. Evitez de faire la balade seul et prenez des chaussures imperméables car vous devrez traverser le ruisseau à plusieurs reprises.

 

Flore/végétation : Malgré l’incendie qui a dévasté la gorge dans les années 90, la végétation reste assez abondante (pour la Crète) certainement du fait du petit cours d’eau qui coule dans la gorge. La partie haute de la gorge est très fleurie au printemps.

 

Faune: Désolé pour ceux qui seraient attirés par le nom « touristique » du lieu, mais il n’y a pas de papillons dans la gorge des papillons. En observant bien nous n’en avons vu que deux !!! et pourtant nous sommes au printemps.

 

Période recommandée : Printemps et sans doute automne, cependant le parcours n’étant pas très physique, cette randonnée doit pouvoir se faire même en été à condition d’éviter les jours les plus chauds et en partant de bonne heure.

 

Baignade : Les plages ne manquent pas, Makri Ghialos, Achlia etc.

 

Hébergement :

Pas d’hébergement à Oreino, de plus la taverne et le kafénio sont en général fermés le midi !!!! c’est dire que le cœur de leur « cible commerciale » n’est pas le touriste moyen.

Nombreux hébergements à Koutsouras, Makri-Ghialos et Analipsi, mais les établissements ouvrent dans le courant de la 2ème quinzaine d’avril, vous risquez donc de vous cassez le nez en début de mois. En début et fin de saison, préférez Iérapétra ou Aghios-Nikolaos qui sont des centres urbains avec des établissements ouverts toute l’année.

 

 

 

Le trajet :

Garez votre voiture sur le parking du Koinotiko Parko (Parc municipal) de Koutsouras qui se situe sur la gauche juste avant l’entrée du village en venant d’Iérapétra, à droite de la route, immédiatement avant l’entrée du parc vous verrez des installations sportives.

 

Le parcours comprend trois parties, la partie basse qui suit le bas de la gorge, une partie médiane où la gorge s'élargit et se transforme en plateau cultivé, une partie haute où la gorge devient plus étroite.

 

Une piste part du parking en direction du nord-est, vous la suivez.

Après une dizaine de minutes vous arrivez à l’entrée de la gorge, vous voyez une installation technique surmontée d’un petit panneau solaire et un poteau électrique. La piste se transforme en sentier.

Vous parvenez ensuite devant une échelle de bois qui permet de franchir un passage délicat. Cette échelle était endommagée lors de notre premier passage et nous avions dû grimper en utilisant les encoches initialement prévues pour soutenir les marches, elle a été réparée en 2011.

 

Le sentier devient étroit et encombré.

 

Après une heure de marche depuis le départ vous apercevez un plateau cultivé avec une chapelle et quelques habitations, ce lieu est indiqué sous le nom d’Andrianos sur la carte. Vous débouchez sur une piste. Au premier croisement, prenez à droite. Le balisage devient quasi inexistant.

Au bout d’une heure dix environ, depuis le départ, vous arrivez à la chapelle d’Andrianos. Continuez par la piste qui passe devant la chapelle. Repérez bien la direction de la gorge car la suite du sentier n’est pas indiquée.

Au moment où la piste principale s’oriente vers le haut, pour rejoindre la route bitumée d’Oreino, vous repérez une mauvaise piste qui s’oriente vers le bas en direction de quelques ruines. Le sentier redémarre derrière ces ruines, vous retrouvez alors le balisage jaune ou rouge.

Vous parvenez à un pont branlant que les personnes souffrant du vertige pourront éviter en descendant dans le lit de la rivière.

 

Le sentier, très peu utilisé, est très encombré par la végétation.

Après une nouvelle heure de marche, vous arrivez à un grillage surmonté de barbelés qui semble vous barrer le passage. Des flèches jaunes vous invitent à passer sur la rive droite du ruisseau ne le faites surtout pas, vous vous trouveriez pris au piège et contraint d’escaler la paroi pour rejoindre une piste, en partie effondrée, qui se trouve plus haut. Restez sur la droite du ruisseau et remontez jusqu’à une piste qui conduit à la chapelle d’Afendis Christos (seigneur Christ) qui domine le ruisseau à mi-hauteur de la gorge.

Depuis la chapelle une piste très correcte vous permet de rejoindre la route asphaltée. Depuis la route rejoindre Oreino ou mieux redescendre vers Mavros Kolimbos à pied ou en stop. A Mavros Kolimbos tourner à gauche en direction de Koutsouras.

  

01 gorge de koutsouras

Sur la piste qui traverse le parc municipal en direction de la gorge

02 gorge de koutsouras

 03 gorge de koutsouras

 Dans la gorge.

04 gorge de koutsouras 

05 gorge de koutsouras

  06 gorge de koutsouras

 Le sentier devient rapidement étroit et encombré par la  végétation.

07 gorge de koutsouras

08 gorge de koutsouras Vous apercevez la chapelle du hameau d'Andianos, entourée de cultures.

09 gorge de koutsouras 

10 gorge de koutsouras Vous continuez de longer le ruisseau.

11 gorge de koutsouras

 La chapelle d'Andrianos

12 gorge de koutsouras

 Suivez la piste en direction de la partie haute de la gorge. 14 gorge de koutsourasUne mauvaise piste partant sur la droite, vous conduit à quelques ruines.

Attention il n'y a pas de balisage. 15 gorge de koutsouras

 Vous parvenez à un pont branlant, le sentier de nouveau balisé se poursuit après ce pont.. 16 gorge de koutsouras

 

17 gorge de koutsouras Vous voyez encore les reste de l'incendie de 1990?

18 gorge de koutsouras

 

19 gorge de koutsouras Au grillage ne suivez pas les flèches, remontez sur la rive droite vers l'église d'Afendis Christos que vous ne pouvez malheureusement pas voir depuis le fond de la gorge.

20 gorge de koutsouras Vous parvenez à l'église adossée à un gros rocher . 

 

21 gorge de koutsouras

 Vous êtes mainenant sur une piste très fleurie, qui repasse par le fond de la gorge et remonte sur le sere versant gauche de la gorge en direction de la route bitumée que vous apercevez plus haut/

 22 gorge de koutsouras

 

 23 gorge de koutsouras

 Vous apercevez maintenant la mer de Lybie. 24 gorge de koutsouras

 Pas mécontent de rejoindre la route....à vous de voir pour le retour vers Koutsouras.

25 gorge de koutsouras 

  

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans randonnées est
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:52

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Pefki-paques copie

  

A  la veille de Pâques, j’ai jugé utile de vous présenter un de ces lieux où souffle l’esprit afin d’essayer d’élever un peu vos âmes engluées dans le matérialisme ambiant !!!

 

 

Monastère d’ARKADI

 

Situation : Le monastère d’Arkadi se situe à une vingtaine de km au sud-est de Rethimnon et à une cinquantaine de km à l’ouest d’Héraklion.

Pour ceux qui vont où retournent à Héraklion, je conseille d’emprunter la vieille route nationale qui passe par toute une série de petits villages. Vous pouvez la rejoindre à Ano-Viranépiskopi, puis Pérama,....Marathos. Vous atteignez la « New National Road » à Gazi c’est à dire à l’entrée ouest d’Héraklion.

  

Le Monastère : Arkadi est à mon sens le plus beau de tous les monastères crétois, c’est aussi le plus chargé d’histoire. Il mérite donc un détour pour tous ceux qui visitent Réthimnon.

 

Comme toujours je vous donne le lien avec Wikipédia

 

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_d%27Arkadi

 

Un peu d'histoire :

L’évènement qui a fait d’Arkadi l’un des symboles de la résistance grecque face à l’oppression turque, s’est déroulé pendant la grande insurrection crétoise de 1866/69.

 

Le 8 novembre 1866, les forces turques mettent le siège devant le monastère-forteresse d’Arkadi. Dans le monastère se sont réfugiés environ 300 combattants et 600 femmes et enfants.

Après trois jours de siège et une résistance héroïque, la porte du monastère céda sous les coups des canons turcs.  Les combattants n’avaient alors plus de balles et combattaient à l’arme blanche à l’intérieur du monastère. Sur les ordres du supérieur, l’Higoumène Gabriel Marinaki, les Crétois firent sauter les barils de poudre entreposés dans la poudrière, préférant mourir plutôt que de se rendre. Il n’y aura qu’une trentaine de survivants parmi eux, environ 1.500 soldats turcs et égyptiens auraient également péri dans l’attaque.

 

La résistance d’Arkadi provoqua un vaste mouvement de sympathie en Europe du nord et en Amérique, à l’égard de la cause crétoise. Elle inspira à Victor Hugo des lignes éloquentes « où l’agonie se fait triomphe …… ».

 

Voir dans ce blog un article sur la révolte de 1866.

histoire Crète: La grande insurrection 1866-1869  

 

Période recommandée : Toute l’année

 

Baignade : Arkadi étant dans les terres vous ne pourrez pas vous baigner à proximité. Si vous ne prenez pas la vieille route nationale, Bali pourra constituer une halte baignade sur le chemin d’Héraklion. Vers Réthimnon vous n’aurez que l’embarras du choix, la route longeant les plages.

 

Hébergement : Réthimnon et sa périphérie bien entendu, Bali plus artificiel ou si vous continuez vers le plateau du Nidha et le Psiloritis, Anoghia où l’un des villages qui se trouvent sur sa route. Ce qui est certain c’est que vous ne dormirez pas à la belle étoile, sauf si vous en avez vraiment envie.

 

01 moni arkadi1

 Vue de la façade du monastère;

02moni arkadi2 Façade de l'église, au centre du monastère;

04 Arkadi 0809

 

05 Arkadi 0809 

06 moni arkadi3

 07 Arkadi0907 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

08 Arkadi0907 001

 

09 Arkadi0907 006

 

10 Arkadi0907 007 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ci-dessous, l'ossuaire qui se trouve dans un petit bâtiment à l'extérieur de l'enceinte;

 

 

 

 11 moni arkadi-ossuaire

 

12moni arkadi4 

13 Arkadi0907 009 La poudrerie avec une reconstitution de la scène de la mise à feu de la poudre.

14 Arkadi 0809 

15 Arkadi 0809 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:34

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

  
IERAPETRA

 

Situation : Iérapétra (Pierre-Sainte)  se trouve à 36 km au sud-est d’Aghios-Nikolaos et à une centaine de km d’Héraklion, comptez 0H40 de route depuis Aghios-Nikolaos et 1H45 depuis l’Aéroport.

 

La Ville : Iérapétra est la seule agglomération « importante » de la côte sud de l’île. Elle compte environ 15.000 habitants. C’est essentiellement une grosse bourgade agricole entourée de serres qui est loin de posséder le charme d’Aghios-Nikolaos ou de Sitia. La partie touristique se concentre autour de la forteresse vénitienne, actuellement fermée au public, et sur le front de mer qui s’étend à l’est de la forteresse. La ville peut servir d’étape pour ceux qui veulent s’embarquer pour Chrissi. Elle peut aussi donner une autre image de la Crète en montrant que l’île possède une économie en dehors du tourisme.

Pour ceux qui envisagent un séjour plus long, je conseille de choisir la petite station balnéaire de Mirtos (article à venir) à 14 km à l’ouest d’Iérapétra.

 

Voir ci-dessous les randonnées décrites pour cette région.

 Randonnées publièes pour l'Est de la Crète au 22/02/10
cf.- Environs d'Iérapétra.
     - Côte sud-est
Randonnées publiées pour le Centre-Est de la Crète au 21/03/10 
cf. - Sud-esr du massif du Dikti.
      - Entre Aghios-Nikolaos et Iérapétra .


Histoire / économie :

Je vous invite à consulter wikipédia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ierapetra

 

Période recommandée : La saison touristique démarre le 1er avril pour se terminer le 1er novembre, mais le mois de novembre et début décembre offrent encore de belles journées. Pour ma part j’éviterais cependant janvier, février et début mars souvent pluvieux et frais.

 

Baignade : Une plage sans grand charme s’étend de la forteresse à la limite est de la ville, elle est bordée de cafés et de tavernes. A l’ouest et à l’est de la ville s’étendent également des plages peu fréquentées mais elles aussi sans grâce. Si vous avez le temps poussez jusqu’à Mirtos à l’ouest ou à l’est en direction de Koutsouras et Makrighialos où vous croiserez des criques sableuses très propices à la baignade.

 

Hébergement : Vous n’aurez que l’embarras du choix depuis les petites pensions derrière le front de mer (odos stratigou Samouli) jusqu’à quelques usines à touristes. Les tavernes du bord de mer se ressemblent toutes, donc choisissez à l’instinct. Le Routard donne quelques adresses. Vous pouvez aussi choisir Mirtos à l’ouest ou Koutsouras, Makrighialos ou Analipsi vers l’est.

01 Photos- Richard milatos ierapietra 011
02 Ierapetra (8)

ci-dessus la plage en centre ville.





Front de mer devant la rue du Général Samoulis




La ville vue du fort,
03 0062 Ierapietra
04 Chrissi 002Le fort vénitien;
05 fort ierapietra
06 fort ierapietraLe vieux port;
07 fort ierapietra - port
08 - Ierapietra - fort
09 ierapietraLa vieille ville;
10 Ierapetra
11 Photos- Richard milatos ierapietra 008Ville vue de la mer, au loin le massif du Thripti.12 Chrissi Maguy 0908 045

 
Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 13:00

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées 
 

de Prina à Vassiliki par le E4 est

 

Cette balade emprunte une portion peu fréquentée du E4 en passant par le pittoresque village de Mésséléri et le Monastère (inhabité) de Panaghia Vrioméni. Ce trajet est donné pour ceux qui souhaitent faire le E4 ou qui disposent d’un chauffeur susceptible de les déposer au point de départ et de les reprendre à l’arrivée.

 

Départ : Route Prina-Kalavmata (à 2km au sud de Prina)

Arrivée : Route de Pachia-Ammos à Iérapétra

      Prina-Vassilaki         

 Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : moyen

Départ : 440 mètres à début sentier (Prina)

Arrivée : 60 mètres à la jonction avec la route d’Iérapétra

Point le plus haut du parcours : 650 mètres

Dénivelé positif total : environ 300 mètres

Dénivelé négatif total : environ 610 mètres

Compte non tenu des dénivelés intermédiaires

 

Durée : moyenne ;

Comptez 6H00 de marche

Embranchement Prina-Mésséléri : 1H00/1H10

Mésséléri-Eglise de Panaghia Vrioméni : 1H00/1H10

Eglise/embranchement sentier pour le sommet à 699m. : 0H30

Point haut-Vassiliki : 3H00

Vassiliki-route d’Iérapétra : 0H15

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos.

 

Types de voies empruntées : piste sur tout le parcours

 

Balisage :

Pas de balisage sur la portion Prina/Mésséléri ;

Pancartes sur la portion Mésséléri/Eglise ;

Pas de balisage sur la partie Eglise/Sommet

Marques bleues et panneaux E4 (rares) sur la seconde partie du trajet.

 

Température/chaleur : Pas d’ombre sur la piste elle-même, mais possibilité de s’abriter pour souffler un peu sous les oliviers, les fruitiers ou les pins qui bordent le chemin, notamment sur la première partie du trajet, la descente sur Vassiliki s’effectue dans un environnement plus aride. Evitez donc les jours les plus chauds de l’été.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Possibilité de s’approvisionner en eau à Mésséléri, mais après, rien avant Vassiliki. Attention tout est fermé dans Vassiliki à l’heure sacrée de la sieste. Il faut emporter un casse-croûte.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Les pistes sont peu fréquentées, on croise cependant quelques randonneurs entre Mésséléri et l’église de Panaghia Vrioméni.

 

Difficulté : (à mon avis)

Cette randonnée ne présente pas de difficultés majeures pour des personnes ayant le sens de l’orientation

Des chaussures de jogging feront l’affaire.

Peut se faire seul sans problème.

 

Flore/végétation : Végétation assez variée, arbres fruitiers, oliviers, très fleurie au printemps notamment sur la partie ouest du trajet. L’est, très venté, abrite une végétation plus rabougrie, épineux, thym, genêts, en descendant dans la vallée la végétation redevient plus abondante.

 

Faune: En début de saison vous verrez de nombreuses ruches entre Prina et Mésséléri.

 

Période recommandée : Evitez les jours les plus chauds de l’été ou adaptez vos horaires.

 

Baignade : Si vous voulez évitez la plage de Pachia-Ammos, très ventée et souvent sale, malgré les efforts de la municipalité, préférez Tholos c’est à dire la plage de Kavoussi ou descendez sur Iérapétra.

 

Hébergement :

Hébergements conseillés pour ceux qui font le E4.
   
Pachia-Ammos compte d’assez nombreuses tavernes notamment en bord de mer et des chambres à louer, mais vous obligera à faire un détour de 2,5 km environ.Vous pouvez aussi rejoindre Kavoussi à 8.5 km en passant par le hameau de Monastiraki (2 tavernes). A Kavoussi vous trouverez un hôtel situé au début de la petite route qui mène à la plage de Tholos. 

En faisant du stop ou en prenant le car vous pouvez aussi descendre jusqu’à Iérapétra, à 9km environ, où vous n’aurez que l’embarras du choix. Vous pourrez prendre un taxi pour vous conduire à l’embranchement du E4 le lendemain matin

 

Pour ceux qui ne continuent pas le E4, Iérapétra ou Aghios-Nikolaos constituent des bases agréables.

  

Le trajet :

Le tracé officiel du E4 emprunte la route bitumée entre Prina et Mésséléri, comme je n’aime pas crapahuter sur l’asphalte, je vous propose un parcours qui suit des pistes et offre de belles vues.

Pour trouver le début de la piste, il faut dépasser Prina en direction de Kalavmata et atteindre, après 2km environ, dans un vaste tournant, l’intersection avec le E4. Immédiatement après un panneau « virages », vous apercevez une marque du E4 sur un rocher. Le chemin que je propose débute à 150 mètres environ, de l’autre côté de la route, c’est à dire vers l’est, immédiatement après le virage, comme le montre le croquis ci-dessous.

début sentier prina copie 

Prenez la piste qui remonte d’abord nord-est en direction de Prina. Continuez la piste vers l’est, ne prenez pas les pistes qui vont vers Prina. Vous contournez une colline. Après une petite heure de marche vous avez une belle vue sur le lac artificiel qui alimente en eau les innombrables serres qui entourent Iérapétra.

Vous arrivez à la jonction avec la route bitumée qui relie Kalo-Chorio et Iérapétra et vous pénétrez dans Mésséléri que vous traversez. A l’extrémité est du village, prenez à gauche, vous parvenez à un croisement où une pancarte vous indique la direction de l’Eglise de Panaghia Vrioméni.  Prenez cette piste et suivez la jusqu’à l’église. Celle-ci n’est plus occupée, mais elle est entretenue. Elle a été restaurée sur fonds européens. Vous pouvez entrer par la porte du bas ou si elle est fermée en passant par le portail qui se trouve sur la droite, un peu plus haut. N’oubliez pas de refermer en partant. Après une petite visite à la Sainte-Vierge, continuez votre route en direction du sommet. La piste contourne l’église par le nord.

Vous arrivez en vue du sommet très venté et dominé par des antennes. Vous pouvez monter vers les antennes et vers une petite chapelle que l’on ne voit pas depuis la piste. De cette chapelle on jouit (comme disent les poètes) d’une vue panoramique sur la partie la plus étroite de l’île (11km), votre regard y embrassera l’île depuis la mer de Crète jusqu’à la mer de Libye, avec à l’est le massif du Thripti. (Comptez une heure de plus AR si vous voulez aller à la chapelle).

Si vous ne souhaitez pas faire le détour, suivez la piste qui part vers l’est dans le sens indiqué par une grosse flèche bleue peinte sur un rocher. La piste s’oriente d’abord sud puis est-sud-est et croise quelques constructions agricoles. La piste s’oriente ensuite nord-est, vous rencontrez quelques marques du E4.

La piste reste pendant assez longtemps vers 500 mètres, plus descend dans un vallon assez fertile. Vous apercevez une chapelle (Aghios-Ghiorghos), il faut prendre la piste sur la droite avant d’arriver à cette chapelle (dans le cas contraire vous vous retrouveriez au Moni Fanaroméni). Après quelques temps vous voyez la côte nord, puis sur un plateau couvert de pieds de thym vous avez une vue sur la vallée et sur le massif du Thripti. La gorge du Ha est en face de vous. Vous commencez la descente sur Vassiliki.

Vous traversez Vassiliki. En arrivant à la route qui traverse le village, prenez sur la droite pour rejoindre la nationale. Au passage jetez un coup d’œil sur les modestes ruines minoennes de Vassiliki (10 minutes après le village).


ci-dessous, début du sentier; 

01 E4-Prina-Vassiliki
02 E4-Prina-VassilikiPrina apparait au nord de la piste, rester en direction de l'est.
04 E4-Prina-VassilikiLe réservoir alimentant en eau la plaine d'Iérapétra apparait au sud, au loin la mer de Libye.
05 E4-Prina-Vassiliki
06 E4-Prina-Vassiliki
07 E4-Prina-Vassiliki
Le village de Mésséléri;









La piste emprunte ensuite une petite vallée fertile à la sortie est du village de Mésséléri. Suivre les pancartes indiquant l'église de Panaghia Vrioméni.
08 - balade miseleri 250408 004Dur, dur la vie de chien grec....pas de canigou, un bidon pour niche.......
09 E4-Prina-Vassiliki
10 - balade miseleri 250408 020L'église de Panaghia Vrioméni;
11 - ballade miseleri 250408 025
12 E4-Prina-VassilikiLa piste continue, au milieu d'une végétation plus rare, vers les antennes qui coiffent le point culminant de l'isthme situé entre Iérapétra et Pachia-Ammos. 

13 E4-Prina-Vassiliki
14 E4-Prina-VassilikiVue sur les serres qui entourent Iérapétra.
15 E4-Prina-VassilikiQuelques marques du E4, au loin l'église d'Aghios Ghiorghos, prendre la piste sur la droite avant l'église.
16 E4-Prina-Vassiliki
17 E4-Prina-Vassiliki
18 E4-Prina-VassilikiVues sur la gorge du Ha et sur le Thripti;
19 E4-Prina-Vassiliki
20 E4-Prina-VassilikiLe village de Vassiliki.
21 E4-Prina-VassilikiLes modestes vestiges minoens.
22 E4-Prina-Vassiliki

Repost 0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 17:31

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 

  Crète - carte - liens avec les randonnées

 

ITANOS (nord-est de la Crète)

 

Situation : Itanos se situe à une trentaine de km de Sitia en direction du nord-est et à quelques km du cap Sidhéro qui marque la pointe nord-est de l’île.

 

Le site : Autant le site de Vaï, avec sa palmeraie poussiéreuse, ses alignements de parasols et ses scooter des mers, me semble « bidochon » à souhait, autant le site d’Itanos m’attire. Les vestiges antiques sont pourtant modestes, mais les plages sont agréables et l’absence de toutes implantations touristiques confère à l’endroit un charme certain. L’entrée du site est libre, n’hésitez donc pas à y flâner notamment en fin d’après-midi à l’heure où la côte, moins écrasée de soleil, prend des teintes plus tranchées.

En vous rendant à Itanos, faites un stop au monastère de Toplou qui dégage lui aussi un charme désuet. On peut y visiter un petit musée qui témoigne de l’activité de résistance des moines contre l’oppression turque et l’occupation allemande et les vestiges d’un antique moulin à huile.

 

Histoire : L’acropole comporte une basilique qui montre que le site à été occupé au moins jusqu’au début de la période byzantine. Il semble qu’Itanos contrôlait, dans l’antiquité, toute la côte est, du cap Sidhéro au nord à Goudouras au sud

 

Période recommandée : Dès que l’on peut se baigner c’est à dire début mai jusqu’en novembre.

 

Baignade : Il y a trois plages à proximité du site, celle du sud est ombragée mais pas toujours très propre. Pour atteindre la grande plage située au nord il faut emprunter un sentier qui part sur la gauche après le parking. Cette plage est peu ombragée, prévoir votre parasol si vous comptez y pique-niquer. La plage centrale, près du parking, est minuscule mais on peut y mettre un bateau à l’eau.

 

Hébergement : Je vous conseille Sitia ou Palékastro où l’offre est abondante tant en ce qui concerne les chambres que les tavernes.


01 Itanosvue du site depuis le début du sentier au nord du parking;
02 Itanossite, ci-dessous ruines de la basilique;
03 ItanosCi-dessous, plage située au sud des ruines;
04 Itanos
05 Itanosvue vers le sud en direction de Vaï;06 Itanos
09 ItanosPlage nord d'Itanos.
10 Itanosvue depuis le nord en direction du sud.
11 Itanos


 
Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 19:43

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

  

SITIA

 

Situation : Sitia se trouve à 75 km à l’est d’Aghios-Nikolaos et à 135 km d’Héraklion comptez 1H15 à 1H30 de route depuis Aghios-Nikolaos et 2H15/2H30 depuis l’Aéroport.

 

La Ville : La ville qui compte environ 14.000 habitants permanents, est à la fois une grosse bourgade agricole, un centre administratif et un centre commercial pour l’extrême est de l’île. Beaucoup moins touristique qu’Aghios-Nikolaos, Sitia ne manque pourtant pas de charme avec son petit port et ses rues en pente qui montent vers la forteresse vénitienne qui domine la cité. Dépourvue de grands complexes touristiques, elle garde une certaine authenticité propre à retenir pour quelques jours le visiteur qui s’intéresse au pays. Le soir, allez prendre en verre ou allez diner dans les kafénia, les bars ou les tavernes qui se trouvent sur le côté nord-ouest du port, c’est à dire sous la forteresse, l’une d’entre elle est tenue par une française mariée à un crétois. Ces établissements sont surtout fréquentés par les crétois et chacun d’eux à une clientèle très typée, jeunes étudiants branchés en vacances dans la famille, vieux crétois joueurs de tavli etc.

Sitia peut servir de base pour rayonner dans l’extrême est du pays (Itanos, Palékastro, Zakros, Ksérokambos.... et même sur le massif du Thripti et du Orno).

Voir ci-dessous les randonnées décrites pour cette région.

 Randonnées publièes pour l'Est de la Crète au 22/02/10


Histoire :
Comme toujours je vous invite à vous reporter à vos guides habituels et au lien avec Wikipédia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sit%C3%ADa

 

Période recommandée : La saison touristique démarre le 1er avril pour se terminer le 1er novembre, mais le mois de novembre et début décembre offrent encore de belles journées. Pour ma part j’éviterais cependant janvier, février et début mars souvent pluvieux et frais.

 

Baignade : Une très grande plage part du port et s’étend sur plusieurs kilomètres vers l’est. Elle n’est pas protégée des vents du nord et la mer peut donc être agitée. Dans ce cas faites un peu de route et allez vers Itanos ou Palékastro où les plages qui sont plus abritées.

 

Hébergement : Vous n’aurez que l’embarras du choix depuis les petites pensions sympas et quelques établissements plus haut de gamme dont l’ancien club Marmara. Le Routard donne quelques adresses. En sortant de la ville vers l’est, on trouve des hébergements agréables et calmes, il suffit de traverser la route pour descendre sur la plage.

 01 Sitia

 Le port, entouré de tavernes, bars .....pour tous les goûts

02 Sitia 0709 
03 Sitia









Vue sur la partie ouest du port avec en haut la forteresse;






04 Ettori-est-Zakros-Itanos-Siteia-0607 019
05 Sitia


Les ruelles de la vieille ville qui montent vers la forteresse.


La salle des rapports du 8ème régiment d'infanterie de marine nous rappelle que la ville a été occupée par les français entre 1897 et 1921 (?) à l'occasion du premier mandat international de l'histoire.

Crète: Les dernières années de l'occupation turque :1870-1898.


06 0553 sitia
07 Ettori-est-Zakros-Itanos-Siteia-0607 018La digue du port et au loin la plage est;
08 0559 sitia
09 0555 richard sitia
10 Sitia 0709
11 Sitia 0709La forteresse vénitienne qui sert de théâtre de plein air aujourd'hui.
12 Sitia 0709
13 SitiaSur une terrasse d'hôtel, le long de la plage en direction de l'est.

14 sitia-richard vue hotel petras beach

 
Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche