Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 11:18

    Paléochora (Παλαιόχωρα)

 

Paléochora (Vieux-Pays) est un gros village d’environ 2500 habitants permanents situé près de l’extrémité sud-ouest de la Crète. Il vit essentiellement du tourisme et de l'agriculture. Vous verrez, notamment à l'ouest, de nombreuses serres. C’est le chef lieu de la municipalité de Pélékanos dans le département de Chania (La Canée).  Le village est relativement isolé puisqu’il se trouve à 72 km de la Canée, sans aucune ville notable à proximité.

Cet isolement lui a permis d’éviter l’implantation des usines à touristes qui fleurissent sur la côte nord.

 

Paléochora constitue un excellent point de départ pour rayonner dans l’extrême sud-ouest de l’île.

 01 Paléochora vue du fort1

Transports publics:

 04 Paléochora vue du fort 3 le nouveau port

Le port vu du fort

 

Il est desservi par les bus de la KTEL (coopérative de transports publics) depuis Chania (voir liens utiles dans la colonne de droite) et par les bateaux ou les ferries pour Elafonissos, Soughia, Aghia-Rouméli, Loutro et l’île de Gavdos (voir liens utiles).

 05 Paleochora-front mer1

Front de mer et ferry de Soughia et Aghia-Rouméli

Hébergement à Paléochora

L'offre est très abondante, souvent de qualité et à des prix très raisonnables.
Le Routard donne plusieurs adresses mais vous pouvez aussi vous promener en ville et visiter les chambres qui vous semblent sympathiques. Elles ont pratiquement toutes, une cuisine et une salle de bain. Comptez 35 euros pour deux. Je vous donne les coordonnées de Roula,  mobile: 6972504390.

   
Les tavernes sont également très nombreuses et très correctes, je vous recommande notamment la Pizzeria qui se trouve dans une rue perpendiculaire à la rue Kondékaki qui relie le débarcadère des ferrys à la grande plage est de Paléochora, on y mange, à mon goût, les meilleures pizzas de Crète, je ne manque jamais l'occasion de m'y régaler à chacun de mes passages dans ce village.

 

Important : Paléochora est la dernière bourgade "significative" que vous allez traverser. S'il vous manque des choses importantes comme des médicaments ou des articles de toilette, je vous conseille vivement de les acheter à Paléochora.

 


Dans les environs :


Elafonissos :
Ce n'est pas un vrai village, quelques tavernes et chambres à louer, un mini-market...Je vous conseille la taverne "Elafonissi", la seconde en venant de la plage, elle  loue aussi des chambres. Elle fait moins usine à touristes que la première. 

Soughia :

Attention ce n’est pas un vrai village, mais un ensemble de tavernes et de chambres à louer. Il y a aussi deux « souper market ». Pas de problème pour trouver des chambres, arpentez les deux rues du « village » et visitez.

 

Je vous recommande le SANTA IRENE (tél. 28230 51342 ou www.Santa-Irene.gr), hôtel en bord de mer qui propose des studios, neufs, climatisés, très bien équipés pour 25 euros pour une personne, comptez un peu plus en pleine saison (publicité gratuite car nous avons apprécié ce lieu).

 

Nombreuses tavernes. A l’écart du bord de mer, dans la rue perpendiculaire à la mer, dans une cour très agréable vous pourrez dîner chez « Ta Rebétika » (les rébétika sont un genre musical populaire qui s’est imposé en Grèce dans la 1ère partie du XXème siècle), bien entendu la musique d’ambiance du lieu sont des rébétika.

 

Les plages :

 

Deux plages encadrent le village. Ceux qui aiment les lieux plus discrets continueront vers l’ouest ou vers l’est où ils trouveront des criques sableuses.

 

Se promener dans le village:

 

Paléochora est dominé par un fort vénitien où vous irez sans doute contempler le coucher de soleil.

 02 Paléochora vue du fort 2

 

 Village et grande plage de l'ouest vus du fort

03 Paleochora vue fort soir

 

 

 

 

Vous vous promènerez aussi sur le front de mer, vers le wharf des ferries où vous pourrez prendre un ouzaki (petit ouzo) en profitant de la brise du soir.

 

 

 06 Paleochora-vue coté est

 Sur le chemin de Soughia

 

 Randonnées :

 

Voir les liens suivants :

 

Randonnées à la journée:

 

Randonnée en Crète n°8: Gorges d'Aghia Irini - Soughia (sud-ouest)

 

Randonnée en Crète n°9: Paléochora - Soughia par Lissos (sud-ouest)

 

Randonnée en Crète n°33: Paléochora - Elafonissos (sud-ouest)

 

Randonnée en Crète n°10: Gorges de Samaria (sud-ouest)

 

Randonnée sur trois jours ou deux jours depuis Soughia:

 

Randonnée en Crète n°34: E4 ouest - Paléochora - Soughia

 

Randonnée en Crète n°35: Soughia - Omalos par la gorge d'Aghia-Irini

 

Randonnée en Crète n°36: Omalos - Ormos Marmara par la gorge de Samaria

 

Dans ce cas ne pas continuer vers Ormos Marmara, revenir sur Soughia ou Paléochora suivant l'option retenue.

 

  Randonnée sur une semaine (sans voiture):

 

  Randonnée en Crète: Itinéraire 1 - sud-ouest

 

Randonnée en Crète : Itinéraire n°1 - sud-ouest - journées optionnelles

 

 

 

 

 

 

   

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 17:47

Frangokastello se situe sur la côte sud de l'île à environ 12 kilomètres à l'est de Sfakia .

 

Le château de Frangokastello, littéralement « Château-Franc »,  fut construit par les Vénitiens entre 1371 et 1374 afin de sécuriser la plaine côtière située à l’est de Sfakia, alors menacée par les pirates barbaresques. Ils nomment la forteresse St Nikitas, du nom d'une église voisine. Situé dans l’un des rares endroits plats de la région le château est facilement encerclable, son utilité militaire est plus que douteuse, si bien que le bâtiment est parfois laissé sans garnison.

 

Le château n’a jamais porté chance aux patriotes crétois, lors de la première grande insurrection consécutive à la guerre russo-turque de 1768 à 1174 les troupes turques occupèrent Frangokastello   pour lutter contre les sfakiotes dirigés par Daskaloghiannis (voir lien    Histoire de la Crète n°4: La révolte de Daskaloghiannis     ). C’est à Frangokastello que Daskaloghiannis déposa les armes avant d'être écorché vif devant son frère à  Héraklion

 

Pendant la guerre d’indépendance de 1821, le général, Hadzi Michalis Dalianis venu de Grèce pour soulever la Crète, s'y établit avec ses hommes le 17 mai 1828. Après une résistance héroïque, Hadzi Michalis Dalianis fut tué ainsi que 338 de ses hommes. Les autres se rendent aux troupes de Mustafa Pacha, un égyptien au service des Turcs, celui-ci fit détruire en partie la forteresse afin qu'elle ne puisse plus être utilisée par les rebelles.

 

La forteresse fut rénovée lors de la grande insurrection de 1866/1869 pour les besoins militaires de Mustapha Pacha, les crétois tenaient alors l’arrière pays notamment le plateau d’Omalos et les gorges de Samaria. Les Turcs occupaient la côte..

 

Selon la tradition, vers le mois de mai, on peut voir, à l'aube, les ombres des soldats crétois sur les montagnes alentours. Ces ombres trouveraient leur explication par un phénomène météorologique lié à la rosée du matin.

 

Aujourd’hui l’endroit dégage toujours un certain romantisme, la plage est agréable. Quelques petites structures hôtelières et quelques tavernes peuvent accueillir ceux qui ne souhaiteraient pas séjourner à Sfakia. Cependant il n’y a pas de village à proprement parler, ceux-ci (Aghios-Nektarios, Patsianos....) se trouvent, comme souvent en Crète, au pied de la montagne.

 

Randonnées à faire depuis Frangokastello:

 

Randonnée en Crète n°55 : Circuit des gorges d'Imbros et d'Asfendos (sud-ouest)

 

Randonnée en Crète n°38: Gorges d'Asfendou et de Kallikratis

 

Frangokastello peut aussi constituer une étape pour ceix qui poursuivent le E4 vers l'est.

     

 

01 Frango-Kastello

 

 

02 Frango-Kastello

 

 

03 Frango Kastello Kerrou

 

04 Frango-Kastello 

 

06 Frango-Kastello

 Ci-dessus, quelques photos du château;

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, le buste du Général Chadzi Michalis Dalianis

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous quelques photos de la plage  

 

 

 

 

07 Frango Kastello Kerrou

 

 

08 Frango-Kastello

 

 

09 Frango-Kastello

 

 

10 Frango-Kastello 

 

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 10:16

Pour compléter ma rubrique villes et sites en attendant d'autres randonnées et d'autres itinéraires

Sfakia (Σφακια) ou Chora Sfakion (1)

(1) ce qui veut dire pays de Sfakia

Chora Sfakíon se situe sur la côte sud de la Crète et sur le flanc est des Montagnes Blanches (Lefka Ori) à 63 km au sud de Rethimnon. Elle est le chef-lieu de la région montagneuse de Sfakiá et compte seulement 278 habitants au recensement de 2001 et dépend administrativement du nome (département) de Réthimnon.

 

Chora Sfakíon a connu son apogée durant les occupations vénitienne et ottomane de la Crète. Jusqu'au XVIIIe siècle, elle possédait sa propre petite flotte et on raconte qu'une centaine d'églises parsemaient son territoire. Cependant, la commune a beaucoup souffert de la guerre d'indépendance grecque et, plus tard, des bombardements liés à la Deuxième Guerre mondiale

 

Voir le lien sur l’histoire de DaskaloGhiannis , héros de la résistance crétoise à l’oppression turque dont les méfaits égalent en horreur ceux qui furent commis contre le peuple arménien.

 

  Histoire de la Crète n°4: La révolte de Daskaloghiannis

 

Lε village ne vit aujourd’hui que du tourisme, les tavernes et les petits hôtels constituent l’essentiel des constructions. Les amateurs d’authenticité risquent d’être déçus. Ils tenteront leur chance vers Anopoli à une dizaine de km dans la montagne. Les autres profiteront du lieu que je considère comme l’un des plus agréables de la côte sud. C’est le point de passage obligé pour ceux qui parcourent le E4 dans sa partie ouest. C’est aussi le point de départ pour de nombreuses randonnées dans les gorges des environs.

 

Voir lien suivant :

Ouest de la Crète (Montagnes blanches....)

 

 

C’est aussi le lieu de transit des touristes qui arrivent par cars entiers pour se rendre par mer à Aghia-Rouméli pour faire le bas de la gorge de Samaria, en effet Chora-Sfakion possède deux petits ports, qui accueillent des ferries venus d'Aghía Rouméli, de Loutro et de l'île de Gavdos.

 

Quelques vues du village

 

01 Sfakia

 

    

02 Sfakia (6)

 

 

03 Sfakia

 

 

05 Sfakia 

L'arrivée du DaskaloGhiannis qui ramène les touristes de Samaria (Aghia-Rouméli) et de Loutro.

 

06 Aradhena-Anopoli-Sfakia 

 La mignonne petite plage à l'ouest du village.

07 Sfakia 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:52

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

 

Pefki-paques copie

  

A  la veille de Pâques, j’ai jugé utile de vous présenter un de ces lieux où souffle l’esprit afin d’essayer d’élever un peu vos âmes engluées dans le matérialisme ambiant !!!

 

 

Monastère d’ARKADI

 

Situation : Le monastère d’Arkadi se situe à une vingtaine de km au sud-est de Rethimnon et à une cinquantaine de km à l’ouest d’Héraklion.

Pour ceux qui vont où retournent à Héraklion, je conseille d’emprunter la vieille route nationale qui passe par toute une série de petits villages. Vous pouvez la rejoindre à Ano-Viranépiskopi, puis Pérama,....Marathos. Vous atteignez la « New National Road » à Gazi c’est à dire à l’entrée ouest d’Héraklion.

  

Le Monastère : Arkadi est à mon sens le plus beau de tous les monastères crétois, c’est aussi le plus chargé d’histoire. Il mérite donc un détour pour tous ceux qui visitent Réthimnon.

 

Comme toujours je vous donne le lien avec Wikipédia

 

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_d%27Arkadi

 

Un peu d'histoire :

L’évènement qui a fait d’Arkadi l’un des symboles de la résistance grecque face à l’oppression turque, s’est déroulé pendant la grande insurrection crétoise de 1866/69.

 

Le 8 novembre 1866, les forces turques mettent le siège devant le monastère-forteresse d’Arkadi. Dans le monastère se sont réfugiés environ 300 combattants et 600 femmes et enfants.

Après trois jours de siège et une résistance héroïque, la porte du monastère céda sous les coups des canons turcs.  Les combattants n’avaient alors plus de balles et combattaient à l’arme blanche à l’intérieur du monastère. Sur les ordres du supérieur, l’Higoumène Gabriel Marinaki, les Crétois firent sauter les barils de poudre entreposés dans la poudrière, préférant mourir plutôt que de se rendre. Il n’y aura qu’une trentaine de survivants parmi eux, environ 1.500 soldats turcs et égyptiens auraient également péri dans l’attaque.

 

La résistance d’Arkadi provoqua un vaste mouvement de sympathie en Europe du nord et en Amérique, à l’égard de la cause crétoise. Elle inspira à Victor Hugo des lignes éloquentes « où l’agonie se fait triomphe …… ».

 

Voir dans ce blog un article sur la révolte de 1866.

histoire Crète: La grande insurrection 1866-1869  

 

Période recommandée : Toute l’année

 

Baignade : Arkadi étant dans les terres vous ne pourrez pas vous baigner à proximité. Si vous ne prenez pas la vieille route nationale, Bali pourra constituer une halte baignade sur le chemin d’Héraklion. Vers Réthimnon vous n’aurez que l’embarras du choix, la route longeant les plages.

 

Hébergement : Réthimnon et sa périphérie bien entendu, Bali plus artificiel ou si vous continuez vers le plateau du Nidha et le Psiloritis, Anoghia où l’un des villages qui se trouvent sur sa route. Ce qui est certain c’est que vous ne dormirez pas à la belle étoile, sauf si vous en avez vraiment envie.

 

01 moni arkadi1

 Vue de la façade du monastère;

02moni arkadi2 Façade de l'église, au centre du monastère;

04 Arkadi 0809

 

05 Arkadi 0809 

06 moni arkadi3

 07 Arkadi0907 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

08 Arkadi0907 001

 

09 Arkadi0907 006

 

10 Arkadi0907 007 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ci-dessous, l'ossuaire qui se trouve dans un petit bâtiment à l'extérieur de l'enceinte;

 

 

 

 11 moni arkadi-ossuaire

 

12moni arkadi4 

13 Arkadi0907 009 La poudrerie avec une reconstitution de la scène de la mise à feu de la poudre.

14 Arkadi 0809 

15 Arkadi 0809 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:34

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

  
IERAPETRA

 

Situation : Iérapétra (Pierre-Sainte)  se trouve à 36 km au sud-est d’Aghios-Nikolaos et à une centaine de km d’Héraklion, comptez 0H40 de route depuis Aghios-Nikolaos et 1H45 depuis l’Aéroport.

 

La Ville : Iérapétra est la seule agglomération « importante » de la côte sud de l’île. Elle compte environ 15.000 habitants. C’est essentiellement une grosse bourgade agricole entourée de serres qui est loin de posséder le charme d’Aghios-Nikolaos ou de Sitia. La partie touristique se concentre autour de la forteresse vénitienne, actuellement fermée au public, et sur le front de mer qui s’étend à l’est de la forteresse. La ville peut servir d’étape pour ceux qui veulent s’embarquer pour Chrissi. Elle peut aussi donner une autre image de la Crète en montrant que l’île possède une économie en dehors du tourisme.

Pour ceux qui envisagent un séjour plus long, je conseille de choisir la petite station balnéaire de Mirtos (article à venir) à 14 km à l’ouest d’Iérapétra.

 

Voir ci-dessous les randonnées décrites pour cette région.

 Randonnées publièes pour l'Est de la Crète au 22/02/10
cf.- Environs d'Iérapétra.
     - Côte sud-est
Randonnées publiées pour le Centre-Est de la Crète au 21/03/10 
cf. - Sud-esr du massif du Dikti.
      - Entre Aghios-Nikolaos et Iérapétra .


Histoire / économie :

Je vous invite à consulter wikipédia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ierapetra

 

Période recommandée : La saison touristique démarre le 1er avril pour se terminer le 1er novembre, mais le mois de novembre et début décembre offrent encore de belles journées. Pour ma part j’éviterais cependant janvier, février et début mars souvent pluvieux et frais.

 

Baignade : Une plage sans grand charme s’étend de la forteresse à la limite est de la ville, elle est bordée de cafés et de tavernes. A l’ouest et à l’est de la ville s’étendent également des plages peu fréquentées mais elles aussi sans grâce. Si vous avez le temps poussez jusqu’à Mirtos à l’ouest ou à l’est en direction de Koutsouras et Makrighialos où vous croiserez des criques sableuses très propices à la baignade.

 

Hébergement : Vous n’aurez que l’embarras du choix depuis les petites pensions derrière le front de mer (odos stratigou Samouli) jusqu’à quelques usines à touristes. Les tavernes du bord de mer se ressemblent toutes, donc choisissez à l’instinct. Le Routard donne quelques adresses. Vous pouvez aussi choisir Mirtos à l’ouest ou Koutsouras, Makrighialos ou Analipsi vers l’est.

01 Photos- Richard milatos ierapietra 011
02 Ierapetra (8)

ci-dessus la plage en centre ville.





Front de mer devant la rue du Général Samoulis




La ville vue du fort,
03 0062 Ierapietra
04 Chrissi 002Le fort vénitien;
05 fort ierapietra
06 fort ierapietraLe vieux port;
07 fort ierapietra - port
08 - Ierapietra - fort
09 ierapietraLa vieille ville;
10 Ierapetra
11 Photos- Richard milatos ierapietra 008Ville vue de la mer, au loin le massif du Thripti.12 Chrissi Maguy 0908 045

 
Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 17:31

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 

  Crète - carte - liens avec les randonnées

 

ITANOS (nord-est de la Crète)

 

Situation : Itanos se situe à une trentaine de km de Sitia en direction du nord-est et à quelques km du cap Sidhéro qui marque la pointe nord-est de l’île.

 

Le site : Autant le site de Vaï, avec sa palmeraie poussiéreuse, ses alignements de parasols et ses scooter des mers, me semble « bidochon » à souhait, autant le site d’Itanos m’attire. Les vestiges antiques sont pourtant modestes, mais les plages sont agréables et l’absence de toutes implantations touristiques confère à l’endroit un charme certain. L’entrée du site est libre, n’hésitez donc pas à y flâner notamment en fin d’après-midi à l’heure où la côte, moins écrasée de soleil, prend des teintes plus tranchées.

En vous rendant à Itanos, faites un stop au monastère de Toplou qui dégage lui aussi un charme désuet. On peut y visiter un petit musée qui témoigne de l’activité de résistance des moines contre l’oppression turque et l’occupation allemande et les vestiges d’un antique moulin à huile.

 

Histoire : L’acropole comporte une basilique qui montre que le site à été occupé au moins jusqu’au début de la période byzantine. Il semble qu’Itanos contrôlait, dans l’antiquité, toute la côte est, du cap Sidhéro au nord à Goudouras au sud

 

Période recommandée : Dès que l’on peut se baigner c’est à dire début mai jusqu’en novembre.

 

Baignade : Il y a trois plages à proximité du site, celle du sud est ombragée mais pas toujours très propre. Pour atteindre la grande plage située au nord il faut emprunter un sentier qui part sur la gauche après le parking. Cette plage est peu ombragée, prévoir votre parasol si vous comptez y pique-niquer. La plage centrale, près du parking, est minuscule mais on peut y mettre un bateau à l’eau.

 

Hébergement : Je vous conseille Sitia ou Palékastro où l’offre est abondante tant en ce qui concerne les chambres que les tavernes.


01 Itanosvue du site depuis le début du sentier au nord du parking;
02 Itanossite, ci-dessous ruines de la basilique;
03 ItanosCi-dessous, plage située au sud des ruines;
04 Itanos
05 Itanosvue vers le sud en direction de Vaï;06 Itanos
09 ItanosPlage nord d'Itanos.
10 Itanosvue depuis le nord en direction du sud.
11 Itanos


 
Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 19:43

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

 Crète - carte - liens avec les randonnées

  

SITIA

 

Situation : Sitia se trouve à 75 km à l’est d’Aghios-Nikolaos et à 135 km d’Héraklion comptez 1H15 à 1H30 de route depuis Aghios-Nikolaos et 2H15/2H30 depuis l’Aéroport.

 

La Ville : La ville qui compte environ 14.000 habitants permanents, est à la fois une grosse bourgade agricole, un centre administratif et un centre commercial pour l’extrême est de l’île. Beaucoup moins touristique qu’Aghios-Nikolaos, Sitia ne manque pourtant pas de charme avec son petit port et ses rues en pente qui montent vers la forteresse vénitienne qui domine la cité. Dépourvue de grands complexes touristiques, elle garde une certaine authenticité propre à retenir pour quelques jours le visiteur qui s’intéresse au pays. Le soir, allez prendre en verre ou allez diner dans les kafénia, les bars ou les tavernes qui se trouvent sur le côté nord-ouest du port, c’est à dire sous la forteresse, l’une d’entre elle est tenue par une française mariée à un crétois. Ces établissements sont surtout fréquentés par les crétois et chacun d’eux à une clientèle très typée, jeunes étudiants branchés en vacances dans la famille, vieux crétois joueurs de tavli etc.

Sitia peut servir de base pour rayonner dans l’extrême est du pays (Itanos, Palékastro, Zakros, Ksérokambos.... et même sur le massif du Thripti et du Orno).

Voir ci-dessous les randonnées décrites pour cette région.

 Randonnées publièes pour l'Est de la Crète au 22/02/10


Histoire :
Comme toujours je vous invite à vous reporter à vos guides habituels et au lien avec Wikipédia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sit%C3%ADa

 

Période recommandée : La saison touristique démarre le 1er avril pour se terminer le 1er novembre, mais le mois de novembre et début décembre offrent encore de belles journées. Pour ma part j’éviterais cependant janvier, février et début mars souvent pluvieux et frais.

 

Baignade : Une très grande plage part du port et s’étend sur plusieurs kilomètres vers l’est. Elle n’est pas protégée des vents du nord et la mer peut donc être agitée. Dans ce cas faites un peu de route et allez vers Itanos ou Palékastro où les plages qui sont plus abritées.

 

Hébergement : Vous n’aurez que l’embarras du choix depuis les petites pensions sympas et quelques établissements plus haut de gamme dont l’ancien club Marmara. Le Routard donne quelques adresses. En sortant de la ville vers l’est, on trouve des hébergements agréables et calmes, il suffit de traverser la route pour descendre sur la plage.

 01 Sitia

 Le port, entouré de tavernes, bars .....pour tous les goûts

02 Sitia 0709 
03 Sitia









Vue sur la partie ouest du port avec en haut la forteresse;






04 Ettori-est-Zakros-Itanos-Siteia-0607 019
05 Sitia


Les ruelles de la vieille ville qui montent vers la forteresse.


La salle des rapports du 8ème régiment d'infanterie de marine nous rappelle que la ville a été occupée par les français entre 1897 et 1921 (?) à l'occasion du premier mandat international de l'histoire.

Crète: Les dernières années de l'occupation turque :1870-1898.


06 0553 sitia
07 Ettori-est-Zakros-Itanos-Siteia-0607 018La digue du port et au loin la plage est;
08 0559 sitia
09 0555 richard sitia
10 Sitia 0709
11 Sitia 0709La forteresse vénitienne qui sert de théâtre de plein air aujourd'hui.
12 Sitia 0709
13 SitiaSur une terrasse d'hôtel, le long de la plage en direction de l'est.

14 sitia-richard vue hotel petras beach

 
Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 12:00

ATTENTION, ACHTUNG, ΠΡΟΣΟΧΗ !!!!!!!

Pour trouver une randonnée ou un site dans ce blog, cliquez sur le lien suivant et laissez-vous guider :

Crète - carte - liens avec les randonnées  


********** 
 
AGHIOS-NIKOLAOS

 

Situation : Aghios-Nikolaos se situe au fond du golfe de Mirambello sur la côte nord-est de la Crète, à 61 km d’Héraklion par la nouvelle route nationale. Il vous faudra donc moins d’une heure pour y arriver depuis le port ou l’aéroport.

Sa situation géographique protégée au fond du golfe lui permet d’être beaucoup moins sensible que les autres villes du nord aux vents dominants. Ses plages et celles des environs sont protégées des vagues.

 http://maps.google.fr/maps?ll=35.151128,25.031869&z=8&t=h&hl=fr

La Ville : Aghios-Nikolaos est la préfecture du département du Lassithi (est de la Crète). La commune compte environ 19.000 habitants dont 12.000 à 13.000 pour la ville elle-même. Son statut de préfecture lui permet d’offrir tous les services administratifs utiles comme un hôpital général et les commerces nécessaires à la vie quotidienne. Même si Aghios-Nikolaos peut-être considéré comme une sorte de Saint-Tropez crétois, la ville possède une vie propre en dehors des touristes. L’urbanisme touristique s’intègre bien dans la cité, les hôtels de luxe côtoient de nombreuses structures familiales plus modestes sans jamais former de ghettos à touristes. La présence d’une forte population résidente maintient les prix dans les limites du pouvoir d’achat local. La ville est extrêmement animée la nuit  notamment autour du lac (Limni), de la Kitroplatia et de la marina.

 

Histoire : Comme toujours je vous invite à vous reporter à vos guides habituels.

 

Période recommandée : La saison touristique démarre le 1er avril pour se terminer le 1er novembre, mais le mois de novembre et début décembre offrent encore de belles journées où l’on peut encore se baigner. Le statut préfectoral de la ville fait que l’on y trouve toujours de quoi s’y loger et s’y restaurer. Pour ma part j’éviterais cependant janvier, février et début mars souvent pluvieux et frais.

 

Baignade : plusieurs plages en pleine ville et nombreuses possibilités aussi bien vers Elounda au nord-ouest que vers Amoudara et Istro à l’est.

 

Hébergement : Vous n’aurez que l’embarras du choix depuis les petites pensions sympas jusqu’aux hôtels de luxe. Le Routard donne quelques adresses. Pour ma part et pour les personnes qui ne recherchent pas l’hôtel de luxe je privilégierais les hôtels ou pensions qui se situent entre le port et la Kitroplatia (voir plan du Routard ou du Petit Futé)  qui ont l’avantage d’être au calme et prêts des deux pôles les plus animés de la ville. De toute façon la localité n’est pas très étendue et vous n’aurez pas besoin de reprendre votre voiture pour vous déplacer le soir, d’autant que le stationnement n’est pas aisé en centre ville.

 

  01 aghios nikolaos vieux port 7

 Le célèbre "Limni" d'Aghios-Nikolaos, petit lac relié à la mer par un chenal autour duquel se pressent une foule de tavernes à touristes.

02 aghios nikolaos vieux port 2Le port, avec les vedettes qui font le tour de spinalongua et le début du quai des ferries.
03 aghios nikolaos port 4Le Limni, le soir, avec les tavernes éclairées,
04 Aghios Nikolaos Limni 0908 017
05 Aghios Cathédrale
06 Ag. Nikolaos richard-kerrou cathédraleLa place Elefthérios Vénizélos, homme politique grec de première importance, plusieurs fois premier ministre, qui était d'origine crétoise. La cathédrale donne sur cette place. Les banques, la préfecture sont à proximité.



Ci dessous, le marché d'Aghios qui se tient le mercredi matin entre le Limni et l'hôpital. Ce marché est très fréquenté par les touristes notamment pour ses marchands de vêtements à prix super discount....shorts, tee-shirts, sandales....toute la garde-robe du parfait touriste à prix écrasés......

07 Marché d'Aghios Nikolaos 0809
10 Marché d'Aghios Nikolaos 0809Concert sur la plage d'Ammos....la municipalité organise de nombreux spectacles pendant toute la saison, s'y ajoute les innombrables fêtes des villages et paroisses environnantes....
15 Kritiki vradia Fabienne

Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 13:30
Attention!!!!! pour trouver une randonnée cliquez sur le lien ci-dessous:

Crète - carte - liens avec les randonnées  


                              
               Lendas et Ormos Drakoula
                                             


Lien avec Google maps
 

http://maps.google.fr/maps?ll=35.151128,25.031869&z=8&t=h&hl=fr

Situation : Lendas se situe sur la côte de la mer de Libye, à l’ouest des Monts Astéroussias qui séparent la plaine de la Messara de la mer. Pour s’y rendre en venant d’Héraklion, prendre la sortie Mirès sur la Néa Ethniki Odos (Nouvelle route nationale) qui contourne Héraklion par le sud. A Aghia-Déka prendre à l’est en direction d’Ano-Viannos et Vaghonia. A Vaghonia prendre en direction de Miamou et Lendas.
C’est une destination très agréable pour une balade de la journée, par contre, seuls les amoureux du calme en feront un point de chute pour plusieurs jours. Le Routard donne une population de 80 habitants, ce qui me semble optimiste.


Le village :
Lendas est une minuscule station balnéaire que l’on atteint par une très belle route de montagne qui franchit les monts Astéroussias. Quelques tavernes, quelques petits hôtels, quelques ruines , mais de très belles plages, notamment celle d’Ormos Drakoula, pour amateurs de naturisme.
 

Histoire : Comme toujours je vous invite à vous reporter à vos guides habituels. Lendas était un centre religieux important dans l’antiquité, sous le nom de Lévinas. Les modestes ruines que l’on observe aujourd’hui sont celles d’un temple qui était dédié à Asklépios, dieu médecin

 

Période recommandée : Pour ma part, j’éviterais la période 15 juillet/30 août qui peut être très chaude, les températures supérieures à 34°C y sont fréquentes, elles peuvent parfois dépasser les 40°C, mais pour ceux qui n’ont pas le choix, il n’y a pas de contre-indication majeure.

 

Baignade : Plage du village ou celle d’Ormos Drakoula et d'autres

 

Hébergement : Compte tenu de la taille du village, les possibilités d’hébergement sont relativement limitées, donc prudence en haute saison, c’est à dire juillet-août. En cas de difficultés rabattez-vous sur Matala à 40 km environ.

 

Ormos Drakoula.

 

Ormos Drakoula (la baie du petit dragon) est une belle plage située au débouché d’une gorge proche de Lendas.

 

Pour s’y rendre depuis Lendas :

 

Durée du trajet :

A pied 1H30 environ (aller)

En voiture et à pied : 10 minutes de voiture et 20/25 minutes de marche.

 

Trajet :

Prendre la piste qui part en direction du port de Lendas situé à 3 km environ du hameau, vers l’est. Selon votre humeur, laisser votre véhicule au parking du port ou continuez en voiture la piste qui monte sur la gauche juste avant d’arriver au port. A moins d’un km du port vous trouvez un « parking sauvage » avec, en général, quelques voitures, le sentier permettant de descendre dans la gorge part de cet endroit. Attention le départ du sentier est peu visible s’il n’y a pas de véhicules stationnés !!!!

Le début du sentier est assez mauvais, il est donc préférable d’avoir une bonne paire de chaussures de jogging. Une fois le fond de la gorge atteint, le parcours ne présente plus aucune difficulté. Descendez la gorge en direction de la mer.

 

La plage :

La plage est très vaste, mais pratiquement sans ombre. Il convient donc de prévoir un parasol ou de revenir un peu sur ses pas pour profiter de l’ombre de la gorge.


Les vues.....
                   La traversée des monts Astéroussias

01 Lendas Irmi
L'arrivée sur Lendas ........
02 Lendas Irmi
05 Lendas IrmiLe hameau de Lendas
06 Lendas-Ormos Drakoulas
08 Lendas-Ormos Drakoulas
11 Lendas-Ormos DrakoulasSur la piste en direction du port....
14 Lendas Irmi
15 Lendas-Ormos Drakoulas
17 2 Lendas Irmi
Le port, tout neuf, de Lendas.






18 Lendas Irmi







Le début du sentier...............................................
19 Lendas Irmi



 







Dans la gorge......



21 Lendas-Ormos Drakoulas
25 Lendas-Ormos Drakoulas














La plage.......
26 Lendas-Ormos Drakoulas
30Lendas-Ormos Drakoulas
29 Lendas-Ormos DrakoulasSur le retour, un beau troupeau de moutons.....

36 Lendas Irmi











Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:34

MATALA

 

Situation : Matala se trouve à l’extrémité ouest de la Messara, sur la côte sud de la Crète, à 70 km environ d’Héraklion. Pour vous y rendre depuis la capitale de l’île, prendre la sortie ouest du « périf » (New National Road) d’Héraklion en direction d’Aghia-Varvara et de Mirès (Μοίρες) après Mirès prendre en direction de Pitsidia et Matala. Comptez 1H15 à 1H30 pour arriver à destination.

Ci-dessous, lien avec Google maps: 
http://maps.google.fr/maps?ll=35.151128,25.031869&z=8&t=h&hl=fr

Le village : Matala n’est pas un vrai village, il est pratiquement inhabité l’hiver. Le Routard indique une population de 130 habitants. C’est uniquement une station balnéaire avec une plage gâchée par des alignements de parasols et un vaste parking. Je considère néanmoins que c’est le point de chute le plus agréable pour rayonner dans la Messara, l’Ouest des monts Astérousias et le sud du Psiloritis Le village ne manque pas de charme le soir avec ses tavernes qui font face à la falaise, creusée de cavités ayant servies de tombes à l’époque romaine, qui est éclairée avec goût. Il reste très animé la nuit mais avec moins de monde que dans la journée.

 

Histoire : Comme toujours je vous invite à vous reporter à vos guides habituels. Matala était le port de Festos (Φαιστος). Le site est surtout célèbre pour sa falaise creusée de tombes datant de l’époque romaine et des débuts du christianisme.

 

Pour une fois Wikipédia est avare de renseignements mais je vous donne cependant le lien

 

http://www.fr.wikipedia.org/wiki/Matala

 

  Période recommandée : Pour ma part, j’éviterais la période 15 juillet/30 août qui peut être très chaude, mais pour ceux qui n’ont pas le choix, il n’y a pas de contre-indication majeure.

 

Baignade : Matala, Kalamaki, Kokkinos-Pirghos, mais aussi des plages plus intimes comme  celle qui se trouve au débouché de la gorge d’Aghio-Farango.

 Randonnée en Crète n°17: Moni Odighitrias - Plage d'Aghio Farangou (centre-sud) 


Hébergement :
Matala offre de très nombreux hébergements dans de petites structures familiales. Sauf en plein mois d’Août, il est toujours possible de négocier les prix, donc faites jouer la concurrence. Les hébergements les plus calmes se trouvent un peu avant l’entrée du village.

Ceux qui veulent plus d’authenticité pourront choisir Pitsidia à 4 km au nord.

 

01 Maguy soirée folk et divers 0606 017
02 Matala-gorges-moni odigitrias 0606 002
03 Matala Irmi
 
04 Matala

  
06 Maguy soirée folk et divers 0606 021
07Matala-gorges-moni odigitrias 0606 009

08 Matala Irmirue principale du village

09 Matala Irmi


10 Matala













Repost 0
Published by Richard LAMBERT - dans villes et sites
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche