Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 20:18

PLATI – ONTO AFENDIS (LASSITHI)

 

Cette randonnée vous permettra de découvrir le sud-ouest du massif du Lassithi

 

Départ/Arrivée : Village de Plati

Point haut sommet du Onto Afendis

                         

 

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 

La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.

 

Dénivelés : moyens

Départ : 860 mètres au village de Plati

Point haut du sentier : 1578 mètres sommet du Onto Afendis

Soit un dénivelé positif et négatif de 718 mètres.

 

Durée : moyenne

5H00 environ (compte non tenu de la pause au sommet)

Ascension : 2H45

Descente : 2H15

 

Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos.

 

Types de voies empruntées : Piste de terre

 

Balisage : Aucun, mais une fois que vous êtes sur la piste il suffit de la continuer jusqu’au sommet où se trouve une chapelle et une antenne. En cas de doute demander votre chemin aux villageois de Plati.

 

Température/chaleur : Pas d’ombre sur le parcours, mais l’altitude modère la température.

 

Eau/ravitaillement en cours de route: Aucun ravitaillement possible en cours de route, prévoir suffisamment d’eau et quelques biscuits ou fruits secs.

 

Vertige : Aucun passage à risques.

 

Fréquentation du sentier : Vous pouvez croisez un ou deux bergers sur la première partie du trajet.

 

Difficultés : (à mon avis)

Pas de difficultés particulières en dehors du dénivelé et de la chaleur pour les personnes qui y sont sensibles.

Des chaussures de jogging feront l’affaire.

Peut se faire seul sans problème.

 

Flore/végétation : La fin du parcours est assez aride avec quelques épineux. Au début de la piste on trouve des chênes verts et des arbres fruitiers.

 


















quelques-unes des modestes fleurs qui s'accrochent aux pentes caillouteuses du Onto-Afendis.

Faune:
rapaces

 

Période recommandée : Peut se faire toute l’année sauf aux jours les plus chauds de l’été.

 

Baignade : Pas de baignade sur le Lassithi. Pour vous baigner il faudra redescendre vers Malia.

 

Hébergement : Nombreuses chambres notamment à Tzermiado ou à Magoulas. Restauration chez Christine et Vassili au restaurant « To Chronio » à Tzermiado. Si vous faites la balade le matin vous pouvez déjeuner vers 14H00 ou 14H30 sans problème.

 

Le trajet :

 

Laissez votre voiture au village de Plati. La piste se trouve au sud de la route principale approximativement au centre du village. Vous pourrez vous garer sur une sorte de parking avec une chapelle miniature comme on en voit sur toutes les routes. Vous prenez alors en direction de la montagne. En cas de doute, demandez votre route aux habitants.

 


La piste s'élève rapidement au dessus du village de Plati au milieu d'une végatation encore importante.


Vous avez de jolies vues sur le plateau du Lassithi.


Plus haut dans les vallée, vous aurez peut-être l'occasion de croiser des bergers rassemblant leur troupeau.

 Plus haut encore, le paysage devient plus minéral, nous croisons un
véhicule parfaitement écologique, bien que responsable de quelques émissions de gaz à effet de serre.


La chapelle sommitale apparait enfin clairement.













Du sommet vous contemplez le chemin parcouru.







Le plateau montre ses pistes qui se coupent à angles droits.



Repost 0
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 19:56
 mise à jour du 30/08/2012
 
 
Voici une petite balade, très facile, qui vous permettra de découvrir le flanc est du massif du Dikti et le pittoresque village de Kalamafka. Vous emprunterez une des route de basse montagne les plus belles de Crète L'itinéraire proposé forme une boucle. Après avoir récupéré votre voiture vous pourrez descendre sur la côte sud et vous baigner à Myrtos.
 
       
Départ et Arrivée : Intersection du E4 avec la route Istro-Malès, à 1,5 km environ après Prina.
    
Boucle Prina-Kalamafka blog

Facteurs influant sur la difficulté de la balade :

 
La pénibilité d’une marche dépendant pour l’essentiel du marcheur lui-même, il m’a semblé utile de détailler les différents points pouvant agir sur ce sentiment de difficulté, afin que mes sympathiques lecteurs puissent se forger leur opinion compte tenu de leurs aptitudes.
 
Dénivelé : Départ/arrivée : 420 mètres
                   Point haut : 700 mètres
                    Positif / négatif cumulé : 290 mètres.
      
Distance :   total boucle : 13 km
 Début de la piste Prina - Kalamafka par la piste : 8,7 km
 Kalamafka-retour au début de la piste par la route : 4,3 km.
 
 Durée :  3H00 environ.
               Début de la piste au plateau par le E4 : 3,7 km – 0H50
               Plateau à Kalamafka centre par la piste : 5 km – 1H10
               Kalamafka – retour au début de la piste : 4,3 km – 1H00
 
Temps donnés pour un marcheur moyen, prenant le temps de regarder le paysage et de faire des photos, mais hors pauses
 
Types de voies empruntées : (en temps de marche) pistes de terre en bon état : 70% ; route bitumée : 30%.
 
Balisage : quasi-inexistant, mais le trajet empruntant des pistes vous ne devriez pas rencontrer de difficulté si vous suivez mes indiacations
 
Température/chaleur : Peu d’ombre sur le chemin sauf avant Kalamafka, mais l’effort à fournir étant faible vous devriez pouvoir tenter cette balade toute l’année.
 
Eau/Ravitaillement en cours de route : Le village de Kalamafka compte plusieurs tavernes ou vous pourrez vous restaurer pour un prix très raisonnable.
La taverne Panorama qui se trouve sur la route de Prina, vers la sortie nord du village, porte bien son nom. Les prix sont très raisonnables et la patronne est sympathique.
 
Vertige : aucun risque.
 
Fréquentation du sentier : Pas de touristes mais des agriculteurs sur le plateau, peut-être serez-vous invités à prendre un petit raki si vous passez au moment de  la pause casse-croûte? La balade peut se faire seul sans aucun problème.
 
Difficulté : (à mon avis) aucune.
 

Hébergement, conseils pratiques :

 
Période recommandée : Le début de la saison est sans doute la période la plus agréable car la campagne est très fleurie dans cette région, mais aucun problème pour la faire à d’autres moments.
 
Equipement : Une paire de jogging suffit amplement, une gourde d’eau et comme toujours chapeau et crème solaire.
 
Hébergement/restauration : Le problème de l’hébergement ne se pose pas sur cette balade qui conviendra à tous ceux qui sont hébergés entre Aghios-Nikolaos et Iérapètra.
 
Flore/végétation : Zone particulièrement fleurie, pour le reste végétation de basse montagne crétoise (Oliviers, vignes et fruitiers).
 
Baignade : Le plus agréable est sans doute de descendre sur Myrtos qui offre des plages très agréables, ceux qui auront commencé la balade d’assez bonne heure pourront y déjeuner dans l’une des nombreuses tavernes en bord de mer.
 

Le trajet :  

        

 
La balade emprunte une partie du chemin de grande randonnée E4 qui traverse toute l'île. La piste débute dans un grand virage à 1,5 km environ du village de Prina. Un panneau ( losange jaune) du E4 est visible depuis la route. Laissez votre voiture un peu avant ou après le virage, il est possible de se garer sur les bas-côtés en toute sécurité.
01 Prina-Kalafmata 09 
Immédiatement après le début de la piste vous apercevez une chapelle sur votre gauche.
 
La piste monte en pente assez douce. Au printemps, une multitude de fleurs sauvages jettent des tâches de couleur dans ce paysage champêtre.
 
Après 45 mn de marche, le chemin longe un mur derrière lequel est plantée une vigne.
Prenez la piste de gauche, immédiatement après le mur, vous remarquerez un nouveau panneau du E4.
06 b Prina-Kalafmata 09  Vous débouchez alors sur un plateau planté de vignes et d'arbres fruitiers. vous quittez alors le E4 en prenant la piste de gauche après la première parcelle de vigne du plateau. Un bel arbre se situe au carrefour. Vous prenez ensuite à droite et contournez le plateau par le sud. 
 
Dans le cas où vous poursuivriez votre route par le E4, c'est à dire en allant tout droit, vous parviendriez à la forêt de Sélakano (voir balade dans ce blog).
 
Environ 800 mètres après l’embranchement avec le E4 vous quittez le plateau et parvenez à un nouvel embranchement de pistes, vous prenez celle de droite qui monte d'abord légèrement puis descend ensuite fortement vers le village de Kalamafka en se dirigeant vers le fond d’une ravine assez évasée. La piste passe entre des plantations d'arbres fruitiers.
 12 Prina-Kalafmata 09 - Copie
 
 
Arrivé au niveau du ruisseau, vous le longez pendant quelques centaines de mètres. Vous arrivez ensuite à un petit pont de pierre (7,7 km depuis le début de cette petite randonnée) qui enjambe le  ruisseau, passez le pont et continuez par la route qui descend vers le village de Kalamafka qui se trouve à 1 km.
 
A la jonction avec la route qui va vers Mallès, prenez à gauche. Au carrefour suivant prenez encore à gauche.
14 Prina-Kalamafka 0511
 
 
 
Le village est dominé par un énorme rocher, haut de 40 mètres, qui abrite dans son sommet une minuscule chapelle troglodyte que l'on peut atteindre par un escalier.  Du sommet, belle vue sur le village d'un côté et de l'autre vue sur Iérapétra et la mer de Libye.
 
Depuis Kalamafka, il vous faudra environ une heure pour rejoindre votre véhicule en suivant la route bitumée en direction de Prina et Kalo-Chorio. Vous pouvez toujours tenter de faire du stop si la marche sur route ne vous passionne pas, mais la circulation en direction de Prina est plutôt réduite. A environ 1,7 km du village, un point de vue aménagé, sur la droite de la route, mérite le détour (moins de 100 mètres).
 
20 Prina-Kalamafka 0511
    
 
Pour visualiser le diaporama, cliquez ci-contre :
 
 
 
Repost 0
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 11:21

Voici une très agréable balade que je n'ai trouvée dans aucun guide.
(voir aussi la balade 83 , par les sentiers de la forêt de Sélakano)
Comment atteindre la forêt:

Depuis Aghios Nikolaos, prendre la route de montagne qui  vous offrira de magnifiques vues sur l'est de l'île et la région d'Iérapètra. A Istro, sur la route de Sitia, tournez à droite vers Kalo Chorio et continuez dans la montagne en direction de Meseleri. Avant ce village prendre à droite, traverser Prina, Kalafmata, Anatoli, Malès, avant d'entrée dans le petit village de Christos prendre, sur la droite, une petite route qui monte fortement et se transforme en piste, une pancarte peu visible indique Sélakano. La route, mi-piste, mi-route bitumée, n'est pas en très bon état mais elle peut être empruntée par n'importe quelle automobile.

Depuis Iérapètra, prendre en direction de Mirtos, vers l'ouest, puis tourner sur la droite en direction d'Anatoli.
 
Point de départ et d'arrivée: Pancarte se trouvant à l'entrée de la forêt, la balade vous fait faire le tour de la forêt.

Dénivelé : 350 mètres

Difficultés : Aucune pour peu que l'on ait un minimum de sens de l'orientation.

Durée : comptez 3H00 environ.


Laisser votre véhicule près de la pancarte qui marque l'entrée de la forêt. Une piste sur la droite conduit au hameau de Selakano. Vous prendrez la piste qui contourne le village sur la gauche, c'est à dire en direction du sud.



Au premier embranchement notable, poursuivre sur la piste de droite, l'autre chemin vous mènerait à une bergerie qui forme un cul-de-sac.



Vous longez une ravine qui vous offre de belles vues.







Si vous faites  la balade au printemps ou en début d'été vous verrez d'innombrables ruches et croiserez sans doute des  apiculteurs crétois en plein travail.



Après une heure trente de marche environ, vous atteignez un croisement, une pancarte en allemand vous indique l'existence d'une source à 300 mètres sur la droite, si vous avez le temps rendez-vous y, l'endroit est frais et se prête à une pause agréable. Autrement continuez la piste principale maintenant en direction du nord, n'oubliez pas que vous faites une boucle.



Peu après le carrefour de la source, vous rejoignez le E4, une marque bien visible sur un pin, à gauche de la piste, vous indique la portion du E4 qui vous conduit, plein ouest au plateau de Limnakaro puis au Lassithi en passant par un col à 1850 m, c'est à dire à 300 mètres ( en dénivelé) du sommet du Dikti. Compter 8H00 entre Selakano et le plateau du Lassithi, le chemin est assez bien balisé. Il est possible d'atteindre le sommet du Dikti en passant par ce chemin, mais entre le col et le sommet le sentier est très difficile à suivre.

Pour aujourd'hui nous continuerons sur la piste en nous orientant nord-est.  Dans ce sens le E4 passe par le lieu-dit Mathokotsana (quelques maisons) puis permet de rejoindre  Prina et Méséléri. Nous bifurquerons avant.



Vous traverserez une zone dévastée par un incendie mais où la vue s'étend jusqu'à la mer de Lybie sur la côte sud de l'île.


Après avoir dépassé la zone dévastée, vous continuerez dans la forêt, vous apercevrez une piste plongeant assez brusquement sur la droite en s'enfonçant sous les pins, qui vous conduira  lusqu'au hameau de Selakano, une vingtaine de maisons réparties dans la nature. La piste principale continue plein est. une fois sur la piste qui descend prendre à gauche au premier croisement important, puis encore à gauche et enfin à droite.



Vous entrez dans le hameau, à proximité d'une petite église, vous pourrez vous rafraîchir et casser la croûte au kafénio du lieu qui est tenu par une yiayia crétoise.



Le vin de la maison est réservé aux amateurs avertis.....préferez la bière!!!!!

Repost 0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 11:19

Cette randonnée assez longue vous entraînera sur les pentes nord du mont Séléna (1488 mètres) qui borde le plateau du Lassithi vers la mer de Crète (Kritikos Pélagos)

Point de départ: Le point de départ de cette balade se situe à la sortie du village de Vrachassi en direction de l'est, c'est à dire vers le village de Latsidia et la petite ville de Néapoli, proche d'Aghios Nikolaos. En venant d'Iraklio, prendre la départementale qui va vers Vrachassi, immédiatement après le monastère d'Aghios Giorgos Sélinari.

A quelques centaines de mètres du village, sur la droite de la route bitumée, près d'un grand pylône électrique part une piste qui passe au dessus du tunnel de Vrachassi du même nom sur la "néa ethniki odos". Faites vous déposer au début de cette piste ou laissez-y votre voiture si vous disposez de deux véhicules.

Point d'arrivée: Village de Krassi entre Malia et le plateau du Lassithi, une variante de cette randonnée peut vous amener à Tzermiado sur le plateau. Dans les deux cas des transports en commun peuvent vous ramener sur Malia, Chernossissos, Iraklio ou Aghios Nikolaos.

Dénivelé: positif : 800 mètres , négatif : 400 mètres

Durée : 6 heures environ.

 

Depuis la piste, en bon état, vous aurez de belles sur le village de Vrachassi.


Après 15 minutes environ vous apercevrez une pancarte, comme toujours, placée à un endroit "fort utile". Elle vous indique la direction d'Aghiou Giorgou Vrachassiotis , St Georges le Vrachassiote.











Après une petite heure de marche vous arrivez à cette charmante vieille église.
Si vous le souhaitez vous pouvez sans problème vous faire déposer à l'église car la piste est en bon état. Cependant le paysage est beau et faire le trajet à pied est agréable.


 
Attention, le chemin que vous devez suivre, ne passe pas par l'église, si vous voulez voir celle-ci de plus près, il vous faudra, ensuite, revenir sur vos pas et prendre la mauvaise piste qui monte sur la gauche.
 

Eglise St Georges Vrachassiotis



La piste qui se dirige vers la forêt d'Azilakos, située à 10km, est en assez mauvais état. Elle monte fortement. Vous atteindrez rapidement une bergerie que vous laissez sur votre gauche.

Vous parvenez ensuite à une sorte de col d'où vous apercevez la côte nord vers la ville de Malia (bidochon's beach) très " fréquentée" par une clientèle anglaise "assez peu fréquentable".



Vous atteignez un embrachement, la piste principale semble poursuivre vers le nord-est, vous prenez la piste la plus étroite qui continue en direction de l'ouest. Vous discernez au loin, à droite de la piste, la fôrêt d'Alikaros. Dorénavant vous allez cheminer à peu près à la même altitude 800 à 900 m environ pendant plusieurs km.
Ici, O Kyrios Maurice se demande s'il ne va pas se reconvertir en berger crétois (Kritikos voskos)????


Après 2H00 à 2H30 de marche depuis l'église vous arrivez à un embranchement, la piste de droite conduit à la forêt, vous poursuivrez votre chemin tout droit. C'est une zone d'élevage. Vous croiserez de nombreux troupeaux de chèvres notamment.


























La piste se termine, une pancarte indique Krassi par une ravine à gauche de la piste, à quelques dizaines de mètres une autre pancarte indique la direction du Karfi et de Krassi (en grec le "s" même suivi d'une voyelle se prononce "sse"). Vous empruntez alors un sentier étroit qui monte de façon abrupte jusqu'à 1.100 mètres environ. Vous suivez d'abord des pancartes indiquant le Karfi puis des marques rouges. Le chemin devient difficile à suivre. Après une forte montée, il s'oriente nord-est et descend brutalement. Vous passez devant quelques murs en ruines et aboutissez au pied d'un éboulis. Vous pénétrez dans un petit bois et vous apercevez une petite bergerie. derrière celle-ci dèbute une piste qui vous mènera au village de Krassi



Ci-dessus, forêt où vous êtes passés et la piste qui redescend vers le pittoresque village de Krassi où vous trouverez plusieurs restaurants agréables. S'il fait beau (fréquent),  mangez sous les platanes plus que séculaires qui se trouvent près de la vieille fontaine du village. Un peu plus loin, en descendant, le restaurant Karès vous accueillera aussi de façon sympathique, la patronne parle le français.


Platane plus que séculaire, derrière les anciennes fontaines toujours en service....
Repost 0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 11:14

Gaïdouronisi ou Chrissi est une petite île, 5km sur 1km, qui se situe dans la mer de Lybie, à 8 milles nautiques, au large d'Iérapétra.
Les touristes bidochons, qui s'y rendent en nombre, ne vous gêneront pas car 90% d'entre eux vont à Golden Beach !!!!! à 10mn du débarcadère du bateau et restent plantés là jusqu'à l'heure du retour. Dans les 10% restants, 8% n'ont même pas le courage d'aller jusqu'à Golden Beach et restent sur la plage à côté du débarcadère. Les autres, soit 2%, se dispersent dans l'île. Pour ma part je n'ai rencontré aucun touriste en dehors des deux plages précitées.

Comment s'y rendre?

Départ: port d'Iérapétra, à côté de la forteresse vénitienne.
Se garer près du fort, il y a des stationnements gratuits, ne pas arriver trop juste pour avoir le temps de trouver une place.
Les billets, sont vendus au prix absolument prohibitif de 25 euros AR, nous frôlons le grand banditisme, mais le déplacement vaut le coup ou le coût ??? . Toutes les agences voisines du port vous en vendront.

Heure de départ 10H30
durée du trajet : 1H00

Retour: 16H00 ou 16H30 (le "Kapetanios" vous précisera l'heure)

Equipement: Emporter de l'eau, votre masque et vos palmes, une paire de basquets....

Camping : Il est possible de faire du camping sauvage sur l'île, je ne l'ai pas fait mais il me semble qu'une nuit à jouer aux Robinson peut être très plaisante.

Bonne saison: Mai-Juin-Septembre (moins de monde et température très agréable).


En quittant le vieux port d'Iérapétra, vous aurez une belle vue sur le fort. Après une heure voyage inconfortable, en général plus de billets vendus que de places assises, vous arrivez en vue de Chrissi.



L'île culmine à 31 mètres, tout de même!!!, et son altitude moyenne est de 10 mètres.
Vous accosterez à Zaradustra où se trouve un self-service qui, contre toute attente, pratique des prix raisonnables. Il n'est donc pas nécessaire d'emmener un pique-nique.



Prêt pour le tour de l'île. Comptez 2H15 en marchant bien, les chemins sont souvent sablonneux ce qui ralentit la marche. Je vous conseille de faire le tour en partant par le sud-est. Suivez la mer jusqu'à vous retrouver en face de la petite île soeur de Chrissi (Mikro nissi = petite île...quelle imagination!!!)



L'est de l'ile offre de très belles plages avec de l'ombre, les quelques campeurs s'y concentrent. Vous vous dirigez ensuite vers une petite maison construite sur le point culminant de l'île.



Du haut du Kefala (31 mètres) vous apercevez la côte nord et Golden Beach ou Παράλια γαϊδουρίων (plage des ânes) .

Attention, le transat est à 5 euros!!!!! prenez une serviette ou un tapis de plage et installez-vous à l'ombre.



Beaux spécimens de touristes comme nous les aimons!!!!



Vous longez la mer en suivant une piste sablonneuse en direction de l'ouest.
Immédiatement après la plage de ânes... Golden Beach.... une plage plus dans mes goûts et les vôtres je pense, dans le cas contraire vous ne visiteriez pas ce blog.



Quelques beaux arbres morts tourmentés par le vent comme disent les poètes ou  les pouet-pouet, je ne sais plus.






De nombreuses fleurs poussent dans le sable. Ach, das ist sehr schön! 
Vous aurez aussi l'occasion de voir quelques perdrix réfugiées sur l'île...., je n'ai pas vu de cartouches, j'en déduis que la chasse doit y être interdite  (απαγορεύεται το κυνήγι).
A force de vivre en Grèce je vais finir par parler 48 langues ??????



Près de la pointe ouest, une maison avec un petit port.



La côte ouest de l'île est assez désolée. La chapelle du bon Aghios Nikolaos, se détache sur une lande pierreuse. Derrière la chapelle,  vous apercevez le phare nord-ouest de l'île.



Après la chapelle, vous entamez le chemin du retour. Vous cheminez à travers la lande en direction du sud-est. Lorsque la végétation devient plus dense vous suivez la piste qui continue toujours sud-est vers Zaradustra. Vous pouvez aussi couper plein sud et ensuite longer la mer.




Vous rejoignez la côte sud et vous rencontrez quelques cabanes utilisées par des pêcheurs (du dimanche ????)



Vous rejoignez l'embarcadère où vous attend le bateau. Le restaurant étant self service, donc rapide, vous avez largement le temps de vous baigner et de manger avant l'heure du  retour.

Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 11:29

Cette marche de 18 km vous mènera du plateau du Katharo au village de Kroustas. Elle peut s'inscrire dans de nombreux circuits plus longs comme:
Pyrgos ( Istro) - Kroustas - Katharo - Mesa Lassithi ou
Pyrgos - Kroustas - Katharo - Forêt de Sélakano - traversée du Dikti etc.

Dénivelé : positif : 150 mètres
                négatif : 750 mètres

Durée : 4H00/4H30

Difficulté : pas de difficultés particulières , le trajet suit des pistes. Il faut cependant avoir un certain sens de l'orientation car aucune signalisation ne viendra vous aider.

Départ : Si vous disposez d'un chauffeur, vous faire déposer au plateau du Katharo, autrement y monter à pied depuis Kritsa  (long), faire du stop..... ou venir à pied depuis Mesa Lassithi ( 3H00 de marche)

Arrivée : Village de Kroustas à 6km de Kritsa.

Possible en toute saison car assez ombragé ou en altitude.

Cette randonnée vous fera découvrir le plateau du Katharo, beaucoup moins connu que le Lassithi. Ce plateau n'est pratiquement pas habité l'hiver. On m'a raconté que l'une des rares personnes qui y réside y était restée bloquée par la neige pendant quinze jours.



La route du Katharo part de Kritsa, 2ème à gauche après le parking, au carrefour suivant prendre à droite pour le Katharo ou tout droit pour Kroustas. La route monte en pente raide pour atteindre le plateau. Elle est en bon état et offre de très belles vues sur le golfe de Mirambelo.




Avdeliakos, "capitale" du Katharo, trois maisons, trois tavernes....., prendre à gauche en direction du sud. La piste qui part à l'ouest et passe devant deux des tavernes vous ménerait au Lassithi. Continuez la piste principale toujours au sud.



Le plateau, qui a une altitude moyenne de 1150 mètres, bénéficie d'un climat tempéré favorable à l'arboriculture fruitière, pommes et poires essentiellement. Ici un verger à  l'époque de la récolte des pommes.



L'habitat est très dispersé contrairement à l'habitude crétoise car il n'y a pas,  ou très peu, d'habitants permanents. Les agriculteurs et les éleveurs viennent ici à la belle saison et résident le plus souvent à Kritsa.



Après une heure de marche (5km environ) vous arrivez à une fourche, les pancartes ne portent plus aucune indication. prendre à gauche la piste qui s'oriente à l'est  et qui monte, l'autre, qui descend,  vous conduirait à la forêt de Selakano.



La piste se met à monter en lacets en suivant un fond de vallée cultivée. Vous vous élevez jusqu'à 1260 mètres environ. Le paysage change et devient très rocheux. Un piste s'ouvre sur la gauche, avec une grille, ne pas la prendre, continuez vers l'est.



Vous arrivez sur l'autre versant, des cultures apparaissent de nouveau. La piste descend maintenant, vous apercevez une chapelle , vous passez devant et continuez la piste qui descend sur la gauche de la chapelle.
Quelques maisons sont dispersées au milieu des cultures ( vignes et arbres fruitiers).

  Vous ne tardez pas à apercevoir la côte vers le village d'Istro à 10 km à l'est d'Aghios Nikolaos.



La piste continue dans une forêt de pins et chênes.



Les derniers kilomètres sont bitumés. Vous passez devant une stèle qui indique que cette forêt était un "repaire" des maquisards de l'ELAS (résistance dominée par le parti communiste) pendant la seconde guerre mondiale.



Istro apparait maintenant plus clairement.



Kroustas n'est plus très loin.





Eglise de Kroustas.
Le village compte plusieurs Kafénia où l'on peut manger. Préférez plutôt celui qui se trouve à l'entrée du village, à gauche,  en direction de Kritsa. Si vous ne souhaitez pas manger à Kroustas poussez jusqu'à Kritsa, très touristique, où vous n'aurez que l'embarras du choix.






Repost 0
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 11:33

Cette randonnée vous mènera au plateau du Lassithi en passant par le flanc nord du Katharo Tsivi - 1654 mètres.

Elle offre de très belles vues  sur le golfe de Mirambelo, le mont Séléna et le Lassithi.

Point de départ: Village de Tapès, à la sortie des gorges de Kritsa.
>>>Pour arriver à Tapès à pied, utilisez l'itinéraire n°4 - Kritsa - Tapès - route du Katharo.
>>>Pour y arriver en voiture, en venant d'Aghios Nikolaos: prendre la route de Kritsa et tourner à droite immédiatement après le carrefour en direction du Lassithi. Après le village de Flamouriana prendre une route, maintenant bitumée, en direction de Tapès. Laisser votre voiture à l'entrée du village ou sur la petite place devant l'église.

Point d'arrivée: Jonction de la piste du Katharo et de la route Aghios Nikolaos - Lassithi, à 1km environ du village de Mesa Lassithi.

Dénivelé :
Positif : 650 mètres
Négatif : 300 mètres

Durée: 5H15/5H30 jusqu'à Mesa Lassithi.

Difficulté : Cette randonnée n'est pas très difficile, il faut cependant avoir une certaine habitude de la marche et un certain sens de l'orientation. Je conseille vivement de la faire dans le sens de la montée, c'est à dire depuis Tapès.



Rue du village de Tapès.

Passez devant l'église du village et prenez la piste qui s'oriente d'abord vers la droite (est) pour revenir après un virage vers la gauche, c'est à dire l'ouest.



Vous contournez le village par le haut.

Après 30 à 40 minutes de marche sur une piste assez raide, vous arrivez à en embranchement. Sur la droite, une cabane de berger domine la piste qui va tout droit. Prendre la piste qui va vers la gauche, marque jaune à quelques mètres.
Au bout de quelques minutes de marche, vous parvenez à la fin de cette piste . Vous apercevez alors le balisage rouge d'un sentier qui monte en zigzagant, suivant une orientation générale ouest , sur le flanc droit d'une ravine assez évasée.




De nombreuses traces faites par les chèvres peuvent vous induire en erreur. Assurez-vous que vous suivez bien les marques rouges du sentier. La direction générale que vous suivez est celle du sommet au centre de la photo ci-dessus.



Au nord-est votre regard embrasse le golfe de Mirambelo
.


Vous continuez votre ascension dans un chemin pierreux dont les nombreux zigzags atténuent la pente.




Après deux heures de marche environ depuis le village, vous arrivez au sommet de la crête. Vous apercevez alors trés distinctement, au nord-ouest, la route bitumée qui rejoint le plateau du Lassithi et en arrière plan le mont Séléna.



En face de vous,  direction ouest/sud-ouest, le mont Katharo Tsivi, le sentier monte maintenant en pente moins forte pour atteindre une altitude de 1150 mètres environ.
Vous voyez alors une construction en pierre avec un abreuvoir alimenté en toute saison.





Le chemin passe devant cette construction et entre dans une zone d'éboulis. A peu de distance de l'abreuvoir le chemin s'est effondré et vous oblige à quelques acrobaties.



 
Mais le chemin redevient rapidement bon. Il suit le flanc du massif à une altitude de 1000 mètres environ.



Après 3H15 de marche depuis Tapès, vous arrivez à deux antennes-relais. Une pancarte vous indique le chemin 01, le sentier laisse alors la place à une piste que vous suivez toujours vers l'ouest. Cette piste passe dans une zone assez boisée, avec de nombreux arbres fruitiers, des poiriers notamment.

Vous passez à côté de deux chapelles et, après une petite heure de marche, vous parvenez à la jonction avec la piste du plateau du Katharo. Si vous souhaitez rejoindre la Lassithi prendre la piste sur la droite. Vous êtes à 4km environ de la route bitumée



Vous avez de belles perpestives sur le massif du Dikti au sud du plateau.



Une belle paire de cornes......



La piste devient plus pentue et vous débouchez sur le plateau du Lassithi, au dessus du village de Mesa Lassithi.

Après 5H00 environ depuis Tapès vous arrivez à la route. Il vous faudra encore un quart d'heure pour aller jusqu'au village de Mesa Lassithi.



Si vous avez une voiture qui vous attend, allez jusqu'à Tzermiado,"capitale" du Lassithi, pour déjeuner ou dîner chez Christine et Vassilis (ci-dessus à gauche) dans leur très sympathique taverne "To Chronio".

Alors bonne marche!

Repost 0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 14:52

La balade que je vous propose aujourd'hui est plus une promenade qu'une randonnée. Elle ne présente aucune difficulté et peut s'effectuer en 2H00 dont 1H45 de marche environ.
Elle vous permettra de découvrir la très belle route de montagne qui part d'Istro, à 11km à l'est d'Aghios Nikolaos et va à Malès sur le flanc sud-ouest du Dikti.
Vous pourrez ensuite descendre sur la côte de la mer de Libye pour aller déjeuner et vous baigner dans la très agréable petite station balnèaire de Myrtos.

Point de départ : Anatoli - à 31 km d'Aghios Nikolaos et 12 km d'Iérapiètra
Arrivée : Eglise d'Estavroménos (le Crucifié) - 951 mètres d'altitude

Dénivelé : 300 mètres.

En venant d'Aghios Nikolaos, traverser le village d'Anatoli en direction de Malès, après l'embranchement avec la route d'Iérapiètra, à la sortie sud-ouest du village, vous remarquez, sur la droite, une voie cimentée qui montent sous les pins. Prendre cette route et se garer à l'ombre des arbres. Continuer la route cimentée jusqu'à un groupe de trois maisons récentes en pierre, à quelques minutes de marche. Au niveau des maisons, prendre à gauche la piste de terre qui monte. Suivre cette piste.  

 

La piste de terre s'élève d'abord face au piton rocheux, on aperçoit au sommet  la croix et  l'église. La piste monte en amples lacets . Vous croisez une piste large et en bon état, orientée SO-NE, ne pas la prendre, continuez la piste que vous suivez depuis les maisons en pierre. Le chemin s'oriente ensuite sud-ouest pour aborder le piton du côté le moins pentu.



Dans un virage débute un sentier étroit sommairement balisé par quelques cairns. Attention, le début du sentier est peu visible. Ce chemin constitue un raccourci passant par une petite gorge. Vous pouvez le prendre pour monter ou continuer par la piste.



La gorge dans laquelle s'enfonce le raccourci.
Si vous continuez par la piste vous passez devant des bâtiments qui semblent désaffectés et ressemble à une école. Immédiatement après, dominant la piste principale, vous apercevez une petite maison blanche, vous prenez la piste qui passe devant cette maison.



La piste et le raccourci se rejoignent au nord du piton, vous prenez la piste qui monte vers le sommet.
A l'ouest vous apercevez la chaine du Dikti.
 
 

Le chemin est maintenant assez ombragé.

 

En arrivant sur le côté sud du piton vous avez une vue panoramique sur la plaine côtière d'Iérapiètra entièrement recouverte de serres pour la culture des légumes (tomates, aubergines, etc)

 

Du sommet, en regardant vers l'est, vous pouvez voir le lac artificiel servant de réservoir d'eau pour alimenter les serres et, au loin, Iérapiétra ainsi que les monts du Thripti.

   

Au sommet du piton, 951 mètres, la chapelle.

 
 
En descendant, vue du sentier.



Après vous filez vers Myrtos, beaucoup plus agréable qu'Iérapiétra, pour y déjeuner dans une des nombreuses tavernes du bord de mer. Ici pas de grands hôtels, que de la petite restauration et de la petite hôtellerie familiale.

 

La plage vous attend ensuite.
Si vous souhaitez encore plus d'isolement, continuez la piste vers l'ouest, plusieurs plages s'offriront à vous.

Repost 0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 16:27


Cette randonnée, qui forme une boucle,  vous fera découvrir les vestiges d'une voie véntitienne qui reliait le plateau du Lassithi à Iraklio. Vous apprécierez comme moi, je pense, la virtuosité des ingénieurs vénitiens et la qualité de l'ouvrage qui résiste depuis plusieurs siècles aux intempéries. Elle vous offrira de magnifiques vues sur la partie ouest du massif du Dikti et sur l'arrière pays d'Iraklio, entre le massif du Dikti et celui du Psiloritis.

Départ et Arrivée : Hameau de Toicho à 7 km de Kastelli . Pour arriver à Toicho, depuis Iraklio ou Aghios Nikolaos: prendre "l'autoroute" (néa ethniki odos) , sortir à Cherchonissos en direction de Kastelli mais aussi du golf et de l'Aquapark. Dépasser Katsamonitsa et se garer au début de la piste de terre immédiatement avant Toicho. Une pancarte indique "Lassithi - walk street 8 km".

Autre possibilité de départ et d'arrivée:  Plateau du Lassithi à 1km du petit village de Kato Metochi

Vous pouvez bien entendu ne pas faire la boucle que je vous propose, il faut alors disposer de deux voitures, ou inclure ce trajet dans un circuit plus long par exemple la traversée du massif du Dikti.

Durée : Ascension: Toicho - col:  2H00/2H15 - col route bitumée du plateau 0H45 - Kato Métochi 15 min.
              Retour par la piste - route-col:  0H45; col - Toicho 3H15/3H45,

Soit entre 6H00 et 8H00 suivant que vous alliez ou non jusqu'au plateau, rajouter le temps du pique-nique ou du restaurant  si vous allez jusqu'au Lassithi.

Dénivelé positif : 600 mètres plus 100 mètres (col-plateau)

Difficulté: Balade assez longue mais qui ne présente pas de difficultés majeures.



Le hameau de Toicho doit son nom à ce mur, en fait un ancien aqueduc romain. Pour le voir de près, pénétrer dans Toicho et prendre la piste qui va au village d'Askoi.



Vous prenez la piste indiquée à l'entrée du village, vous la suivez sur 2km environ, jusqu'à cette petite église.
En face de celle-ci, une gorge assez étroite. Sur le flanc nord-est, c'est à dire à gauche en regardant la gorge, vous remarquerez le début d'un sentier de muletier, les pancartes sont effacées. Prendre le sentier.




En prenant de l'altitude vous apercevez, à flanc de colline, côté ouest, le village d'Askoi.



Le chemin muletier est facile à suivre.



Il s'élève en pentes raides



Vous arrivez à une marque du E4, judicieusement disposée grâce au sens de la signalétique de nos amis Crétois.




Le chemin de muletier rejoint la voie vénitienne. Vous avez une première idée de la qualité de l'ouvrage.



La pente est particulièrement bien étudiée pour des piétons et, je pense, des mules..



De curieux rochers nous dominent, sont-ce des sculptures  de nos lointains ancêtres?



Le col n'est plus très loin. Les derniers mètres sont encombrés par des rochers que des individus, peu soucieux du patrimoine national, ont fait tomber sur la voie vénitienne,  en construisant une piste de terre qui ne va nulle part.
La fin de la voie vénitienne est fermée par un grillage que, comme d'habitude,  on écarte pour passer. On tourne à droite sur la piste. A quelques mètres on aperçoit une cabane, puis un belle piste que nous prendrons sur la droite pour le retour vers Toicho.
Au col, une stèle rappelle l'exécution par des patriotes Crétois, en 1817, du turc Tsoulis (tiens étonnant?)  qui avait commis des atrocités sur des chrétiens.
Pour aller sur le plateau du Lassithi, il vous faut continuer à gauche, direction sud-est.




 Le plateau apparait au loin. Si vous souhaitez aller à Kato-Métochi, prendre la route bitumée à droite. Avant d'y parvenir, a mi-chemin environ, vous passerez devant le pélérinage d'Aghios Georgios Chonou, petite chapelle ombragée à 200 mètres de la piste





Pour le retour, je vous propose d'utiliser la piste de terre qui part du Lassithi, passe par le col par lequel vous êtes arrivés et rejoint Toicho en longeant le massif d'abord en direction du sud puis en redescendant dans la vallée vers l'ouest.



La piste monte d'abord en larges courbes jusqu'à 1030 mètres d'altitude vous offrant de superbes vues panoramiques.



La piste continue  plein sud pendant une bonne heure de marche , vous croisez une piste sur la gauche qui continue plein sud, vous ne prenez pas cette piste. Notre chemin s'oriente vers l'ouest.



Les ombres s'allongent...tiens de curieux signes, des extra-terrestres sans doute, car la grotte de Zeus n'est pas loin.



Après deux bonnes heures de marche, notre route plonge rapidement vers la vallée. La pente devient de plus en plus raide. Il nous faudra une bonne heure encore pour rejoindre notre point de départ.
Bon courage, prenez votre sac à dos et marchez.



Repost 0
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 15:20

Voici encore une randonnée pour tous ceux qui peuvent marcher car elle ne présente pas de difficultés majeures. A ma connaissance elle n'est décrite dans aucun guide. Les personnes sensibles à la chaleur éviteront les moments les plus chaud de l'été

 

J'ai décrit dans la randonnée n°63 une version courte de cette randonnée, pour ceux qui n'auraient pas le temps de faire la balade décrite ci-dessus,mais qui voudraient néanmoins aller jusqu'à la pointe nord-ouest du golfe de Mirambello


Durée : 4H00 environ (+/- 0,5 heure , pipi, photos, casse-croûte....)

Dénivelé : négatif : 300 mètres
                positif : 300 mètres

Distance: 14 km

 


Départ et arrivée: Vrouchas (βρούχας) à 25 km au nord-ouest d'Aghios Nikolaos

Laisser la voiture à l'entrée de la route cimentée qui mène aux éoliennes (Wind Farm , Εολικό Πάρκο) avant d'entrer dans le village de Vrouchas.

Vrouchas-Fanari blog circ long

Continuer à pied vers Vrouchas, prendre à droite dans le village, à la première chapelle rencontrée, suivre ensuite le chemin de terre qui descend à travers les oliviers vers la mer, des pancartes indiquent la direction de la chapelle d'Aghios-Dionissos (Pros iéro Naos Aghiou-Dionissou) . Une fois arrivé en bord de mer prendre à droite toujours en direction de la chapelle.

La piste de gauche vous ménerait vers les villages de Séles et plus loin Skinias.

 

chapelle miniature sur fond d'éoliennes



Arrivé à la chapelle, poursuivre la piste en direction de la pointe , on croise une petite plage de sable où l'on peut se baigner par temps calme, autrement sur cette côte orientée nord la mer est agitée.

On arrive à la fin de la piste. Suivre le petit sentier bien visible. Après quelques centaines de mètres, vous arrivez à un passage où il faut un peu monter dans les rochers, le sentier est alors moins facilement visible. Après ce passage vous retrouvez le sentier bien tracé qui vous mène au vieux phare (to fanari).
















Le sentier contourne le phare. Vous êtes maintenant sur la côte du golfe de Mirambello. Continuer le sentier qui rejoint ensuite une piste en terre.

Le sentier est assez étroit, mais ne présente pas de difficulté, sauf si vous êtes particulièrement sensible au vertige.


11 Fanari Akro Ghianni court    
  12 Akro Ghiannis Circ court Kerrou

 En une vingtaine de minutes vous atteignez une anse avec plusieurs petites plages dont les deux premières sont accessibles par un sentier qui part sur la gauche. Profitez-en pour prendre un bain rafraichissant en toute liberté.  15 Akro Ghiannis Circ court Kerrou

    16 Fanari Akro Ghianni court

 

La jonction du sentier et de la piste en terre (Chomatodromo) s'effectue au dessus de la petite crique - photo ci- dessus.

 

05 Fanari Akro Ghianni court

 

Vous continuez la piste qui monte en pente raide vers les éoliennes.

 

18 Fanari Akro Ghianni court

 

 A proximité du parc éolien, la piste est barrée, contournez sur la gauche. Vous êtes à la chapelle d'Aghios Ioannis écrasée par les Titans Eoliens.

 

01 Fanari Akro Ghianni court  

 

 

 

 

 

Vous longez les éoliennes, vous arrivez ensuite à une route cimentée qui passe entre les champs d'oliviers. Vous avez ensuite une très belle vue sur Spinalonga, Plaka et le golfe de Mirambelo


 

Vous rejoingnez votre petite voiture de location qui vous attends bien sagement.

Il y a trois authentiques Kafenio (kafénia au pluriel) à Vrouchas pour prendre une bière bien méritée. Possible en toute saison, le coin est en général venté d'où les inesthétiques éoliennes.






Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Richard
  • Le blog de Richard
  • : Ce blog propose des itinéraires de randonnées pédestres, de balades urbaines et des informations sur la Crète, son histoire, sa géographie...
  • Contact

Recherche